Make your own free website on Tripod.com

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial





Année 1993

MESSAGE DU 2 JANVIER 1993

Notre Seigneur:

Mes enfants, ne recherchez ici-bas, sur la terre, rien d'autre que le Royaume de Dieu, car le reste vous sera donné par surcroît.

Vous, les chrétiens, mes enfants, réunissez-vous tous, et formez un grand troupeau pour défendre mon Eglise.

Tous unis, invoquez l'Esprit Saint et priez, mes enfants, pour ne pas être assaillis par la tentation.

Mes enfants, défendez mon Eglise qui est votre Eglise, et les membres qui la composent.

Les hommes veulent faire disparaître de la terre la Parole de Dieu.

Attention, mes enfants, car le roi des ténèbres veut s'emparer de l'humanité!

Réveillez-vous, vous qui êtes endormis! Soyez sur vos gardes, mes enfants!

Tous ensemble vous pouvez former un grand troupeau.

Les mauvaises lectures, mes enfants, et les mauvais livres vont jeter la confusion dans l'humanité. Laissez-les de côté, mes enfants!

Le Verbe vit dans le sein du Père.

Il n'est pas engendré d'Adam.

Il est né d'une Vierge sans péché, d'une Vierge pure et immaculée.

Il n'y a en Lui ni le péché originel ni le péché actuel.

Le Verbe vit dans la Divinité.

Il se fait chair et meurt pour ressusciter les hommes du péché.Il meurt pour que l'homme vive, mais en Lui, ma fille, il n'y a ni la concupiscence de la chair ni les incitations des passions.

En Lui tout est divin, bien qu'il y ait en Lui une part humaine.

Que personne ne vous trompe, mes enfants!

Il est venu à vous pour que vous participiez, vous tous qui êtes des hommes de bonne volonté, au Royaume du Père.

Vision de la béatitude des non catholiques:

Regarde, ma fille, il y a beaucoup de demeures dans le Royaume du Père.

Regarde, aujourd'hui tu vas voir l'une d'entre elles.

Dans celle-ci, ma fille, se trouvent, bien qu'avec une visibilité moindre, ceux qui sont adeptes d'autres doctrines, croient en un seul Dieu et respectent les Lois du Père, même s'ils n'ont pas part à la demeure des vrais chrétiens et s'ils vivent avec une visibilité moindre que les autres.

Mais regarde, ma fille, ils sont heureux eux aussi; ils vivent parmi de nombreuses armées d'anges qui voltigent au-dessus d'eux.

La miséricorde de Dieu est grande.

Vision de la Béatitude des catholiques:

Mais regarde, ma fille, la grandeur de cet autre lieu, où les vrais catholiques pratiquants, les bienheureux martyrs, ont part à la grande Divinité.

Regarde, ma fille, celui qui parvient à ce lieu, il boit à cette fontaine, son intelligence s'ouvre et ses sens n'existent plus (Amparo pousse une exclamation de joie), car en buvant de cette eau, les facultés de son âme se sont ouvertes, et elles contemplent les grandeurs.

(Amparo: Oh! Oh! quels parfums, quelles roses, quels jardins, quels prés! Ah! que de fruits sur ces arbres! Oh, oh, oh...!)

Notre Seigneur: La Divine Majesté de Dieu veut que tous les hommes aillent au Paradis que Dieu a préparé pour le premier couple et qu'ils jouissent de tout ce qu'Il avait créé pour eux.

Amparo (avec une expression de grande joie): Oh, oh...! Il y a toutes espèces de fruits, de fleurs, des ruisseaux, oh!, des ruisselets... Oh, Ces choses sont sans fin! Il y a des prairies à perte de vue, oh!, quelles ramures de fleurs colorées! Tous sont vêtus d'habits multicolores. Oh...! Oh! quelle grandeur! Oh, oh, oh, oh!

Notre Seigneur: C'est ici, au milieu de ces grandeurs que Dieu a placé l'homme, ma fille. (Anparo ne cesse d'exprimer une grande joie).

C'est pourquoi Dieu veut que l'âme ait part à l'abondance de ce lieu, qu'elle goûte à tous ses fruits savoureux et qu'elle respire son air pur.

Amparo: Oh. oh... oh! (avec une extraordinaire admiration). Notre Seigneur: Ni les animaux, ni les bêtes sauvages, ni les créatures, ni les pierres précieuses, ni l'or ne manquent à l'homme pour subsister en ce lieu; ici, toutes ces choses sont en abondance, et l'homme n'a besoin ni de les vendre (joie d'Amparo), ni de les cueillir, ma fille, elles ne sont là que pour sa joie.

Amparo: Quelles grandeurs, mon Dieu! Comment l'homme fut-il capable d'abandonner cette grandeur pour se plonger dans l'obscurité? C'est pourquoi... Oh, mon Dieu, que tu es grand! C'est pourquoi tu donnes tant d'avertissements à l'homme.

Notre Seigneur: C'est pourquoi Je veux que ceux qui sont endormis se réveillent, afin qu'ils soient dans la joie tous ensemble. Ma fille, tu es l'instrument que J'ai établi pour raconter ces merveilles. Dans l'épreuve, ma fille, ton intelligence s'ouvre davantage et tu avances davantage vers la sagesse, pour pouvoir expliquer les grandeurs que Dieu a créées pour sa créature. Et il y a encore d'autres grandeurs, plus sublimes encore, après ce lieu, ma fille.

[note du webmaster: la vraie béatitude consiste dans la vision directe de Dieu, cette vision dépasse en bonheur, plaisir, joie tout ce que l'homme est capable de concevoir, l'éternité c'est voir Dieu face à face]

Amparo: Oh, mon Dieu! Oh...!

Notre Seigneur: Voilà pourquoi Je vous demande, mes enfants, de ne pas vous attacher autant aux biens matériels, afin que vous puissiez vivre tous ensemble en ce lieu! Ici personne ne s'ennuie.

Amparo: Oh, oh...! Tout ce qui existe ici n'est que beauté et grandeur.

Notre Seigneur: Regardez, mes enfants, à quel point le Créateur aime sa créature et pourquoi Il n'a pas voulu la détruire; c'est parce qu'Il veut qu'elle ait part à l'Eden qu'Il a créé pour elle.

SEXUALITE

C'est pourquoi, mes enfants, vous devez lutter contre vous-mêmes. Renoncez aux appétits charnels que vous montre Satan. Et que celui qui vit en couple, vive saintement, avec l'amour qui sort du côté du Christ. Il y a si peu d'êtres humains qui s'aiment! Puisque le signe de Dieu c'est l'amour, enflammez vos coeurs, mes enfants, (joie d'Amparo), aimez-vous les uns les autres, car c'est là mon signe: on vous reconnaîtra à l'amour. Qu'il n'y ait pas de discordes entre vous, aimez-vous comme des frères.

La Très Sainte Vierge: Lève-toi, ma fille, (~ausej, adore la Divine Majesté de Dieu. (Longue pause). Chante pour la Divine Majesté. (Amparo chante dans une langue inconnue).

Chantez et louez Dieu, mes enfants, Dieu aime qu'on Le chante et qu'on Le loue.

Je vais répandre beaucoup de grâces sur ce lieu. Venez-y, mes enfants et vous tous qui y viendrez, vous recevrez des grâces en abondance.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions très spéciales. Elles serviront à enflammer les coeurs de l'amour de Dieu, elles serviront aussi pour les moribonds.

Agenouille-toi.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

MESSAGE DU 6 FEVRIER 1993

La Très Sainte Vierge: Ma fille, combien souffre mon Coeur, à cause de tant et tant de maux qu'il y a dans le monde! La méchanceté des hommes, ma fille, a transformé le monde en scènes de crimes, en scènes de violences, en scènes de haines. L'épouvante des hommes, ma fille, est terrible, mais malgré cette épouvante, ils ne daignent pas encore considérer d'un regard compatissant la Divine Majesté de Dieu. Ils disent que Dieu ne souffre pas, ma fille; Dieu souffre pour ses créatures comme n'importe quel père souffre pour ses enfants. Regarde la Divine Majesté de Dieu, ma fille, regarde ce qu'en ont fait les outrages des hommes. (Pause, pendant laquelle Amparo se plaint à voix hasse). La majeure partie des hommes ont renié leur foi et apostasié; ils se disent catholiques de nom, ma fille, mais ils ne connaissent pas l'enseignement religieux; les hommes ne connaissent pas Dieu. Prie beaucoup, ma fille, pour que .les hommes fassent fondre cette glace qu'ils portent dans leur coeur, et qu'ils ouvrent leur coeur à la Divine Majesté de Dieu. Voilà pourquoi mon Coeur est triste et douloureux. Comment les hommes se demandent-ils pourquoi Je viens me manifester si souvent? Je viens rappeler aux hommes la vérité de l'Evangile, car cette vérité est cachée; chacun applique l'Evangile selon ses convenances. Or l'Evangile, mes enfants, est la vie et la vérité. Jusqu'à quand, mes enfants, jusqu'à quand allez-vous laisser votre coeur s'endurcir dans les méchancetés du monde? Cessez d'offenser Dieu, mes enfants: Dieu est Miséricorde, mais sa Justice sera terrible devant les hommes.

Notre Seigneur: Malheur à vous, dirigeants des peuples, qui gouvernez sans Dieu! Malheur à vous qui avez renié votre foi! Armés de vos mensonges, de vos hypocrisies et de vos idéologies, mes enfants, vous voulez faire disparaître tout principe divin. Mais comment l'homme peut-il penser qu'il a plus de pouvoir que Dieu, alors que Dieu est le Créateur et l'homme la créature?

Malheur à vous, menteurs et trompeurs qui entraînez la plus grande partie de l'humanité dans les ténèbres et dans l'obscuricé! Vous êtes sagaces, vous êtes les enfants des ténèbres et vous travaillez dans l'obscurité; mais tous ceux qui travaillent dans l'obscurité, Dieu finit par les mettre en pleine lumière.

Et vous, mes enfants, ne vous endormez pas, car les enfants des ténèbres travaillent de nuit, pour détruire le saint Nom de Dieu. Ils ont renié leur foi et ils se sont laissé entraîner par l'ennemi, par le pouvoir, et par l'orgueil. Malheur, lorsque vous vous présenterez devant la Divine Majesté de Dieu!...

Et vous, les jeunes, soyez zélés pour l'Evangile, réunissezvous tous et allez le répandre de par le monde, de sorte que les enfants des ténèbres n'aient pas plus de pouvoir que les enfants de la lumière; portez la lumière dans le monde entier. Ils vous appellent sectaires, mes enfants, mais que comprennent-ils sur les sectes? Les sectes séparent les hommes de l'Evangile et des sources vives de l'Eglise; voilà les sectes: ceux qui sont séparés de l'Eglise. Comme ils ne comprennent pas la doctrine religieuse, ils traitent les chrétiens de sectaires, et eux qui vivent séparés de l'Eglise, ils ne se reconnaissent pas comme sectes. Malheur à tous ceux qui renient la sainte crainte de Dieu!

Quant à vous, allez de village en village, touchez les coeurs endormis et réveillez la foi dans les foyers. Que tous ceux qui se disent catholiques, apostoliques, mettent en pratique la doctrine du Christ. Ne faites pas attention à ce que l'on vous dira ici ou là; vous êtes accompagnés par vos Anges Gardiens . Les hommes ont peu de dévotion envers les Anges Gardiens. Or ce sont eux qui tous les jours les protègent des méchancetés de l'ennemi, et présentent à Dieu toutes leurs oeuvres et tous leurs sacrifices. Ils les inscrivent eux-mêmes dans le Livre de la vie. Mais faites attention! Il y a des anges du bien et des anges du mal. Ne vous laissez pas entraîner par les anges du mal. Aujourd'hui, tous les Anges Gardiens seront avec vous tous.

Amparo (remplie d'admiration): Oh! oh! oh! quelle beauté... Oh!

Notre Seigneur: Chacun a son Ange Gardien. Confiez chaque jour votre âme à votre Ange Gardien et pratiquez les bonnes oeuvres et les bons désirs.

(Pause pendant laquelle Amparo continue à exprimer son admiration).

Tous ceux qui vivront selon l'Evangile recevront des grâces spéciales, temporelles et éternelles, mais ne mettez pas en application l'Evangile selon vos goûts et vos caprices, mes enfants. Pensez toujours: le Christ pauvre, le Christ sur la croix; voilà le véritable Evangile, mes enfants. Quiconque veut suivre le Christ doit se dépouiller de soi-même et de ses biens pour Le suivre; on ne peut pas servir deux maîtres à la fois : le monde et les affaires du monde, et Dieu; si l'homme est occupé dans le monde, il ne peut pas s'occuper des choses de Dieu. Travaillez, priez, pour la gloire de Dieu et pour votre propre gloire. L'homme a perdu le paradis à cause de la superbe, de l'orgueil et de la désobéissance; et c'est avec l'humilité, avec la simplicité, avec la pauvreté et avec l'obéissance qu'il le retrouvera.

Aimez-vous les uns les autres, mes enfants: voilà le Commandement le plus important, celui de l'amour ; car celui qui aime Dieu, aime le prochain, et celui qui aime Dieu, ne fait pas de mal au prochain.

Et vous, mes enfants, malheur à vous si vous n'avez pas mis en pratique les Lois (divines), quand vous vous présenterez devant Dieu!...

