Make your own free website on Tripod.com

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial





1er janvier 1994

La Très Sainte Vierge:

Ma fille, Je suis la Mère de Dieu, Je suis la Mère des hommes.

La Divine Majesté de Dieu l'a voulu, ainsi: que la Divinité incréée pénétrât en mon sein et s'unît avec l'humanité créée.

l'annonciation

Ce fut lorsque l'Archange saint Gabriel me dit: "Marie, tu mettras au monde un Fils et tu lui donneras le nom de Jésus, qui signifie Sauveur".

Je n'ai pas compris ces paroles, mais l'humanité s'unit avec la Divinité et la Divinité me poussait.

Je ressentis joie et allégresse dans mon Coeur (Amparo a une expression de joie), et la Divinité me poussait à dire oui sans comprendre ces paroles.

Je prononçai mon oui.

Et le Verbe incarné sortit de mes entrailles, afin que les hommes comprennent le mystère de la création.

Les hommes, en effet, étaient déshumanisés et il se comportaient comme des animaux.

Dieu voulut que son propre Fils s'incarnât d'une Vierge pure et immaculée pour enseigner au monde les vérités de la création.

Les hommes n'avaient pas de coeur (Amparo murmure: "Ah... quelles choses!"); ils étaient tellement plongés dans le péché, qu'ils avaient perdu la raison et qu'ils agissaient

comme des animaux.

Les parents ne respectaient pas leurs enfants et la création n'était devenue que passion et plaisir.

Or Dieu avait créé l'homme pour l'aimer et le glorifier, mais l'homme, par sa désobéissance, contrariait les plans de Dieu.

Le Verbe s'est fait chair dans mes entrailles et, lorsqu'Il naquit, les hommes avaient perdu l'amour et la charité.

La nativité

Avec mon époux Joseph, Je cherchai un refuge afin que mon Fils pût naître. Les coeurs de tous les hommes étaient endurcis, et Je ne trouvai qu'une étable pauvre et sale où mon Fils put trouver refuge (Amparo dit à voix basse: "Ah, ma Mère... !), afin d'enseigner aux hommes l'humilité et la pauvreté: ils ne vivaient en effet que pour eux-mêmes et leur désir était de s'enfoncer de plus en plus dans la profondeur de l'abîme.

C'est pourquoi le Rédempteur vint, afin de racheter leurs âmes.

Pendant trente ans (?), il a enseigné aux hommes (Amparo dit avec douleur: "Ah! mon Dieu!") comment ils devaient s'humaniser, et apprendre à se diviniser.

Il a établi des lois afin que les hommes se repentent et cheminent fermement vers la vérité.

Le Rédempteur des âmes a voulu que Je fusse Corédemptrice avec Lui. Et ainsi , nous avons appris aux hommes à vivre cachés pour resplendir dans la grâce.

Mon Fils est mort sur la Croix pour que les hommes puissent atteindre une demeure éternelle; Il a laissé un Evangile, des Commandements, des prophètes, pour expliquer aux hommes la vérité de la création. Mais les hommes persistent à ne pas voir et à ne pas entendre; ils sont semblables à ceux de l'époque où le Christ s'est fait chair pour sauver les hommes.

Mes enfants, jusqu'à quand va-t-on vous enseigner la vérité et les mystères de Dieu? Ecoutez, mes enfants, et ouvrez vos oreilles: le temps approche, et vos coeurs sont de plus en plus endurcis. Vous n'avez pas su tirer profit du mvstère de l'Incarnation ni du mvstère de la Rédemption.

Venez en ce lieu, car Moi, la Mère de Dieu, Je vous promets de vous conduire à Lui par le chemin de la vérité. Je suis la Mère de l'Eglise et Je vous conduirai à Elle: vous y laverez vos âmes dans les canaux de vie et de grâce qui s'y trouvent.

Je suis votre Mère, comme l'a dit mon Fils au pied de la Croix, et en tant que Mère de l'humanité, Je me préoccupe de ses maux: de la corruption de la jeunesse et de la méchanceté qu'il y a dans les coeurs.

Notre Seigneur: Venez, mes enfants, Je vous promets de répandre des grâces sur vos âmes.

Si les hommes veulent faire disparaître mon Nom, c'est parce que les partisans de l'Antéchrist sont répandus à travers le monde entier, pour faire disparaître aussi le Nom de Marie: Marie est haïe de Satan car c'est en Marie et par Marie, en raison du oui qu'Elle prononça, que le salut est venu dans le monde.

C'est Elle qui a porté la lumière en son sein. C'est Elle qui a apporté le salut des hommes. Comment les hommes sont-ils capables de la mépriser et de l'outrager? Je veux que dans tous les foyers règne le Coeur Immaculé de Marie.