Qui se sauvera? me demandait-on. Et Je répondais: Celui qui garde les Commandements . Celui qui ne gardera pas les Commandements n'entrera pas dans le Royaume des cieux; il sera maudit.

Venez, vous tous qui êtes accablés et épuisés, et Je serai votre soulagement et votre consolation.

Répandez l'Evangile dans toutes les parties du monde, mais sans fanatisme, mes enfants, avec simplicité; et si vous arrivez dans un village où l'on ne veut pas écouter ma Parole, secouez-y la poussière de vos pieds et ne jetez pas les choses de Dieu aux pourceaux . Allez ailleurs et tâchez de conquérir des âmes pour le Ciel. Aimez beaucoup l'Eglise, mes enfants, et priez pour ceux qui en font partie.

Quiconque viendra en ce lieu, recevra des grâces spéciales pour le corps et pour l'âme.

Ne négligez pas la prière, priez, car les hommes manquent de prière et de sacrifice; aimez-vous les uns les autres , c'est très important, mes enfants. L'amour est le fruit de la charité.

Toi, ma fille, sois humble. Baise le sol en réparation de tous les péchés que l'on commet dans le monde.

Formez des communautés, mes enfants, et vivez comme les premiers chrétiens; dépouillez-vous des richesses du monde et du monde lui-même; le monde vit dans les ténèbres à cause de l'égoïsme; on ne pense qu'à la fortune et au trésor. Ah! que votre trésor soit dans le Royaume des Cieux, mes enfants, ne mettez pas votre trésor sur la terre, car à cause de ce trésor matériel, vous pouvez perdre le trésor éternel. Ne faites pas la sourde oreille, mes enfants; voici l'Evangile: il est plus difficile pour un riche d'entrer dans e Royaume des Cieux, que pour un chameau d'entrer par le trou d'une aiguille.

Jusqu'à quand dois-je avertir les hommes, qu'ils ne vivent pas l'Evangile, que chacun vit pour soi-même, sans se souvenir d'autrui et sans renoncer à son rang? Si Moi, le Fils du Dieu Vivant, Je me suis dépouillé de mon rang pour que les hommes se dépouillent et puissent avoir part éternellement aux dons divins, comment l'homme se croit-il supérieur à son Créateur?

Imitez le Christ, mes enfants, ne vivez pas dans les commodités, vivez (plutôt) en communautés et ne vous attachez pas aux choses matérielles.

Les maux répandus dans le monde ont pour cause les choses matérielles, soit la chair, soit l'argent, soit les biens; l'homme vit de la matière, il ne vit pas de l'esprit. L'homme croit qu'il n'est qu'un être de chair, et il vit selon la chair, non selon l'esprit. Priez, sacrifiez-vous, mes enfants, si vous voulez vivre l'Evangile; c'est le chemin du salut; n'espérez pas franchir la porte du bonheur éternel, si vous avez eu le bonheur sur la terre. L'homme sans Dieu n'est pas heureux. Ah, habitants de la terre! Jusqu'à quand Dieu doit-il donner des avertissements pour votre salut? Vous êtes aveugles, vous ne voyez pas la situation du monde, vous ne voyez pas que le monde est corrompu par les méchancetés des hommes, mes enfants.

Réveillez-vous! Réveillez-vous de votre léthargie, mes enfants, et tournez-vous vers le Ciel; ne restez pas dans ce temps.

Aimez l'Eglise, aimez le Pape, mes enfants;

que ne vous importent ni la persécution ni la calomnie;

celui qui vit l'Evangile est persécuté,

mais Je répète que le disciple n'est pas au-dessus du Maître.

La Trés Sainte Vierge:

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales.

Amparo: Je te prie, Seigneur, pour une âme qui a été opérée du coeur et pour d'autres qui ont un cancer; que ta volonté soit faite en tout.

La Très Sainte Vierge: Tous les objets ont été bénis avec des bénédictions spéciales pour le corps et l'âme.

Je vous laisse la paix, mes enfants.

Message du 6 mars 1993

La Très Sainte Vierge:

Mes enfants, veillez sur ce lieu. (Longue pause.)

Baise le sol, ma fille, en réparation des offenses faites au Coeur Immaculé de Marie.

Me voici comme Mère d'amour et de miséricorde, comme Mère de tous les pécheurs.

Mes enfants, veillez sur cet endroit; car les hommes ingrats veulent y faire disparaître mon Nom.

Combien de fois t'ai Je dit, ma fille, que

là où ne se trouve pas Marie, Jésus n'y est pas non plus!

Ce sont deux Coeurs unis, puisque c'est dans mes entrailles que la lumière est venue dans le monde. Comment les hommes veulent-ils faire disparaître la Mère de Dieu qui a porté la lumière au monde pour le bien de l'humanité?

Les hommes veulent détruire toutes les choses créées par Dieu, ma fille.

Dieu a donné à l'homme une intelligence pour qu'il comprenne les mystères de la nature; il a laissé de grands trésors afin que, le jour où l'homme aurait besoin de ces trésors, de ces grandes richesses, il puisse s'en servir pour le bien de toute l'humanité; mais l'homme a fait un mauvais usage de ces richesses.

Dieu a laissé la terre entre les mains de l'homme pour qu'il poursuive son oeuvre créatrice , mais l'homme ne coopère pas avec Dieu, ma fille, il veut faire disparaître toute la beauté de la création.

Qu'advient-il de la campagne, ma fille, qu'advient-il de l'image du paysan? L'homme veut faire disparaître cette noble image du paysan.

Dieu veut que l'homme cultive la terre et la travaille de ses mains, qu'il mette la main à la charrue et laboure la terre pour en tirer du fruit pour tous ses frères; et les hommes recherchent de plus en plus les villes et abandonnent la campagne alors que c'est là où ils communiquent le plus avec Dieu.

Vois-tu l'image du paysan, ma fille? Il se lève à l'aube et il élève son coeur vers le Créateur; son teint est hâlé et ses mains calleuses, Dieu bénit son travail si beau qui s'exerce sur la création; mais l'homme essaie de faire disparaître toute cette beauté créée par Dieu.

Jusqu'où irez-vous, mes créatures? Ensemencez les champs, semez votre récolte, mes enfants, et Moi Je bénirai vos récoltes et vous aurez une production abondante.

Vivez donc en communautés et ensemencez la terre, et ne recherchez pas les villes si nocives pour l'âme à cause des péchés du corps.

Les hommes veulent s'affranchir des principes de leurs ancêtres et ils pénètrent dans le poison des villes où ils ruinent leurs corps et leurs âmes.

Ah. créatures du Seigneur! comme vous êtes aveugles, mes enfants!

Travaillez tous ensemble, c'est en travaillant tous ensemble que vous vous reconnaîtrez comme des frères. Si vous travaillez ensemble, mes enfants, vos coeurs seront unis et vous aurez part à la même foi, à la même espérance, à la même charité, à la même douleur, à la même souffrance et aux mêmes joies.

Quelles grandeurs possèdent les hommes qui peuvent partager tout cela, mes enfants! Ne vous rendez-vous pas compte que Je veux que mon troupeau soit uni et qu'il n'aille pas sur des prairies inconnues?

Je veux que tous paissent sur ma propre prairie et mangent de la même nourriture.

Ne mangez pas d'aliments empoisonnés, mes enfants, car tôt ou tard ils entraînent la mort.

Soyez unis, comme des frères, et défendez l'Eglise et ceux qui la composent, mes enfants.Les temps vont être graves pour mon Eglise, car les hommes veulent faire disparaître tous les principes religieux.

Mais, hommes de peu de foi, aveugles, taupes, comment pouvez-vous vivre sans Dieu?

Priez beaucoup, mes enfants, réunissez-vous tous et parlez de Dieu comme de bons chrétiens.

Ne permettez pas que le Nom de Marie disparaisse de ce lieu! Luttez, mes enfants, priez et sacrifiez-vous.

Tous ceux qui viendront en ce lieu recevront des grâces très spéciales pour leur corps et pour leur âme.

Priez, priez, pour ne pas succomber à la tentation, mes enfants.

Baise le sol, ma fille, en réparation des outrages faits au Divin Coeur de Jésus et au Coeur Immaculé de Marie.

Priez les uns pour les autres, mes enfants, et vivez l'Evangile tel qu'il est écrit, ne vivez pas selon vos goûts, mais selon l'Esprit de Dieu, mes enfants.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour la conversion des pauvres pécheurs.

Ils ont tous été bénis avec des bénédictions spéciales pour les pauvres pécheurs.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

MESSAGE DU 3 AVRIL 1993

La Très Sainte Vierge: Voici votre Mère, mes enfants, remplie d'amour et de miséricorde. J'ai promis de ne pas cesser de venir en ce lieu. Beaucoup d'âmes se convertissent ici, ma fille. Comment les hommes sont-ils capables de vouloir faire disparaître mon Nom de ce lieu? J'y serai toujours présente, même si les hommes veulent faire disparaître mon Nom.

Quelle peine me font ces enfants qui ont été engendrés dans le sein de leurs mères avec l'esprit de Dieu, et qui ont renié le Nom de Dieu! Priez, mes enfants, comment pouvez-vous vivre sans Dieu?

Vous ne gouvernerez pas saintement et vous ne mettrez pas en oeuvre des lois justes, mes enfants.

Prenez l'exemple de vos parents; vous avez encore le temps de revenir à Moi.

Notre Seigneur: Et vous, mes enfants,

vous qui poursuivez cette Oeuvre, élevez votre regard vers le Ciel et fixez vos yeux sur Celui qui vous a créés; ne vous découragez pas et ne soyez pas affligés; vous serez persécutés, mes enfants, on essaiera de vous détruire, mais ne craignez pas. Je suis avec vous. Qui pouvez-vous craindre si Dieu est avec vous, mes enfants? Je suis le Créateur et Je suis au-dessus de la créature, Je renverse les puissants de leur trône, de leur pouvoir, et J'élève les humbles de coeur.

Vous allez être persécutés, mes enfants, pensez que la seule chose qu'ils veulent, c'est faire disparaître nos Noms.

S'ils ont apostasié, renié leur foi et renié Dieu, qu'attendez-vous d'eux, mes enfants?

Ils ne mettront pas en oeuvre la sainte justice, et la paix ne régnera pas parmi eux.

Les enfants de l'iniquité, lorsqu'ils deviennent apostats, ne pensent plus qu'à détruire: il pensent à eux-mêmes, mes enfants, les pauvres et les nécessiteux ne les intéressent guère.

Ces âmes me font tant de peine! Elles ne vivent que pour une idéologie et pour un pouvoir, elles sont vides de Dieu, mes enfants. Priez pour elles. Croyez-vous qu'elles puissent être heureuses?

Moi, en tant que Pasteur , Je rassemblerai toutes mes brebis et Je formerai un grand troupeau, Je séparerai les boucs des brebis, Je prendrai les agneaux, Je les serrerai contre ma poitrine, Je les transporterai en un lieu sûr et Je reviendrai chercher les mères qui ont voulu enfanter et ont mis en pratique mes Lois et ma doctrine; et Je les transporterai sur une très haute montagne où ils seront instruits de ma doctrine et où vous vous reconnaîtrez car vous aurez tous mon Signe.

Vous tous qui viendrez en ce lieu, vous serez marqués de mon Signe, mes enfants, J'étendrai une tente sur vous et vous serez protégés de la méchanceté de vos ennemis. Ne craignez pas, mes enfants, défendez-vous et luttez avec amour, avec charité, mais ne vous laissez pas vaincre, mes enfants; ils cherchent une longue lutte et dressent le peuple contre vous.

Ah, apostats, ah, lâches, qui voulez agir contre Dieu! Non seulement vous ne voulez pas entrer dans le Royaume de Dieu, mais vous empêchez vos propres enfants d'y entrer. Vos propres enfants ne vous font-ils pas de la peine? Vous devrez rendre compte de leurs péchés; eux ne sont pas coupables de l'exemple que vous leur donnez.

Continuez à croître, mes enfants, comme les étoiles du ciel, multipliez-vous et vivez comme de bons chrétiens.

Aimez beaucoup nos Coeurs.

Soyez attentifs, vous tous qui suivez de faux prophètes.

Ma Mère s'est manifestée en ce lieu pour donner un message au monde, comment vous laissez-vous tromper par les uns ou les autres? Prenez davantage au sérieux la parole de Dieu.

Ma fille, les faux prophètes sont en train d'envahir ce lieu, mais les créatures sont si peu intelligentes qu'elles se laissent entraîner par des mensonges et des tromperies;

aussitôt qu'elles reçoivent quelques flatteries,

elles courent après les faux voyants.

Détournez-vous de ceux qui vous flattent, mes enfants;

si on vous flatte sur la terre, et si vous écoutez ces flatteries, vous n'arriverez pas au Royaume de Dieu; fuyez tous ces gens-là, mes enfants, et mettez ma Loi en pratique,

et vous tous qui êtes dans mon Oeuvre, travaillez, car Moi, Je vous donnerai un jour votre salaire; votre salaire vous précédera et à votre travail J'ajouterai cent pour un.

Aidez les pauvres et les nécessiteux, mes enfants,

ils ont besoin de vous. Les vieillards ne vous font-ils pas de la peine, mes enfants? Ils sont rejetés comme s'ils n'étaient pas des êtres humains; aidez-les à bien vivre les derniers jours de vie qu'il leur reste, et à bien mourir. Aimez-les de tout votre coeur, vous les jeunes, qui vous consacrez à cette Oeuvre.

Combien mon Coeur vous aime! Aimez beaucoup les nécessiteux.

Malheur à ceux qui ont reçu des grâces, et ne veulent pas les mettre à profit. Ils les rejettent et Je les leur enlève pour les donner à d'autres qui sont assoiffés de mon amour.

Malheur à vous, âmes ingrates qui reniez Dieu votre Créateur! Malheur à vous qui êtes sorties de son troupeau pour vous introduire dans le troupeau de Satan!

Maintenant, mes enfants, il vous montre la lumière, la lumière du temps, mais Satan ne vous conduira jamais à la Lumière, parce que vous serez dans les ténèbres même si vous croyez que vous êtes dans la Lumière.

Vous me rejetez, vous méprisez mes grâces et vous voulez vivre selon vos plaisirs: les voilà, Satan vous donne les plaisirs dont vous avez besoin dans le monde, mais vous n'atteindrez jamais l'éternité, car vous demeurez aveugles et sourds.

Ah, âmes qui reniez Dieu, quelle tristesse ressent le Créateur pour sa créature! Dans votre liberté, mes enfants, vous avez cherché le chemin des ténèbres.

Je vous réunirai, vous tous qui portez mon signe, et vous serez éternellement dans mes bras, mes enfants, parce qu'ils vous conduiront à la gloire éternelle.

Ma fille, combien de fois ai-Je dit que les hommes restent attachés au temps (présent) parce que le fils des ténèbres,

le malin, leur montre les choses agréables du monde!

Priez, mes enfants, priez!

Vision de l'enfer de certaines âmes

Regarde, ma fille, combien d'âmes ont reçu des grâces, et regarde le lieu qui les attend parce qu'elles les ont repoussées. (Pleurs d'Amparo). Regarde, ma fille, ce n'est pas Dieu, le Créateur, qui les conduit sur ce chemin, elles se laissent conduire parce qu'elles aiment les plaisirs et les caprices du monde.

Tu reconnaîtras beaucoup d'entre elles, affliction d'Amparo)

Moi J'ai essayé de leur enseigner ma doctrine et de leur donner des grâces, ma fille, mais regarde à quoi cela leur sert, et le lieu qu'ils se préparent.

Malheur à vous, parents, qui élevez vos enfants pour le monde, et qui montrez plus d'intérêt pour leur corps que pour leur âme! Lorsqu'ils sont malades, vous cherchez tout de suite un médecin et vous êtes préoccupés, mais quand c'est leur âme qui est malade, mes enfants, vous ne faites pas preuve de la même constance pour leur procurer le médecin dont ils ont besoin.

Mes enfants, à quoi vous sert tout (ce que vous avez), si vous perdez votre âme ? (Amparo ne cesse de pleurer).

Les enfants des ténèbres ne seront jamais en paix, ils auront toujours des discordes et entre eux il n'y aura point de paix.

Répare, ma fille, pour toutes ces âmes à qui J'ai donné tant de grâces et qui les ont refusées en recherchant le monde.

Baise le sol en réparation de leurs offenses. (Pause).

Ma fille, tu le sais bien,

la vérité est amère pour les hommes; dès que tu leur dis la vérité, ils font les sourds et se retournent contre toi.

C'est pourquoi Moi, Je réunirai mon troupeau, Je secouerai la poussière de la terre qui est en eux, et Je les transporterai dans un lieu sûr.

Il y a beaucoup d'herbe fanée; et l'herbe fanée, ma fille, on la laisse sécher, et quand elle est sèche, on la ramasse.

Moi, J'enlèverai les fleurs afin qu'elles ne s'abîment pas.

Consacrez-vous à l'Evangile, mes enfants, allez de ville en ville parler de Dieu.

Vous aurez beaucoup de luttes contre les païens, contre les apostats, contre ceux qui renient mon Nom, mais mon Nom personne ne le fera disparaître, parce que je suis le Créateur et Je peux réduire la créature en poussière: J'ai autorité pour le faire. Mais souvent Je mets en oeuvre ma Miséricorde pour voir si mes créatures tournent leur regard vers Moi, et J'oublie la Justice; mais les hommes sont ingrats et restent obstinément dans le péché; ils ne recherchent que la Miséricorde de Dieu, ils ne voient pas que Dieu va appliquer aussi sa Justice.

Venez en ce lieu et ne vous laissez pas entraîner par ces faux voyants, mes enfants.

Comment pouvez-vous jouer avec le Nom de Dieu?

Toi, ma fille, continue à réparer et sois humble.

Aimez l'Eglise, mes enfants, et les membres de l'Eglise.

Je veux que mon troupeau soit à l'intérieur de mon Eglise.

Aimez l'Evangile et aimez-vous les uns les autres.

La Très Sainte Vierge: Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour le salut des âmes.

Ils ont tous été bénis.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

MESSAGE DU 1 er MAI 1993

La Très Sainte Vierge:

Tout d'abord, ma fille, tu vas boire quelques gouttes du calice de la douleur; à cause de ces langues ingrates, à cause des diffamations des hommes. (Pause, tandis qu'on entend la déglutition et qu'on remarque son angoisse).C'est amer, ma fille; c'est l'amertume que ressent mon Coeur à cause de l'ingratitude des âmes (Pause).

Regarde, ma fille, Je suis le Paradis de l'Incarnation; l'Esprit Saint est descendu et a fait de Moi son Epouse, ma fille; Il m'a rendue féconde, en faisant de Moi le tabernacle du Fils Eternel de Dieu. Je lui ai donné chair humaine et il est devenu mon Fils. Et après la naissance de mon Fils, Je suis restée pure et immaculée comme avant sa naissance. Le don le plus grand a été de devenir Mère de Dieu. Vierge avant et après l'enfantement, J'ai été comblée par Lui de toutes les grâces, ma fille, et J'ai participé avec Lui à son oeuvre rédemptrice, en étant avec Lui Corédemptrice du genre humain; et au pied de la Croix Il m'a laissée comme Mère de toute l'humanité;

après la mort de mon Fils, je me suis retirée à Ephèse.

Regarde, ma fille, l'endroit où J'ai passé ma vie en prières, avec Jean et Marie, ma soeur, et Marie de Magdala.

Sur cette montagne, ma fille, en communication avec la divine Majesté de Dieu, j'ai passé toute ma vie en prières, pour témoigner de l'Eglise du Christ.

C'est ici que Jean a écrit l'Evangile.

Amparo: Oh! Oh, quelle beauté, oh...!

La Très Sainte Vierge: Ce fut mon second paradis.

Amparo: Oh, quelle grandeur!

La Très Sainte Vierge: Ma fille, nous avons passé toute notre vie en prières pour le bien de l'humanité.

De cet endroit, (exclamation joyeuse d'Amparo), Je fus transportée au Ciel par les anges.

Amparo: Oh, quelle beauté! Oh! Oh...! Oh, quelle beauté, quelle maison, quels arcs(?) si beaux! Oh, quels arbres! Oh, oh...!

Notre Seigneur: Oui, mes enfants, ma Mère est restée pour

donner témoignage de l'Eglise;

mais les hommes, ma fille, comme ils font peu de cas de l'Evangile! (Exclamation d'Amparo).

Venez à Moi, vous tous qui êtes dans les ténèbres, et Moi Je vous conduirai à la lumière. Ecoutez ma voix, mes enfants, réunissez-vous tous et Moi Je vous montrerai le chemin; laissez-vous guider, mes enfants, par les Commandements, par les Evangiles.

Beaucoup d'entre vous, mes enfants, vous avez la nuque raide et le coeur dur.

Jusqu'à quand, mes enfants, voulez-vous que la Divine Majesté de Dieu vous avertisse de vivre selon l'Evangile? Vous avez vu beaucoup de choses, mes enfants, mais vous êtes aveugles; Je vous ai enseigné ma Parole, .. . mais vous n'avez pas voulu l'écouter, mes enfants.

Comme ils sont peu nombreux ceux qui vivent l'Evangile tel qu'il est écrit!

Ne voyez-vous pas, mes enfants, que Je suis Dieu, que Je suis le Premier et le Dernier; que Je suis Celui qui donne la vie et celui qui donne la mort; que sans Moi l'homme ne peut pas vivre?

Il n'y a pas d'autre Dieu;

Je suis le Dieu qui a tout pouvoir dans les cieux et sur la terre.

Malheur à vous, gouvernants qui vivez sans Dieu!

Malheur à vous, peuples!

Comment voulez-vous diriger vos peuples, si vous n'avez pas Dieu? Moi, Je renverserai les puissants et Je les ferai descendre de leur trône, parce que J'ai pouvoir pour le faire.

Comment pouvez-vous croire, ingrats, que les hommes obéissent à vos lois, s'ils n'obéissent pas aux Lois de Dieu?

Je suis le Chemin et la Vérité, mes enfants, et vous, vous ne marchez pas dans la Vérité.

Ne comprenez-vous pas que l'homme a été créé pour Dieu et qu'il ne peut bien agir s'il n'a pas Dieu?

Que vous êtes ingrats, mes enfants! J'ai versé mon Sang pour vous tous et vous, vous le foulez aux pieds et vous le méprisez avec vos faux idéaux.

Venez à Moi, mes enfants, et il y aura la paix dans vos peuples. L'homme ne peut gouverner sans Dieu, car ce sera un mauvais gouvernant. S'il n'a pas Dieu, il n'agira pas avec justice.

Et vous qui aimez ou prétendez aimer Dieu, vivez l'Evangile tel qu'il est écrit;

réunissez-vous tous, mes enfants, et formez un grand troupeau, et dites aux gens que l'Evangile est vécu selon ses goûts; alors que l'Evangile doit être vécu tel qu'il est écrit.

Je suis un Dieu d'Amour et de Miséricorde, mais Je suis aussi un Dieu de Justice et Je rétribuerai chacun selon ses oeuvres.

Ah, âmes ingrates, âmes qui profanez mon Nom! Ne savez

vous pas que Je peux appliquer sur vous ma Justice?

N'avez-vous pas peur, mes enfants, de perdre vos âmes?

Ecoutez et prêtez attention à mes supplications;

priez et faites pénitence;

dans vos foyers enseignez à vos enfants qu'ils sont des créatures créées pour Dieu. Vous devrez rendre compte de vos péchés et des péchés de vos enfants.

Ecoutez ma voix, mes enfants, Je vous préviens: plus tard on n'écoutera plus ni lamentations, ni pleurs; ne dites pas plus tard que c'est un Dieu injuste, car vous avez eu suffisamment d'avertissements et de grâces pour vous sauver, mes enfants.

Le monde manque d'amour; aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés.

Qui est capable d'aimer comme Moi J'ai aimé, en donnant sa vie pour son frère ?

Réveillez-vous, coeurs endormis, coeurs durs, et courbez votre tête; venez à Moi, mes enfants, Je vous pardonnerai toutes vos erreurs et la paix régnera au milieu de vous.

Je ferai en sorte que les peuples aient la paix s'ils tournent leur regard vers Moi; et que les champs prospèrent, parce que J'enverrai la pluie en temps voulu; et celui qui me suivra n'aura à souffrir ni du vent, ni du givre, ni des méchancetés du monde.Tous ceux qui me suivront auront la vie éternelle, et Je ferai en sorte qu'ils aient de bonnes récoltes;

mais qu'ils ne soient pas avares, et ne laissent pas les greniers remplis pour eux-mêmes;

qu'ils partagent avec les pauvres leur héritage et leurs richesses. C'est ainsi que J'ai créé l'homme, mes enfants, sans égoïsme, san envie, mais avec amour, avec l'unité et la paix entre vous, mes enfants.

Ainsi vous le promet le Fils du Dieu Vivant; si vous, vous tournez vos regards vers Moi, vous aurez la paix sur la terre et des récoltes en abondance.

Mais, malheur à ceux qui feront peser des jougs trop lourds sur le dos de leurs frères!

Je mettrai en oeuvre ma Justice et Je n'aurai pas pitié d'eux.

Réveillez-vous de votre léthargie, mes enfants.

Et toi, ma fille, prie et sacrifie-toi pour les pauvres pécheurs.

Amparo: Seigneur, je te prie pour une âme; guéris-la, Seigneur, si telle est ta volonté. Je te prie pour Carlos; que ta volonté soit faite, mais pense qu'il a de petites filles qui ont besoin de lui. Seigneur, je te le demande, que ta volonté soit faite. Toi qui peux tout, Seigneur, tu sais mieux que moi ce dont il a besoin, mais je t'en prie! Ah, Seigneur, que ta volonté soit faite! Mais tu nous dis de demander; moi je ferai les sacrifices que tu demandes, Seigneur, mais c'est Toi qui guéris;Tu donnes la maladie aux âmes et tu leur donnes la guérison quand Tu veux. Je te prie pour lui, Seigneur. (Amparo n'a pas cessé de pleurer, en suppliant).

Notre Seigneur: Ma fille, parfois Je choisis les âmes parce que Je les aime, de cette manière, Je les aime tellement que Je

ne veux pas qu'elles s'échappent de mes mains, ma fille. (Pause, pendant laquelle on entend les sanglots d'Amparo).

Priez tous, mes enfants, pour que vos tentations soient de plus en plus faibles, et aimez-vous les uns les autres.