La Mère doit être à côté du Fils et le Fils à côté de la Mère.

Moi Je suis toujours à côté de ma Mère parce que Je l'aime.

Mes enfants, soyez de bons fils, et respectez vos parents.

Je vous demande aussi de lutter pour ce lieu; tous ensemble vous pouvez former un grand troupeau. Les hommes essaient de faire disparaître ce lieu; mais ma Mère y a posé ses pieds virginaux et, malgré les jactances et les moqueries des hommes, c'est ici qu'Elle a posé ses pieds et c'est ici qu'Elle continuera à les poser. Il n'y a ni lieu ni distance, ce peut être plus loin ou plus près, mais ce lieu c'est Moi qui l'ai choisi, et Elle n'en bougera pas. Si vous n'êtes pas à l'intérieur, vous êtes à l'extérieur, mais vous savez bien que pour Dieu il n'y a pas de distance.

Venez, mes enfants, non seulement pour demander, mais aussi pour remercier des faveurs si nombreuses que vous y avez reçues.

Demandez aujourd'hui à la Mère de Dieu de ne pas vous abandonner, mes enfants, car aucun de ceux qui accourent à mon Coeur n'est délaissé. Accourez, mes enfants, pour vous imprégner de mes grâces.

Aimez l'Eglise, aimez le Pape, aimez tous les membres de l'Eglise.

Les hommes veulent la faire disparaître, mais l'Eglise ne peut pas disparaître parce que c'est la Pierre Angulaire qui la soutient; c'est le Christ, et contre le Christ les hommes sont impuissants.

Mes enfants, défendez ce lieu sacré où se sont posés les pieds virginaux de Marie.

La Très Sainte Vierge: Baise le sol, ma fille, en réparation de tant de péchés que l'on commet dans le monde.

Vous devez être forts, mes enfants, Moi Je serai avec vous. Si Je suis avec vous, qui pouvez-vous craindre? Aujourd'hui Je vais répandre des grâces sur vos âmes en tant que Mère de Dieu et Mère des hommes; aujourd'hui c'est un jour spécial, mes enfants, aujourd'hui la Mère de Dieu est parmi vous; vos fronts seront marqués du Sceau et Je vous protégerai des embûches de Satan.

Portez mon Scapulaire, mes enfants, car le Scapulaire est une protection pour votre âme.

Soyez humbles et charitables, et aimez-vous les uns les autres; que l'on vous reconnaisse à l'amour et à l'unité.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales.

Ils ont tous été bénis avec des bénédictions spéciales pour le salut de votre âme.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

Samedi 5 février 1994

Notre Seigneur: Ma fille, regarde mon image, regarde ce

que la cruauté des hommes fait de Jésus.

Amparo: Je vois Jésus suspendu en l'air, les bras en forme d' Y grec. De ses cinq plaies jaillissent de grands rayons de lumière... Oh! Oh! Quelle puissance! Oh!

La Très Sainte Vierge: Ces cinq rayons tombent sur les hommes de bonne volonté (Amparo a une expression d'admiration);

ce sont des grâces que le Seigneur répand sur ce lieu.

Amparo: Oh, Seigneur, quelle armée d'anges! Oh! Oh! Ta Mère! Oh, quelle beauté, Ma Mère, oh!

Notre Seigneur: Regarde, ma fille: rien, ni le supplice de la croix, ni les épines sur mon front, ni le coup de lance dans mon côté, ni les clous dans mes mains, ni le chemin du Calvaire, rien, ma fille, ne m'a fait autant souffrir que la moquerie et la raillerie des hommes d'hier, et des hommes d'aujourd'hui, à l'égard de ma divine Passion. Les hommes se moquent de ma Passion.

La douleur la plus profonde que J'ai ressentie dans mon âme, ce fut de voir que les hommes de mauvaise volonté allaient se moquer du Sang Divin de l'Agneau de Dieu.

Ma fille, ni le reniement des prêtres, ni le mépris des impies, ni la moquerie de Pilate et de Caïphe, ni le reniement de Pierre, ni la trahison de Judas, ni même la perversion et la corruption que J'ai vue avant et après (ma Passion), n'allaient provoquer un si grand effet et une si grande douleur (Amparo pousse une exclamation de douleur) à l'intérieur de mes entrailles que la moquerie à l'égard de la Divine Majesté de Dieu. Telle fut la (cause de la) douleur que ressentit mon âme: l'irrévérence des hommes à l'égard de la Divine Majesté de Dieu et à l'égard du Sang, foulé aux pieds, du Verbe Incarné, et le fait que, même en considération de ce Sang, les hommes n'allaient pas vouloir se sauver. Que les hommes sont cruels! Oui, ce fut la plus grande douleur que ressentit l'âme du Fils de Dieu, qui s'est fait homme pour racheter l'homme, alors que l'homme riait et se moquait de la Rédemption.