Baise le sol, ma fille, en réparation de tant d'offenses commises à l'égard de mon Divin Coeur et du Coeur Immaculé de ma Mère.

Aimez beaucoup ma Mère, mes enfants; Je vous l'ai laissée pour Mère au pied de la Croix. Elle intercède nuit et jour pour vous tous, mes enfants, aimez-La beaucoup; vous ne pouvez pas dire que vous aimez le Fils si vous n'aimez pas la Mère. Moi, J'aime beaucoup ma Mère et j'apprécie que les êtres humains l'aiment aussi.

La Très Sainte Vierge:

Baise le sol, ma fille.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis pour les moribonds, mes enfants, avec des bénédictions spéciales.

Combien d'âmes sont parvenues au Sacrement de Pénitence par l'intermédiaire de ces objets, et ont été sauvées, ma fille!

Ils ont tous été bénis avec des bénédictions spéciales.

Mes enfants, aimez beaucoup mon Coeur! Mon Coeur Immaculé aime toute l'humanité. Venez à Moi et Je vous abriterai sous mon manteau.

Je suis la Porte du Ciel, mes enfants.

Venez, Je vous conduirai à mon Fils, et mon Fils vous conduira au Père.

Je vous bénis, comme le Père vous bénit par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

MESSAGE DU 5 JUIN 1993

La Très Sainte Vierge:

Ma fille, quelle tristesse éprouve mon Coeur en voyant la perversité des hommes; de ceux qui sont au milieu de vous, mais qui ne sont pas des vôtres, mes enfants!

Vous allez subir de leur part une grande persécution. Mon Fils vous l'a dit, vous serez persécutés, et ils voudront détruire l'Oeuvre de Dieu.

Notre Seigneur: Ne craignez pas, mes enfants, vous avez reçu l'onction de la grâce de Dieu.

Soyez forts, mes enfants, et, vous vaincrez le mal. Si la grâce est avec vous, qui pourrez-vous craindre? Pense, ma fille, que les enfants de lumière sont persécutés;

car les enfants de lumière ne font pas trébucher leurs frères, mais les enfants des ténèbres sont des guêpes qui tournent autour de vous pour vous piquer de leur aiguillon venimeux.

Là où se trouve la lumière, il n'y a pas d'embûches, ma fille;

les enfants des ténèbres font le mal;

les enfants de lumière recherchent le bien.

Voilà en quoi se différencient les enfants de lumière des enfants des ténèbres: celui qui est dans la lumière est dans la vérité; celui qui est dans les ténèbres est dans le mensonge, mes enfants.

Vous serez haïs et persécutés parce que vous êtes des enfants de lumière. Si vous étiez des enfants des ténèbres, mes enfants, vous ne seriez pas persécutés, parce que l'enfant des ténèbres n'aime pas; il n'aime pas et ne laisse pas les autres aimer.

Regardez Caïn, mes enfants, il était de la race du mal parce qu'il est allé dans les ténèbres, et il a tué son frère parce qu'il faisait de bonnes oeuvres.

Continuez, mes enfants, à ouvrir vos coeurs à tous ceux qui auront besoin de vous. C'est la première chose que l'homme a

entendue! "Aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés" .

Malheur aux destructeurs! Malheur à ceux qui détruisent leurs frères! Malheur aux persécuteurs des enfants de Dieu!

Quel mal cela vous fait-il, mes enfants, que les enfants de Dieu pratiquent le bien?Hélas, vous n'aimez que vous-mêmes, vous aimez le monde et vous méprisez vos frères!

Malheur à vous, Caïns, car vous n'aimez pas et vous empêchez les autres d'aimer!

Vous empêchez vos frères d'accomplir de bonnes oeuvres, et vous ne les accomplissez pas vous-mêmes, mes enfants.

Vous vivez pour vous et pour les vôtres; quelle sorte d'enfants êtes-vous donc?

Celui qui demeure dans le monde n'est pas dans la charité, et si l'un d'entre vous est dans le monde, il ne demeure pas dans la charité, mes enfants.

Celui qui demeure dans la charité est attentif à son frère et il s'oublie lui-même.

Et vous, gouvernants incultes, que pourrez-vous gouverner, et comment pouvez-vous gouverner votre peuple, si vous n'aimez pas vos frères, et si vous les conduisez vers les ténèbres?

Vous les entraînez vers le mal, comme vous-mêmes êtes plongés dans le mal.

Comment pouvez-vous dire que la Mère de Dieu n'est pas attentive à ses enfants?

Pour nous il n'y a ni passé ni futur, nous sommes dans un perpétuel présent, mes enfants, et c'est pourquoi J'avertis l'homme du présent de cheminer avec Dieu vers l'avenir.

Vous qui n'ouvrez pas (vos coeurs) à vos frères, vous êtes des homicides.

Mes enfants, le mal que vous avez commis, c'est de faire le bien aux autres. Voilà pourquoi vous êtes persécutés, et vous continuerez à l'être, mes enfants.

Les enfants des ténèbres ne permettent pas aux hommes d'aimer, parce qu'eux-mêmes ne peuvent pas aimer; ils sont aveugles et celui qui est aveugle ne demeure pas dans la lumière ni dans l'amour.

Vous, mes enfants, oeuvrez avec justice, car en oeuvrant avec justice vous serez sur la voie de Dieu.

Défendez-vous, mes enfants, mais avec une justice sainte, car celui qui est dans la justice est né de Dieu, et celui qui n'oeuvre pas avec justice est le fils du mal. Ils veulent faire disparaître tout principe religieux et tout amour envers les frères.

Quant à vous, mes enfants, qui n'êtes pas capables d'aimer, et de laisser vos biens pour les pauvres, pourquoi ne laissez-vous pas en paix et dans la grâce de Dieu ceux qui aiment?

Vous ne pourrez rien contre eux, car celui qui a reçu l'onction de Dieu est au-dessus de l'homme qui est enfant du diable.

Oui, Je le répète, apostats! N'est-il pas vrai, mes enfants, que vous avez renié votre foi? Lorsque vous vous présenterez devant Dieu, mes enfants, quel jugement vous attend!

Ah, ingrats, J'ai répandu tant de grâces sur vous et vous les avez rejetées pour un idéal destructeur, mes enfants!

Avec quel mépris vous prononcez le nom de Marie! Marie est la Porte du ciel; Elle est la Mère de toute l'humanité.

Vous tous qui aurez le désir d'aller à Marie, si pécheurs que vous ayez été, mes enfants, Elle vous conduira à Jésus et Jésus vous conduira à son Père.

Mais, malheur à vous, qui détruisez avec vos mensonges, qui appliquez la loi selon votre bon plaisir à l'aide de mensonges et de tromperies!

L'homme sans Dieu n'est rien. Tout genou fléchira devant Dieu le Créateur.

Malheur à vous! Qu'entendez-vous donc par sectes? C'est vous qui êtes les sectes, mes enfants, vous qui vous employez à détruire, à séparer les âmes de l'Eglise et à renier le Christ.

Voilà ce que sont les sectes, mes enfants.

Comment pouvez-vous, mes enfants, ranger dans la catégorie des sectes, les hommes de bonne volonté, les hommes qui suivent le chemin de l'Evangile, les hommes qui aiment le prochain comme eux-mêmes? Regardez en vos coeurs, et réfléchissez (pour voir) si les sectes ce n'est pas (plutôt) vous; car une secte ne s'occupe qu'à détruire et non à construire, et vous, vous détruisez le nom de Dieu, et vous êtes séparés de Dieu et de son Eglise.

Ignorants! Savez-vous au moins ce qu'est une secte?

C'est vous, qui êtes les sectes, mes enfants!

La secte s'emploie à séparer, et non à unir et à aimer.

Vous, vous riez de mes messages, mais malheur à vous lorsque vous arriverez à la vue de la Divine Majesté de Dieu!

On n'entendra pas vos pleurs ni vos grincements de dents.

Et vous, mes enfants, Je le répète, oeuvrez avec une justice sainte, mais ne vous laissez pas tromper, défendez-vous, défendez l'Evangile et défendez l'Eglise, mes enfants, même si vous devez donner votre vie pour elle.

Ne voyez-vous pas qu'ils veulent faire disparaître ce lieu, qu'ils se servent des moyens de communication, qu'ils se servent du mal pour vous détruire, mes enfants?

Mais le bien est au-dessus du mal.

Donnez l'exemple de chrétiens et continuez à aimer et à protéger les nécessiteux.

Que peuvent-ils dire de vous, mes enfants, qui vous aimez les uns les autres et qui avez abandonné vos biens les uns pour les autres, et pour les pauvres et les nécessiteux?

Oui, cela c'est l'Evangile: "Vends tout ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres et suis-moi".

Mais vous, les ingrats, qui faites du mal à vos frères pour ne pas perdre vos places, comment pouvez-vous être aussi hypocrites et pharisiens, alors que vous n'êtes pas dans la vérité?

Or il faut défendre la vérité, et la vérité un jour brillera et écrasera les ténèbres.

Soyez forts, mes enfants, car vous êtes entourés de guêpes qui vous poursuivent et cherchent à vous piquer de leur aiguillon venimeux.

Aimez l'Eglise, aimez le Pape, mes enfants, aimez-vous les uns les autres. Voici le premier Commandement de la Loi de Dieu: "Tu aimeras Dieu de tout ton coeur, de toutes tes forces et de tous tes cinq sens, et tu aimeras le prochain comme toi-même"

Mettez mes Commandements en pratique, mes enfants, et ne donnez pas d'importance à la persécution; c'est là que l'on voit que vous êtes des enfants de Dieu; c'est pour cela que vous êtes persécutés.

Ne pensez pas que les apostats et les païens vous poursuivent pour autre chose: ce qu'ils veulent, c'est faire disparaître le Nom de Dieu et de Marie.

Luttez de toutes vos forces, avec l'onction de l'Esprit Saint, et aimez nos Coeurs, mes enfants. N'ayez pas peur!L'âme, personne ne peut la détruire, et eux sont morts à la grâce; leur âme est totalement morte; comment peuvent-ils parler de l'âme, si leur âme n'est pas entraînée à l'amour?

Continuez à venir en ce lieu, et ne tenez pas compte de la calomnie ni du mensonge, mes enfants.

Je vous répète que la lumière resplendira et vous la verrez tous. Les ténèbres auront beau vouloir s'approcher de la lumière,

Je te l'ai montré, ma fille, jamais les ténèbres ne peuvent donner la lumière; mais la lumière, elle, peut éclairer les ténèbres.

Voilà pourquoi les enfants de lumière se cherchent,

et les enfants des ténèbres se cherchent aussi,

car ceux qui sont dans les ténèbres ne peuvent s'approcher de la lumière pour la détruire.

Et Je vous répète que si l'un d'entre vous, se trouvant dans le monde, ne demeure pas dans la charité, parce qu'il se vante des biens de ce monde et qu'il oublie son frère, celui-là n'a pas de coeur, et il n'est pas né de Dieu.

Priez et faites des sacrifices, mes enfants, vous en aurez besoin. Mais contre Dieu le mal est impuissant.

Ils essaieront de détruire vos corps, mais ils ne pourront pas toucher vos âmes.

Puisqu'eux ne vous aiment pas, aimez-les vous-mêmes ; et gagnez des âmes pour le troupeau du Christ.

Venez en ce lieu sacré, où nos pieds se sont posés, et beaucoup d'entre vous recevront des guérisons corporelles, et beaucoup d'autres des guérisons de l'âme, mes enfants.

La Très Sainte Vierge:

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour les pauvres pécheurs.

Ils ont tous été bénis avec des grâces spéciales pour fortifier vos âmes.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

Au revoir, mes enfants.

MESSAGE DU 3 JUILLET 1993

La Très Sainte Vierge:

Ma fille, la situation du monde est grave, très grave. (Pause).

Regarde, ma fille, jusqu'où arrivent les péchés de l'humanité. (Longue pause).

Tous les péchés capitaux, ma fille, ont bouleversé les âmes. Regarde quelles sont leurs pensées, ma fille.

Jusqu'où, mes enfants, jusqu'où voulez-vous aller dans l'offense à la Divine Majesté de Dieu?

Mes enfants, regardez le Christ Crucifié.

Comme les péchés des hommes crucifient le Fils de Dieu, ma fille!

L'homme est en état de léthargie à cause du péché.

Secouez-vous, mes enfants! La prière, le sacrifice, la pénitence, voilà ce qui sauvera le monde, mes enfants.

Vous êtes endormis; vous vous laissez tromper, mes enfants, par les enfants des ténèbres.

Notre Seigneur:

Malheur à vous, gouvernants des nations, qui faites croire aux âmes que vous êtes unis dans la victoire

afin de lutter pour une liberté en faveur de l'homme!

Ah, mes enfants, par votre faute le monde est dans une situation désastreuse! Vous faites semblant, avec des paroles trompeuses, de conduire les hommes vers un idéal constructif.

Jusqu'où irez-vous, mes enfants?

Vous voulez faire disparaître tous les principes de Dieu.Or Dieu est le Principe et la Fin. Comment croyez-vous pouvoir faire disparaître le principe de Dieu?

Malheur à vous lorsque vous vous présenterez devant Dieu! Quelles paroles vous adressera la Divine Majesté de Dieu pour vos erreurs?

Le monde est corrompu.

Comment vous laissez-vous tromper, âmes innocentes?

Par des paroles trompeuses et des mensonges vous voulez, mes enfants, détourner les hommes du chemin de la vérité.