Même mon Père n'eut pas pitié de Moi, afin que (Amparo l'interrompt par ces mots: "Ah! mon Dieu! Ah! quelle ingratitude!) afin que s'accomplisse l'oeuvre de la Rédemption. La Divine Majesté de Dieu ferma les cieux et n'eut pas pitié de son propre Fils. Dieu a voulu que le Verbe Incarné descende sur la terre et se fasse homme dans le sein d'une humble jeune fille vierge, pour le bien de l'humanité. Et les hommes, ma fille, en voyant tout cela, n'éprouvèrent aucune compassion à l'égard du Fils de Dieu. Seule l'humilité de Marie, et sa virginité, firent que Dieu envoya son Fils pour devenir homme dans son sein par l'opération et la grâce de l'Esprit Saint. Dans son esprit, Dieu pensait déjà à Marie comme Mère du Rédempteur. Comment donc les hommes ingrats et cruels veulent-ils faire disparaître le Nom de ma sainte et pure Mère? Je veux que ma Mère soit vénérée.

Je veux que la statue de ma Mère sorte en procession et que tous les hommes chantent des hymnes de louange à Marie. Elle fut la Corédemptrice du genre humain, et quelle est l'ingratitude des êtres humains à son égard! Je veux qu'on la vénère partout, qu'on la porte dans tous les peuples, croyants et non croyants, mahométans, bouddhistes, auprès des jeunes, des enfants, des adultes, et qu'on vénère l'image de ma Mère. Je veux que tous voient son visage douloureux et les larmes qu'elle verse pour toute l'humanité. Je veux que ma Mère soit honorée comme Elle le mérite. Combien de fois t'ai Je dit, ma fille, qu'à l'époque de ma naissance et de ma vie cachée, ma Mère s'est cachée par humilité; mais maintenant c'est le temps de Marie, et Je veux que dans toutes les églises et dans tous les foyers il y ait un trône pour le Coeur de Jésus et pour le Coeur Immaculé de Marie. Hommes ingrats, qui voulez, par vos ruses, faire disparaître le Nom de Marie tant aimé par la Divine Majesté de Dieu! Comment pouvez-vous croire, créatures corrompues et pleines d'ingratitude, que vous allez pouvoir faire disparaître le Nom de la Reine des cieux et de la terre?

Les prophéties sont en train de s'accomplir, ma fille.

Je vous ai dit qu'ils essaieraient de faire disparaître de ce lieu le Nom de Marie. Ils ne feront pas disparaître le Nom de Marie. Ils essaieront, mais vous, les chrétiens, vous devez être forts: les bons fils défendent leur mère. Défendez-La avec dignité et dans la justice. Que l'on n'invoque pas de prétextes, mes enfants, selon lesquels on détériore les prés et on détériore (forte exclamation d'Amparo) la nature, alors que ce sont ces gens-là eux-mêmes qui sont en train de faire disparaître de la création la beauté de la campagne et la splendeur de l'oeuvre de Dieu. Ne les écoutez pas, mes enfants, Je vous ai dit que Je ne permettrais pas que ma Mère cesse de poser ses pieds virginaux en ce lieu, peu importe la distance, mes enfants. La voix des chrétiens arrive jusqu'au ciel et pour Dieu cette distance n'est pas très grande. Chantez des louanges à Marie, priez le Rosaire et ne me décevez pas, mes enfants.

Le monde est corrompu et parfois, ma fille il ne vaudrait pas la peine de le sauver; mais à cause de ce petit groupe d'âmes priantes, des âmes consacrées dans les couvents, de ces rares âmes qui se maintiennent, fraîches et pleines de vie, à cause des âmes stigmatisées que la Divine Majesté de Dieu choisit pour les biens spirituels, grâce à ces âmes l'humanité

(exclamation contenue d'Amparo) continue à vivre sur la terre, ma fille, sinon le monde aurait déjà été détruit.

Mais Dieu choisit ses âmes. Lorsqu'il y a un petit nombre d'âmes qui prient profondément et avec amour, Dieu continue à répandre des grâces sur l'humanité.

Malgré la cruauté des hommes, ma fille, bien qu'ils manquent de pitié et qu'ils foulent mon Sang aux pieds, Je répands ma miséricorde sur eux; mais Je mettrai aussi ma Justice en oeuvre, parce que ma Justice sera sainte.

Amparo: Je vois que l'Eglise dépérit peu à peu