Et vous, aveugles que vous êtes, vous ne vous rendez pas compte qu'ils vous parlent de paix alors qu'ils sont en guerre, mes enfants? Ils s'unissent en apparence dans la victoire, et ensuite ils mettent en oeuvre la vengeance. Ils sont divisés entre eux, mes enfants, et ils agissent comme des fils de ténèbres. Ils sont divisés et ils veulent diviser le peuple.

Réveillez-vous de votre léthargie, mes enfants! Le fils de l'iniquité veut vous tromper avec des promesses et des mensonges. Réveillez-vous, mes enfants.

Priez, sacrifiez-vous et faites pénitence. Ne voyez-vous pas, mes enfants, qu'ils veulent vous frapper et vous blesser pour vous faire renier la parole de Dieu, mes enfants?Mais ils ne savent pas que toute arme sera impuissante contre ceux qui vivent leur foi, contre ceux qui vivent de l'Evangile, contre les enfants de Dieu.

Vivez l'Evangile, mes enfants. Tous ceux qui suivent le droit chemin, celui de l'Evangile, sont persécutés, mes enfants.

Et Moi, pourquoi me persécutaient-ils? Parce que Je faisais le bien, ma fille. Je suis venu donner la vie au monde, et le monde m'a condamné à mort.

Mes enfants, aimez de tout votre coeur, et ne vous laissez pas abattre. Dieu est au-dessus des enfants des ténèbres.

Les fils des ténèbres, ma fille, feindront d'être meilleurs;

ils remueront leurs lèvres; ils se croiront saints. Mais ils n'exercent pas leurs coeurs, parce qu'ils sont dans les ténèbres; ils ne vivent que pour eux-mêmes et ils ne pensent pas au drame des nécessiteux, ma fille.

Malheur à vous, âmes ingrates, qui n'aimez pas et empêchez les autres d'aimer!

Priez, priez beaucoup, mes enfants, et réunissez-vous tous.

Je veux que se forme un grand troupeau, et que vous n'attachiez pas d'importance aux persécutions et aux calomnies. Soyez fermes et continuez à aimer, car la charité est tellement belle, mes enfants!

Ne voyez-vous pas que les hommes n'obéissent pas aux Lois de Dieu? Or il y a dix Commandements, ma fille, et le plus important de tous c'est d'aimer Dieu et le prochain comme soi-même.

Malheur à ceux qui s'aiment eux-mêmes sans se souvenir des autres! Vous ne vous rendez pas compte, mes enfants, Je vous l'ai déjà dit, que vous auriez une persécution constante, et que cette persécution vient de ceux qui sont le plus proches de vous?

Ne soyez pas dans l'angoisse, soyez gais, que rien ni personne ne vous trouble.

Ils vous frapperont, et vous blesseront, mes enfants, mais si Je suis avec vous, qui pourrez-vous craindre?

Malheur à vous qui avez abandonné la foi en échange de l'orgueil et de la vengeance, et qui vous employez à diviser les peuples, à diviser les âmes! Avec vos intrigues et vos menson- ges, mes enfants, vous trompez les innocents.

Ne vous rendez- vous pas compte, mes enfants, de la situation du monde? Que le monde empire de jour en jour?

Vous, les enfants de Dieu, vous devez lutter et être unis comme des frères, vaincre toutes les batailles et tous les coups.

Vision de la Force de la Prière

Ma fille, tu vas voir la force de la prière.

Regarde dans quel état est le monde, même si les hommes et les dictateurs disent que le monde est dans une situation favorable. Ne le croyez pas, mes enfants, le monde est dans une situation catastrophique, et il est blessé à mort.

Mais regarde le pouvoir de la prière, regarde combien d'âmes ont été sauvées par tant et tant de prières; et regarde aussi les milliers d'âmes sauvées à cause des grâces qu'elles ont reçues en ce lieu. Tu vas voir, ma fille, la valeur de la prière.

Regarde tous les pécheurs qu'il y a de par le monde, et regarde ces âmes qui demandent l'intercession des saints et des bienheureux.

Regarde comme viennent vers Moi les saints et les bienheureux en me disant: "Dieu éternel et Divine Majesté de Dieu, nous avons été justes sur la terre. Nous avons haï le péché, nous nous sommes retirés du monde et nous l'avons méprisé; pour Te suivre sur le chemin de l'Evangile, tel qu'il est écrit, nous avons renoncé aux commodités et aux plaisirs.

Toutes ces âmes n'osent, par crainte et respect envers Toi, te demander pardon, et viennent à nous afin que nous intercédions en leur faveur".

Regarde, ma fille:

Amparo: Oh, combien de milliers et de milliers d'âmes! Ah! Ah!, mais c'est comme si elles étaient sur une terre; on dirait qu'elles ont peur! Ce sont des pécheurs! Qu'adviendra-til d'eux, Seigneur? Oh! Tous les saints et les bienheureux viennent vers Toi, mon Dieu, afin de demander pardon pour eux! Grâce à tous leurs sacrifices et toutes leurs pénitences, à cause de l'ignorance et de l'ingratitude de ces âmes! Ah, mon Dieu, qu'adviendra-t-il d'eux, mon Dieu? Ils sont si nombreux...!

Oh, le Seigneur lève la main, et Il les bénit tous à cause de l'intercession de tous les saints et bienheureux.

Oh, ils sont sauvés! Ils ne sont pas damnés! (Exclamation d'Amparo).

Le Seigneur leur dit: "Allez et expiez vos fautes... (nozevelle.r exclamations d'Amparo).

Mais vous ne serez pas damnés pour l'éternité: à cause des mérites des bienheureux et des saints, et de tant et tant d'âmes qui prient pour les pécheurs, vous êtes absous de vos péchés".

Oh, comme ils sont nombreux, comme ils s'en vont tous par bandes!

Vision de l'enfer

Ah! Mais il y en a tellement dans ce lieu! Seigneur, regarde tous ceux qui sont dans ce lieu! Ah!

Notre Seigneur: Il y en a beaucoup qui ne veulent pas se sauver, ma fille.

Amparo: Oh! La Vierge arrive, remplie de lumière! Oh! Quel beau manteau! Elle est resplendissante, mais son visage est triste, parce qu'Elle voit tant et tant de péchés dans l'humanité. Oh, Elle s'approche de son Fils et son Fils lui dit:

Notre Seigneur: Que veux-tu maintenant, ma Mère?

Amparo: Oh! Les yeux remplis de larmes, et le visage plein de douceur, la Vierge s'agenouille devant son Fils et lui dit:

La Très Sainte Vierge:

Mon Fils, aie compassion de tous ces enfants, car leurs mères ont versé d'abondantes larmes de douleur à cause d'eux.

Notre Seigneur: L'amour de la mère, mes enfants.

Amparo: Oh!

La Très Sainte Vierge: Regarde, mon Fils, l'amour dans le coeur des mères; regarde comme elles intercèdent pour leurs enfants. Et ces larmes, Je les porte ici. Combien de larmes je porte, de toutes ces mères, mon Fils, aie pitié de leurs enfants; elles se sont sacrifiées, et se sont immolées, en priant pour eux!

Amparo: Ah, quelle grandeur, mon Dieu! Le Fils relève la Mère et dit d'une voix forte:

Notre Seigneur: Levez-vous tous! Vous êtes tous pardonnés à cause de l'amour et des larmes de vos mères.

Pécheurs,vous l'avez été, mais vos mères ont été des martyrs du sacrifice et de la prière pour vous. Comment un Dieu d'amour et de miséricorde peut-il ne pas prendre en considération ces larmes de douleur des mamans!

Et comment peut-il oublier les prières qui jaillissent du plus profond de leurs coeurs?

Levez-vous et volez vers une autre terre. Vous devrez aussi expier vos péchés, mais vous ne serez pas éternellement privés de la présence de la Divine Majesté de Dieu.

Amparo: Oh, quelle joie et quels cris! Tous poussent des cris de joie! Oh, ils montent tous vers un autre lieu! Ils sont tous sauvés!

Vision de l'enfer

Notre Seigneur: Regarde, ma fille, cet autre lieu! Cet autre, lieu est triste et funèbre. Ici, ils refusent de contempler la Divine Majesté de Dieu. Ici il n'y a pas de supplications, ici il y a des grincements de dents, ici il y a des larmes; ils ne voulaient pas se sauver, ils voulaient vivre dans les commodités, ils voulaient, ma fille, vivre les sept péchés capitaux.

Amparo: Ah, mon Dieu! Ah! Comme ils sont nombreux aussi dans ce lieu! (Exclamation de tristesse d'Amparo).

Notre Seigneur:

Ils ne méritent pas que l'on pleure sur eux, ma fille. Ils ont eu les prophètes et ils ont eu les sources de grâces, mais ils ont fait la sourde oreille. Ils ont refusé le chemin de la lumière, et ils se trouvent dans les ténèbres pour toute l'éternité.

Amparo: Ah, mon Dieu, que ta volonté soit faite!

Tout ce que Tu fais est très bien fait.

Oh! Comme la Vierge remercie son Fils de l'avoir écoutée!

Oh! Combien d'âmes sont sauvées à cause des prières qu'on adresse à Marie!

Que tu es une grande Mère et comme Tu t'es souvenue des mères pour sauver les enfants!

Oh! Quelle grandeur, ma Mère!

Oh! Que tu es belle!

Oh... quelle douceur, et comme ta Mère est belle, mon Dieu!

Notre Seigneur:

Tous ceux qui demanderont l'intercession de ma Mère seront écoutés, car ma Mère a plus de valeur et plus de mérites que tous les saints réunis.

Et si les prières des saints et l'intercession des saints sont entendues, comment n'écouterai-Je pas la prière de ma Mère? Alors que nous sommes deux Coeurs unis en un seul!

Venez tous à ma Mère et ma Mère vous mettra sur le chemin de l'Evangile!

Ces temps-ci, Je les abandonne entre ses mains.

Elle est la Porte du Ciel;

Elle vous enseignera, parce qu'Elle fut le premier Apôtre pour donner témoignage de l'Eglise.

Continuez à prier, continuez à venir en ce lieu: vous continuerez à recevoir des grâces spéciales pour les pauvres pécheurs. Toutes les prières sont recueillies pour les pauvres pécheurs.

Et vous, mes âmes consacrées, jeunes et pleines de vie, qui priez et intercédez pour les pécheurs! Vos prières aussi parviennent au plus haut des cieux, et combien de pécheurs sont sauvés grâce à votre charité et à vos prières.

Restez pleines de fraîcheur et de vie, vous qui êtes cachées dans la prière et retirées du monde!

Et priez beaucoup!

Le monde est dans une situation grave, mes enfants.

Vision du paradis

Amparo: Vous ne savez pas... Oh! oh!, comme c'est grandiose, mon Dieu! Oh! Vous ne savez pas les grandeurs qu'il y a ici, en haut. Oh, mon Dieu, oh!... Il y a des jardins luxuriants, de beaux ruisseaux cristallins, l'amour! Oh, la paix!

Oh, quelle paix on éprouve, mon Dieu! Oh... Oh! Quelle grandeur, mon Dieu! Ah! Que les hommes puissent perdre toutes ces grandeurs! Ah, pour un plaisir, pour un idéal! Ah, par jalousie, par orgueil!... Ah, Seigneur, je t'en prie, que tous puissent jouir de cette grandeur!

Notre Seigneur:

Continuez à prier, mes enfants, afin que tous puissent avoir part à cette terre promise.

Merci à vous tous qui priez pour les pauvres pécheurs!

Et à mes âmes consacrées, Je leur demande de suivre le droit chemin de l'Evangile.

Et à vous qui êtes cachées dans les couvents, mes filles, soyez fortes, et défendez votre foi avec force et énergie! Remplissez-vous de Dieu, car celui qui est rempli de Dieu ne craint aucun mal.

Il n'y a aucune arme qui puisse faire disparaître la foi dans les coeurs, la louange sur les lèvres des hommes de bonne volonté envers Dieu leur Créateur.

Vous aurez beau frapper et vous aurez beau blesser, mes enfants, le Fils de Dieu ne se rend pas. Il est fort, car la force est en Dieu.

Quant à vous qui priez en remuant seulement les lèvres,remuez votre coeur, mes enfants, afin que votre prière soit puissante et que l'on puisse la recueillir et l'utiliser pour les pécheurs.

Mes enfants, le Fils du Dieu Vivant vous promet que tous ceux qui mettront ses paroles en pratique, seront protégés par un Sceau que personne ne pourra effacer.

Les fronts de vous tous qui viendrez en ce lieu seront marqués du Sceau, et vous recevrez une protection spéciale.

Détachez-vous du monde, ; mes enfants, aimez-vous les uns les autres et faites des oeuvres d'amour et de miséricorde.

N'ayez pas le coeur attaché aux choses matérielles de la terre. Votre coeur et votre trésor doivent être dans le ciel.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions très spéciales pour les pauvres pécheurs.

Soyez forts, mes enfants!

Je vous bénis, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

MESSAGE DU 7 AOUT 1993

La Très Sainte Vierge:

Mes enfants, Je veux que vous continuiez à honorer et à vénérer en ce lieu mon Nom de Mère des Douleurs.

Ne permettez pas, mes enfants, que les hommes de mauvaise volonté fassent disparaître de ce lieu sacré cette chaîne de mon Rosaire, qui vous unira du ciel à la terre.

Réunissez-vous tous ensemble, en ce lieu sacré, d'une extrémité du monde à l'autre, et unissez toutes vos prières afin que les partisans de Satan ne puissent faire disparaître quelque chose d'aussi grandiose.

L'armée de l'enfer est libérée de ses chaînes, et les hommes impies et apostats qui vivent dans les ténèbres, se réfugient dans l'obscurité pour ourdir leurs complots, et ils ne veulent ni chercher la lumière ni s'approcher d'elle, parce qu'ils seraient découverts, ma fille.

Cette attaque est dirigée contre l'Eglise, mes enfants, contre Dieu et contre les enfants de Dieu.

Les fils des ténèbres ne savent pas que l'Eglise est protégée par des ministres fidèles à l'Evangile, et des apôtres zélés, et ils ne pourront pas détruire le Nom de Dieu.

Plus nombreuses seront les attaques, mes enfants, plus grand sera le triomphe.

Luttez;

l'arme du Rosaire est très puissante, mes enfants,

c'est pourquoi l'ennemi est furieux;

luttez tous ensemble comme de bons chrétiens

et dites la prière favorite de mon Coeur.

Mon Coeur Immaculé triomphera dans le monde, même si les hommes s'y opposent.

Ils veulent détruire votre foi, mes enfants, ils essaient de détruire les grandeurs de Dieu.

Mais comment pouvez-vous penser, créatures corrompues, que vous allez pouvoir faire disparaître dans les coeurs le Nom de Dieu?

Luttez pour ce lieu, mes enfants, ne vous laissez pas vaincre.

L'ennemi est très rusé, et Je vous répète qu'il travaille dans les ténèbres. Mais les ténèbres sont aveugles tandis que la lumière resplendit.

Soyez de fidèles fils de l'Eglise, mes enfants,

aimez-la de tout votre coeur.

Si vous êtes avec Dieu, qui sera contre vous ?

Dieu est le Puissant, le Principe et la Fin de toutes choses.

Je vous ai dit, mes enfants, il y a quelque temps, que vous deviez lutter pour faire avancer les choses en ce lieu.

l'exemple de Lourdes

A Lourdes, mes enfants, ce sont les hommes qui ont lutté:

les enfants de Dieu contre les enfants des ténèbres. Et qui a triomphé? La lumière, mes enfants.

Mais vous devez être courageux; ne vous découragez pas.

Ils vous persécutent, ils vous persécuteront encore, mais ils ne pourront pas l'emporter contre vous.

Mon Fils mettra en oeuvre la justice, et une justice sévère contre tous ces hommes de mauvaise volonté, et l'arbre pourri sera coupé à la hache.

C'est pourquoi, mes enfants,

Je vous demande la prière, encore la prière.

Le monde empire d'heure en heure, parce que les hommes de mauvaise volonté non seulement n'entrent pas au ciel, mais ne laissent pas les autres y entrer; et ils les entraînent avec des paroles mensongères.

Vous avez l'Evangile, mes enfants. Ne vous laissez pas mener par la ruse de Satan.

Satan détruit, ma fille, et toutes ses oeuvres sont destructrices. Il fait disparaître le Nom de Dieu.

Il essaie d'enlever la vie des innocents.

Mais comment, mes enfants, pouvez-vous être si aveugles et ne pas vous rendre compte que c'est l'oeuvre de Satan!

Le dragon aux sept têtes est détaché,

et le moment viendra, mes enfants, comme Je vous l'ai dit au début, où chaque individu se gouvernera par lui-même.

Et ils veulent fouler aux pieds le pouvoir ecclésiastique, mais l'Epouse du Christ triomphera;

personne ne pourra la renverser car elle est la pierre angulaire, c'est le Christ Lui-même qui l'a fondée.

C'est pourquoi Je vous demande à tous, mes enfants:

soyez l'Eglise, soyez des apôtres zélés et

aimez-la de tout votre être.

Le pouvoir de Satan ne pourra rien contre ceux qui aiment le Christ, et contre ceux qui aiment l'Eglise.

Ma fille, les hommes blessent mon Coeur, parce que Je suis Mère de l'Amour et J'intercède pour eux.

Mais eux, en revanche, ils me rejettent et veulent faire disparaître mon Nom.

Priez, mes enfants, priez, réunissez-vous tous et formez une grande famille unie, pour faire fuir les enfants des ténèbres, à l'invocation du Nom de Marie.

Défendez la Parole de Dieu et ne vous laissez pas tromper par des paroles mensongères et destructrices, mes enfants.

Comment un arbre mauvais va-t-il donner de bons fruits ?

Vous êtes aveugles.

Malheur! Vous êtes comme le peuple d'Israël!

Vous êtes devenus aveugles, vous vous êtes laissé envahir par les ténèbres.

Notre Seigneur:

Oui, ma fille, ils seront punis sévèrement, parce que

Dieu met en oeuvre la justice contre les hommes de mauvaise volonté.

Ils essaient de vous détruire, mais Dieu est avec vous, mes enfants.

C'est maintenant le moment de la bataille.

Prenez l'arme puissante du Rosaire et vous renverserez l'ennemi.

Tous ceux qui se sont réfugiés dans mon Coeur n'ont jamais été déçus.

Vous, mes enfants, vous avez les meilleures armes, les plus puissantes, le chapelet, l'Evangile, la grâce.

Et avec la grâce, vous pourrez repousser l'ennemi.

Ne vous endormez pas, mes enfants, Je vous le répète, et soyez courageux,

que personne ne rompe cette chaîne du saint Rosaire qui plaît tant à ma Mère et qui a tant de pouvoir contre l'ennemi.

Vous êtes haïs et méprisés à cause du Nom de Dieu.

Bienheureux ceux qui sont persécutés pour la justice à cause de mon Nom.

Je veux que ce lieu soit un lieu de prière, où l'on construise une Maison d'Amour et de Miséricorde pour les pauvres et les nécessiteux.

Je laisse cela entre vos mains, mes enfants.

Amparo: Ah, Seigneur, Seigneur! Je te prie pour Carlos. Aie pitié, Seigneur!

Notre Seigneur:

Ma fille, il est davantage dans l'autre monde que dans celui-ci, et il sera là-bas plus heureux qu'ici. Quand Je vois qu'une âme se perd, Je la prends pour Moi, Je la polis et Je l'affine pour mes fins, ma fille.

Lui est le vase, Moi Je suis le potier. Je l'affine et il sera propre comme la neige. (Sanglot.r réprimé.r d'Amparo).Et il atteindra ce lieu pour être dans la joie avec les Bienheureux. Il est plus heureux que beaucoup d'autres âmes qui n'ont pas eu le bonheur de Me connaître.

Priez pour ceux qui ne Me connaissent pas, priez pour ceux qui Me méprisent, ils sont dignes de pitié, ma fille, et priez pour les âmes de mauvaise volonté.

Lui, il sera avec Moi au Paradis. Je lui dis ce que J'ai dit au bon larron ", parce qu'il a invoqué mon Nom. Et tous ceux qui invoquent mon Nom, Je les attache avec des chaînes en or, et Je les emmène dans la demeure éternelle afin qu'ils aient la joie avec les Bienheureux.

Considérez donc, mes enfants, le pouvoir de la grâce et la miséricorde de Dieu.

Priez pour les pauvres pécheurs, faites des sacrifices et continuez, mes enfants, à faire des oeuvres d'amour et de miséricorde.

Aidez-vous les uns les autres afin que mon Oeuvre s'étende comme les étoiles.

Et souriez face à la persécution, aimez vos ennemis,

mais luttez et défendez vos principes, mes enfants.

Le Principe et la Fin, c'est Dieu.

N'ayez crainte, mes enfants. Je vous ai déjà dit que les attaques seraient fortes, et regardez comme elles s'accomplissent.

Malheur à vous, hommes ingrats, malheur à vous, scélérats, qui avez soif de vengeance, soif de détruire vos âmes pour la

vengeance d'un passé!

Si vous ne pardonnez pas, vous ne serez pas pardonnés.

Ne perdez pas votre temps, mes enfants, à vous réfugier dans les ténèbres, et enseignez à vos enfants le chemin de l'Evangile, parce que vous le connaissez.

Malheur à vous qui me connaissez et qui me reniez!

Moi Je ne condamne pas ceux qui ne Me connaissent pas, mais [je condamne] ceux qui, Me connaissant, Me méprisent et Me haïssent.

Elevez votre coeur vers Dieu: sinon, lorsque vous vous présenterez devant sa Divine Majesté, vous serez rejetés.

Comme vous vous êtes laissé empoisonner par un idéal satanique!

Priez et suppliez pour tous, mes enfants. Réunissez-vous tous ici et défendez ce lieu sacré. Moi Je répandrai des grâces en abondance sur vous et sur vos enfants.

La Très Sainte Vierge: Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour les pauvres pécheurs.

Je vous bénis, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

4 septembre 1993

La Très Sainte Vierge:

Ma fille, mon Coeur est ouvert, plein de blessures,

car les hommes persistent dans leur obstination à pécher

et à se faire du mal les uns aux autres.

Jusqu'à quand, créatures, allez-vous continuer à persécuter le Christ?

Je me suis manifestée en ce lieu, afin que vous vous abreuviez tous à la source de grâces que J'y répands,

mais vous, mes enfants,

vous voulez le convertir en un parc de jeux et D'attractions.

Malheur à vous, hommes de mauvaise volonté,

qui ne pensez qu'aux récompenses terrestres et qui avez été incapables d'offrir votre bien à Dieu votre Créateur !

Hélas! Vous ne cherchez que les apparences, mes enfants,

et vous perdrez les récompenses célestes!

Moi, Je vous ai demandé ce lieu pour prier et pour y faire des oeuvres d'amour et de miséricorde, mais vous, vous ne pensez qu'à l'exploiter, mes enfants, et à en faire disparaître mon Nom.

Pauvres âmes! A quoi vous servent l'apparence et les récompenses terrestres?

Quant à vous, mes enfants, ne vous effrayez pas si des hommes de mauvaise volonté encouragent le pouvoir de faire le mal et de diviser les peuples.

Hélas, mes enfants, vous n'avez pas voulu vous abreuver aux grâces qui ont été répandues en ce lieu!

Comment pouvez-vous vous dire démocrates et fabriquer des lois selon vos caprices, et persécuter les chrétiens?

Où est la liberté, mes enfants?Vous êtes des dictateurs, alors que vous vous êtes toujours plaints de la dictature.

Pauvres âmes! Pour être des dictateurs, mes enfants, vous devez d'abord savoir édicter (des lois). Vous parlez de paix, mais vous portez la guerre à l'intérieur de vous-mêmes.

Ah, mes enfants, vos plans et vos projets seront renversés!

Mais comment pouvez-vous penser que le Dieu Créateur ait moins de pouvoir que vous?

Les enfants de la lumière ne se rendent pas.

Les chrétiens furent capables de mourir pour le Christ, ce que vous ne faites même pas pour vous-mêmes.

Réunissez-vous des quatre (?) continents, et priez en ce lieu, mes enfants, et faites pénitence pour tant de maux et tant d'offenses infligés à nos Coeurs par les hommes de mauvaise volonté.

Ah, ingrats! Oui, vous voulez détruire, et c'est vous, mes enfants, qui contaminez l'eau pour que les hommes ne viennent pas en ce lieu. Toutes les sources du monde sont potables, par la grâce de Dieu sur la terre, pour que les hommes puissent boire et apaiser leur soif.

Comment êtes-vous capables, mes enfants, de faire du mal aux créatures innocentes et aux âmes de bonne volonté qui viennent en ce lieu, en laissant une vase (polluée) se mêler à l'eau (de la source)?. Quelles rancoeurs avez-vous donc dans le coeur, mes enfants, quelles haines, Je vous le répète, à cause du passé, au point qu'il vous importe peu de faire tomber des innocents et de poursuivre les fils de l'Eglise pour le seul fait d'être chrétiens!

Ils ne vous ont rien fait de mal à vous-mêmes, si ce n'est d'aimer Dieu. Vous essayez de faire disparaître mon Nom, mais Je vous ai dit que, dedans ou dehors, Je ne cesserais pas de me manifester.

Mes enfants, Je ne bougerai pas de ce lieu, où les âmes reçoivent les grâces, grâces qui ont permis à tant et tant de ces âmes d'arriver au Paradis.

Oui, ma fille, peu importe aux méchants de calomnier, de persécuter, de diffamer. C'est avec le mensonge qu'ils veulent accéder au pouvoir; mais Moi

Je ferai arracher leurs chaumes et semer un nouveau grain qui produira de bons fruits.

Vous êtes de l'herbe sèche, mes enfants, et Je retirerai les quelques bonnes fleurs qui restent parmi vous pour les transplanter au milieu du bon grain.

Amparo: Aie pitié d'eux, ma Mère! Je te prie aussi pour eux. Eux aussi ont une âme!

Notre Seigneur: Ma fille, il suffirait qu'ils ouvrent leurs lèvres pour demander pardon, mon Coeur est ouvert de part en part pour tous les hommes, mais l'ivraie est mauvaise, ma fille,

et elle porte préjudice à la récolte.

Ils sont en train de faire disparaître tout ce qui élève l'âme vers la Divine Majesté de Dieu.

Qu'ont-ils fait de la création, de la campagne, ma fille, alors qu'ils veulent détruire tout ce qui élève l'esprit?

Le monde empire de jour en jour parce que les hommes de mauvaise volonté gouvernent sans Dieu et que,

sans Dieu, l'homme n'a pas la sagesse pour gouverner.

demande de l'adoration perpétuelle

Je veux que l'on construise en ce lieu une chapelle où sera exposée jour et nuit l'Eucharistie oubliée par les hommes.

Et Je continue à demander une Maison d'amour et de miséricorde.

Mais vous, vous préoccupez-vous des nécessiteux, mes enfants? Vous prétendez que vous aidez ceux qui ont besoin de vous, mais chacun de vous, vous vivez confortablement dans vos foyers sans tendre la main au nécessiteux; ce qui vous importe, c'est seulement de faire disparaître tout principe religieux.

Je vous ai dit, mes enfants, qu'ils travaillent dans l'obscurité, mais que leur travail apparaîtrait en pleine lumière.

Ils considèrent la lumière comme des ténèbres, et les ténèbres comme la lumière; à leurs yeux, la vérité est mensonge, et le mensonge est vérité.

Je déchargerai ma colère et Je porterai ma main sur eux, et Je leur ferai boire de la même amertume qu'ils font boire aux chrétiens.

Jusqu'à quand allez-vous garder ces haines et ces rancoeurs contre la Divine Majesté de Dieu?

Malheur à vous, hommes de peu de foi, qui vouliez entraîner les hommes sur le chemin du mensonge et de la destruction! Comment un aveugle peut-il guider un autre aveugle?

Oui, vous êtes aveugles, mes enfants!

C'est le Fils du Dieu Vivant qui vous le dit.

Qui êtesvous pour dire où la Divine Majesté de Dieu doit se manifester et où vous voulez que Je me manifeste, mes enfants?

Dieu doit-Il vous demander à vous, ses créatures, où et quand le Créateur peut et doit accomplir ses oeuvres?

C'est Moi qui ai permis que ma Mère se manifeste en ce lieu pour donner aux hommes ses avertissements au sujet de la vérité de l'Evangile, et Je veux que vous vous y réunissiez tous, et que personne ne vous intimide ni ne vous effraye, mes enfants.

La force, vous la portez en vous-mêmes, parce que vous avez Dieu en vous, et les enfants de Dieu ne se rendent pas devant les injustices.

Ma fille, J'aime tous les hommes de la même façon, mais eux, ils méprisent nos Coeurs, nos grâces, et ils ne veulent pas de nos dons divins.

Ils veulent briller sur la terre et ce qui leur importe, ce sont les récompenses et les flatteries terrestres; ils ne veulent pas de l'éternité, et c'est pourquoi ils resteront dans le temps.

Priez beaucoup et luttez avec humilité, et aimez l'Eglise de tout votre coeur. Aimez le Pape, mes enfants, et réunissez-vous comme les premiers chrétiens. Tous unis, tous ensemble, défendez la parole de Dieu.

bienfaits de l'eau de la source

Regarde combien de bienheureux sont parvenus en ce lieu, au moyen de tant et tant de grâces qu'ils ont reçus. Et beaucoup d'entre eux, c'est vrai, parce qu'ils ont bu à la source.

Mais comment pouvez-vous dire que l'eau de la source n'est pas potable, alors que pendant des années des pèlerins de toutes les provenances en ont bu? C'est là votre mauvais tour, mes enfants: fermer la source, pour que les hommes ne viennent plus prier. Ne pensez-vous pas que les hommes de bonne volonté viendront en ce lieu sans source comme avec la source?

Continuez à lutter, mes enfants;

l'arme du Rosaire est puissante contre les ennemis de la Religion.

Approchez-vous de l'Eucharistie et confessez vos fautes, mes enfants, et vous serez forts pour gagner toutes les batailles.

Ne vous laissez pas vaincre, mes enfants;

Je vous ai dit qu'ils vous persécutéraient et qu'ils tourneraient autour de vous avec leurs aiguillons venimeux de guêpe, et c'est ce qu'ils sont en train de faire, mes enfants.

Il y aurait tant de choses dont ils pourraient se préoccuper, mais ils ne s'occupent que de vous et ils ne persécutent que vous!

Pourquoi, mes enfants? Pour une seule raison, parce que vous êtes enfants de Dieu.

Soyez forts, et encouragez-vous les uns les autres.

Quelles que soient leurs tentatives sur ce lieu, ne cessez pas d'y venir.

Amparo: Oh, mon Dieu! Oh, quelle grandeur! Oh, quelle grandeur!

La Très Sainte Vierge: Tout (cela, c'est) pour les Bienheureux. (Amparo exPrime une grande joie).

Eux aussi, ils vous aideront à ne pas permettre que disparaisse de ce lieu le Nom de Dieu.

Soyez humbles, mes enfants, et aimez vos ennemis; mais en luttant avec la prière du Rosaire qui est l'arme contre Satan.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour les moribonds, mes enfants.

Tous ces chapelets sont bénis avec de grandes bénédictions pour la conversion des pécheurs.

Invoquez l'Esprit Saint, mes enfants: c'est de Lui que vous recevrez les dons et la lumière pour agir comme des enfants de Dieu.

Ne faites pas ce que font les fils des ténèbres dans leurs cachettes, comploter le mal pour l'employer contre leurs frères. Qu'on vous reconnaisse à l'amour.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

2 octobre 1993

La Très Sainte Vierge:

Ma fille, mon Coeur est rempli de douleur parce que les hommes s'obstinent de plus en plus à faire disparaître mon Nom. Je suis la Mère de Dieu et les hommes ne veulent pas me reconnaître comme telle, ils ne me voient que comme mère de l'homme.

Notre Seigneur: Oui, mes enfants,

ma Mère est la Mère de Dieu et les hommes doivent la reconnaître comme telle.

Elle m'a porté dans ses entrailles pour racheter le monde; comment est-Elle si méprisée et si peu vénérée?

Continuez à venir en ce lieu, où ma Mère a posé ses pieds virginaux.

Je suis le Bon Pasteur qui ai donné la vie pour mes brebis, et vous, vous êtes mon troupeau; Je connais toutes mes brebis et mes brebis me connaissent; et le Pasteur fait toujours attention à ses brebis pour les protéger du mal. N'ayez pas peur, mes enfants. Moi, Je n'ai pas fui devant les loups, Je vous ai défendu contre les loups et Je continue à vous défendre contre eux, mes enfants. Vous êtes au milieu de loups qui veulent faire disparaître le Nom de Marie.

Ah, hommes de peu de foi! Jusqu'où voulez-vous aller avec vos méchancetés? Votre coeur est rempli de haine et d'égoïsme, vous avez renié le Christ, comment pouvez-vous gouverner sans Lui, mes enfants?

Et vous, mes enfants, vous n'avez rien à craindre, rien à cacher. Tout peut être vu, mes enfants, et vous n'avez aucun secret qu'ils puissent révéler. Tout est en pleine lumière, mes enfants, car les enfants de Dieu travaillent à la lumière et les enfants des ténèbres travaillent dans l'obscurité.

Ainsi, mes enfants, vous devez aimer vos ennemis;

mais défendez la vérité avec amour et énergie.

N'ayez pas peur pour vous,

ayez pitié de leurs pauvres âmes et de leurs pauvres corps.

Je leur ai donné la lumière et ils se sont traînés vers les ténèbres; ne sont-ils pas plus dignes de pitié que vous, mes enfants?

Quant à lui, non seulement il renie le Christ, mais encore il se laisse entraîner par ceux qui haïssent le Christ.

Je lui ai donné la lumière et J'ai tenu son âme dans mes mains, mais lui, il s'est laissé emporter par la ruse de l'ennemi.

Ah, âme infidèle! Jusqu'où veux-tu aller?

D'être infidèle au Créateur ne t'a donc pas suffi?

Tu veux que les créatures elles aussi soient infidèles aux lois de Dieu? Moi Je t'ai aimé et Je t'ai tenu entre mes mains.

Mais toi tu m'as méprisé et tu es allé vers les ténèbres. Comment peux-tu diriger une ville sans Dieu, mon fils?

Rien ne te réussira.

Priez pour eux, mes enfants, ils sont dignes de pitié. Ne vous ai-je pas dit, mes enfants, que leur "mauvais tour" consisterait à faire disparaître la source de ce lieu? Et des milliers et des milliers d'âmes ont bu à la source. Ne vous laissez pas tromper par des mensonges et des paroles trompeuses. A cette source ont bu des milliers de pèlerins qui y sont passés. C'est le "mauvais tour" pour faire disparaître d'ici le Nom de Marie.

Ah, mes enfants, jusqu'où voulez-vous en venir?

Vous repoussez mes messages, mes enfants. Je vous assure que s'il y avait eu à Sodome et Gomorrhe autant de miracles qu'ici, ces villes n'auraient pas disparu; mais vous serez plus gravernent punis que Sodome et Gomorrhe.

Alors que Je ne demande aux hommes rien de plus que d'aimer Dieu, pourquoi vous interposez-vous sur leur chemin?

Respectez la liberté chrétienne, mes enfants.

Croyez-vous que les hommes puissent se rendre?

Les véritables enfants de Dieu ne se rendent pas avec vos "mauvais tours", mes enfants.

Vous autres, vous avez apostasié et vous ne laissez pas les chrétiens vivre leur foi.

Ne venez pas avec de bonnes paroles, mes enfants, ce sont des paroles mensongères. La seule chose qui vous importe, c'est de faire disparaître d'ici les Noms de Jésus et de Marie.

Et vous, défendez ce lieu, comme des enfants de Dieu; ne permettez pas que disparaissent d'ici mon Nom ni le Nom de Marie. Ils ont détourné cette eau, mes enfants, mais vous, vous buvez à d'autres sources qui vous élèvent jusqu'à l'éternité, et auxquelles eux ne sont pas dignes de boire. Et grâce à tant et tant d'âmes qui prient et font pénitence, Je retiendrai ma Justice.

Mais, mes enfants, malheur aux coupables, parce que ma... (interruption d'Amparo qui pousse un cri douloureux) tombera sur vous.

Le mal que vous faites est déjà en train de retomber sur vous, mes enfants; vous êtes irrités et votre coeur est rempli de haine pour poursuivre les chrétiens et les enfants de Dieu.

Où est la liberté des chrétiens?

Vous parlez de liberté et vous posez des conditions.

Dieu est le seul à poser des conditions.

Priez et aimez l'Eglise, mes enfants; nous, nous attendons les pécheurs, et au plus grand pécheur qui viendra s'agenouiller aux pieds de Jésus, aussi graves que soient ses péchés, Je lui dirai ce que J'ai dit à Marie-Madeleine: "Va et ne pèche plus, tes péchés sont pardonnés".

Approchez-vous du Sacrement de la Pénitence et du Sacrement de l'Eucharistie, fortifiez-vous en lui.

Comme on remarque le Sceau de Dieu, mes enfants! Sinon comment comprendre qu'ils seraient capables d'accepter tant et tant de persécutions, si ce n'est à cause de Dieu le Créateur?

Que rien ne vous fasse peur car vous n'avez rien à cacher, mes enfants, tout est en pleine lumière, vous n'avez pas de cachettes. Priez beaucoup, mes enfants, et faites beaucoup

pénitence.

Venez en ce lieu et vous serez tous bénis et marqués d'une Croix sur le front.

Baise le sol, ma fille, pour la conversion de tous les

pécheurs.

Et celui qui voudra être mon disciple, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix et qu'il me suive; car celui qui me reniera devant les hommes, Moi Je le renierai devant mon Père; et celui qui témoignera de Moi devant les hommes, Moi Je témoignerai de lui devant mon Père.

Ne soyez pas lâches, mes enfants, soyez courageux;

pensez aux grands saints qui allaient au martyre en chantant.

Il y a beaucoup de manières de martyriser les âmes, mes enfants; soyez patients et parlez avec charité et énergie. Défendez mon Oeuvre et continuez à faire des oeuvres d'amour et de miséricorde.

Il leur arrive ce qui arrive aux païens: ils n'agissent pas et ils ne laissent pas les autres agir;

ils vivent pour eux-mêmes, sans partager avec les pauvres.

Et comment peuvent-ils parler de solidarité, si la solidarité c'est aimer le prochain? Oui, voilà la solidarité, ma fille: l'amour du prochain. Ils parlent de paix et ils fomentent la guerre;

ils parlent d'amour et ils ne tendent pas la main aux nécessiteux. Est-ce cela, partager avec les pauvres?

Vous vivez pour vous-mêmes et vous ne permettez pas aux autres d'aider les nécessiteux. Vous n'entrez pas au ciel et vous ne voulez pas que les autres y entrent.

Réunissez-vous tous ensemble, mes enfants, aimez-vous comme les premiers chrétiens, et défendez le Christ; ne soyez pas lâches. Les enfants de Dieu doivent être forts. Aimez le Saint Père, aimez l'Eglise: voilà le chemin direct de l'Evangile. Et priez pour eux, mes enfants.

La Très Sainte Vierge:

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour les pauvres pécheurs. Ils ont tous été bénis avec une bénédiction spéciale.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

6 novembre 1993

La Très Sainte Vierge:

Ma fille, Je sais que tu souffres, mais Je ne veux pas que tu sois troublée par quoi que ce soit.

Pense, ma fille, que ta vie sur terre n'est pas facile.

Depuis ton enfance, ma fille, tu as été choisie pour souffrir, pour subir.Tu ne peux pas atteindre le bonheur sur la terre, ma fille,

mais Moi, Je te récompenserai pour toute cette souffrance.

Je sais que tu souffres aussi pour ces âmes qui s'obstinent à faire disparaître mon Nom de ce lieu; Je sais que tu les aimes aussi.

Amparo: Ma Mère, Je te prie pour Lucas. Il n'est pas mauvais, ma Mère, accorde-lui la grâce de te connaître.

La Très Sainte Vierge:

Je ne dis pas qu'il est mauvais, ma fille, mais ce sont les maudits idéaux qui le rendent rebelle, et qui, à cause des hommes qui cherchent les guerres et les discordes se déclarent contre Dieu, comme si Dieu était coupable des maux qu'il y a dans le monde.

Ce sont les hommes, ma fille, car ils font de leur liberté un libertinage destructeur.

Je sais que ton coeur souffre à cause de tous ceux-là;

mais pense, ma fille, que tu as été créée pour souffrir.

Depuis ta plus tendre enfance, tu n'as pas senti la chaleur du foyer, ni la joie et les baisers d'une mère; mais à aucun moment Je ne t'ai abandonnée, ma fille.

Je suis la Mère de ceux qui souffrent.

Amparo: Je te prie pour eux tous, convertis-les, ma Mère! (Amparo sanglote).

La Très Sainte Vierge:

Ma fille,

les hommes sont dans les ténèbres,

ils ne veulent pas la lumière.

La société s'achemine vers la ruine et les hommes sont toujours aveugles; ils ne pensent pas que sans Dieu ils ne peuvent pas gouverner.

La jeunesse recherche une vie facile et confortable;

les jeunes se réfugient dans les drogues, dans l'alcool, dans les plaisirs du monde, et l'ennemi leur tend ce piège mortel dont ils ne peuvent sortir parce qu'ils n'ont pas la foi, ma fille, et ils ne remuent pas leurs lèvres pour demander de l'aide;

ils se laissent engloutir dans le péché.

Venez à Moi, mes enfants, vous tous qui êtes dans le besoin; mon Coeur déborde de tendresse,

Je vous protégerai sous mon manteau, Je vous donnerai mon amour et mes grâces seront répandues sur vos foyers.

Ah, pauvres âmes, elles ne veulent pas s'en sortir, ma fille!

Le démon les aveugle et elles se considèrent heureuses sans Dieu.

Je veux fixer ma demeure en ce lieu; ce peuple a besoin de Moi, car ils sont très pauvres: ils ont du pain, ma fille, mais il leur manque Dieu, et celui qui n'a pas Dieu, même s'il a du pain, est pauvre en esprit.

Moi Je répands des grâces sur tous les hommes, mais beaucoup les méprisent, même parmi ceux qui prétendent s'appeler enfants de Dieu.

Je veux des coeurs forts,

Je ne veux pas des coeurs qui chancellent.

Vous devez être forts;

ne permettez pas qu'on fasse disparaître mon Nom de ce lieu: Dieu l'a choisi pour Moi. Cet endroit me plaît, ma fille, parce que Je sais qu'ils ont besoin de Moi.

Notre Seigneur:

Venez en ce lieu, mes enfants, venez et n'ayez pas peur.

Je suis le Principe et la Fin de toutes choses.

Je suis au-dessus des créatures;

leur mandat est temporel, mais mon règne est éternel.

Aimez-vous les uns les autres, mes enfants, c'est à cela qu'on reconnaîtra que vous êtes des enfants de la vérité.

Je suis la Vérité, le Chemin et la Vie ;

celui qui est avec Moi aura la vie éternelle.

Ne vous laissez pas abattre par la calomnie et la diffamation, mes enfants, allez de l'avant.

Il n'y a rien de caché, Je le répète: les portes sont ouvertes à tous ceux qui voudront voir la vérité.

Continuez à aimer les nécessiteux, et que les calomnies et les diffamations ne vous préoccupent pas.

Moi, J'ai promis que tous ceux qui viendront en ce lieu recevront des grâces spéciales.

Ma fille, tu m'as prié pour le jeune homme de l'accident; il est sauvé, son âme est au ciel, Je l'ai recueilli de mes propres mains et Je l'ai emmené boire une liqueur plus délicieuse et plus douce que celle qu'il buvait: Je l'ai emporté vers la terre où ruissellent le lait et le miel, vers la terre promise.

Amparo: Oh...! (Avec une expression de joie).

Notre Seigneur:

Beaucoup d'âmes ne me connaissent pas par ignorance, ma fille; à celles-là, Je ne peux pas leur en tenir rigueur;

en revanche, Je tiendrai compte de ceux qui, me connaissant, me méprisent et renient mon Nom.

Priez le saint Rosaire avec beaucoup de dévotion, mes enfants, Je l'écouterai comme s'ils sortait des propres lèvres de ma Très Sainte Mère, vous recevrez des grâces en abondance et vos fronts seront marqués du Sceau, pour que vous ne vous laissiez pas tromper par des paroles mensongères et trompeuses.

Je vous veux forts, mes enfants, et Je laisse mon Oeuvre entre vos mains; et les enfants de Dieu ne se rendent pas, avec justice et avec vérité.

Vous tous qui venez en ce lieu, ne soyez pas faibles, mais forts, parce que si vos coeurs chancellent, c'est que votre foi est faible; si vous êtes courageux et fermes, c'est que votre foi aussi est ferme. Vous êtes des enfants de lumière, et les enfants de lumière sont plus puissants que les enfants des ténèbres, parce que la lumière resplendit et que les ténèbres se cachent, ma fille.

Aimez-vous les uns les autres, voilà le Commandement principal de la Loi de Dieu, et venez tous ensemble prier.

Priez, mes enfants, et que votre esprit ne soit pas faible.

Ceux qui sont avec Moi ne sont pas contre Moi, et si Moi Je suis avec vous, qui pouvez-vous craindre, mes enfants?

Combien parmi les premiers seront les derniers, et parmi les derniers seront les premiers!

Et Je vous répète que Je veux établir ma demeure en ce lieu; soyez forts, car en ce lieu s'est manifestée ma Mère, et là où se trouve la Mère, se trouve le Fils.

Continuez à lutter, mes enfants, avec la prière et les sacrifices; l'ennemi est vaincu devant la prière et devant le sacrifice;

il peut travailler dans l'obscurité, mais à la fin la lumière resplendira pour les fils de la vérité.

La Très Sainte Vierge:

Baise le sol, ma fille, pour tant et tant d'offenses que l'on commet contre nos Coeurs.

Je t'ai dit, ma fille, que tu devais consoler mon Coeur; regarde, ma fille, comme il est douloureux. C'est pourquoi Je veux que tu prennes part à ma douleur, ma fille. (voix entrecoupée de sanglots). Mon Coeur est entouré d'épines à cause de l'ingratitude des hommes, ma fille. Moi Je les aime tous, mais ils me méprisent et me haïssent, ma fille. Tu ne peux toucher aucune épine, elles sont très profondes, ma fille.

Avec votre douleur, vous pouvez consoler mon Coeur;

vous prenez part avec Moi au salut des âmes, mes enfants.

La douleur est rédemptrice et Je suis Rédemptrice avec le Christ, parce que j'ai été Corédemptrice avec Lui durant toute la Passion et l'amertume de mon Fils (?).

Ma fille, de tous côtés tu rencontreras des difficultés, mais Moi Je fortifierai ton esprit.

Les enfants de la vérité sont dans la paix, les enfants du mensonge sont dans la guerre; ils parlent beaucoup de paix mais ils font constamment la guerre.

Ne voyez-vous pas, mes enfants, vers où s'achemine la société? Elle s'achemine à pas de géants vers la destruction, parce que le monde est corrompu par la méchanceté des hommes.

Comment pouvez-vous accuser Dieu de vos maux? Alors que c'est vous, mes enfants, la société des hommes, qui ne voulez pas vous tourner vers Dieu, votre Créateur.

Moi J'ai les bras ouverts pour accueillir tous ceux qui viendront à Moi, leur pardonner et faire en sorte qu'ils recherchent la paix avec des prières et des sacrifices, mes enfants.

Priez, priez, pour que vos âmes soient en communication avec Dieu. (Longue pause).

Je veux une vie meilleure pour vous. Je veux que tous les hommes s'aiment comme des frères, qu'ils ne se haïssent pas et qu'ils ne se méprisent pas.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour la conversion des pauvres pécheurs.

Ils ont tous été bénis avec des bénédictions spéciales.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

_

4 décembre 1993

Consécration aux Coeurs de Jésus et Marie

La Très Sainte Vierge:

Mes enfants, Je veux commencer par vous demander à tous de faire, à genoux, une consécration à nos Coeurs en disant:

"O Coeur Divin de Jésus et Coeur Immaculé de Marie,

je me livre à vous et je vous remets tout mon coeur.

Je veux conserver ma foi et

obéir aux Commandements et aux Lois de l'Eglise.

Je veux être ferme dans cette consécration".

Moi, mes enfants, Je répandrai des grâces sur vous;mais Je ne veux pas de coeurs instables,

Je veux des coeurs fermes; Je ne veux pas de coeurs qui se laissent guider par les commérages du monde.

Comment pouvez-vous, mes enfants, vous laisser guider par les méchancetés et les mensonges du monde, par les calomnies et les diffamations?

Si votre foi est ferme, personne ne pourra vous l'arracher.

Mais celui qui se laisse tromper, c'est parce qu'il n'est pas sûr de ces faits.

Remerciez pour les grâces que vous avez reçues, mes enfants, ne vous laissez pas affliger ni attrister par les persécutions.

Ne voyez-vous pas, mes enfants, qu'ils essaient de détruire le Nom de Dieu?

Priez beaucoup, priez pour ceux qui gouvernent les peuples,

car eux n'ont pas le temps, mes enfants; ils passent leur temps en guerres et en discordes; ils vont de ci de là pour voir par où ils peuvent vous attaquer.

Mais tout ce que vous faites est limpide et ils ne peuvent rien mettre au grand jour; ils peuvent seulement dire qu'ils sont coupables de ne pas aider les hommes à faire des oeuvres d'amour et de miséricorde.

Ne voyez-vous pas, mes enfants, que leurs propres paroles se retourneront contre eux?

Vous, continuez à faire le bien à tous ceux qui sont dans le besoin.

Ne voyez-vous pas, mes enfants, qu'ils se croient les

plus grands, mais qu'au-dessus d'eux il y en a un Autre qui est plus grand?

Si Dieu est le Créateur qui a créé l'homme,

comment l'homme peut-il vivre sans son Créateur?

Toutes les choses que l'homme fait sans Dieu, ma fille, ne peuvent réussir. Ils se croient vainqueurs, mais à la fin c'est Dieu qui triomphe.

Ma fille, Je veux que rien sur la terre ne t'angoisse.

Ne vois-tu pas à quel prix, ma fille, tu atteindras le Paradis?

Amparo: Ma Mère, dans cette même ville, il y a d'autres endroits qui présentent de beaux prés pour que Tu construises la chapelle que Tu demandes.

La Très Sainte Vierge: Non, ma fille!

C'est Moi qui ai choisi ce lieu; J'aime ce lieu, et vous autres, vous devez combattre pour lui.

Qui est l'homme pour modifier le plan de Dieu?

Non, ma fille, si Je choisis un endroit, Je veux continuer (à venir) à l'endroit que J'ai choisi et,

même si l'homme modifie le plan de Dieu, Je continuerai à me manifester en ce lieu, Dieu l'a voulu.

Priez, mes enfants, et faites beaucoup de sacrifices.

Le monde s'achemine de plus en plus vers l'abîme,

la corruption augmente de jour en jour;

la jeunesse se laisse entraîner de plus en plus par la drogue et par l'alcool, mes enfants,

et les gouvernants des peuples parlent de paix mais recherchent les guerres.

Le monde est en grand danger, ma fille, Dieu seul peut retirer l'homme de l'abîme où il s'est plongé.

Si l'homme ne tourne pas son regard vers Dieu, il y aura dans le monde des malheurs comme on n'en a jamais connus.

Moi Je suis avec vous, mes enfants, une mère n'abandonne pas ses enfants.

Toi, ma fille, aide les nécessiteux, tends la main aux affligés,

et prends tous ceux qui ont besoin de toi.

Notre Seigneur:

Et vous tous qui venez en pèlerinage en ce lieu depuis tant d'années, mes enfants, qui avez reçu tant de grâces, vous devez être forts; les enfants de Dieu ne se rendent pas, ils sont courageux. Suivez le chemin de l'Evangile; c'est ce qu'il y a de plus beau, mes enfants,

et continuez à prier pour ces âmes ingrates qui ne cherchent rien d'autre que semer les discordes et faire la guerre.

Là ou est la guerre, là sont les ténèbres; ils ne peuvent pas voir, parce que la lumière leur manque.

Soyez courageux et, même si les hommes se moquent de mes messages, le jour du Jugement dernier ils grinceront des dents et pleureront amèrement; et Je n'aurai pas d'oreilles pour écouter ni de paroles de compassion à leur faire entendre.

La Très Sainte Vierge:

Levez tous les objets, ils seront tous bénis pour le salut des âmes. Ils ont tous été bénis avec des bénédictions spéciales.

Mes enfants, soyez fermes dans votre foi.

Je vous bénis, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.




Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial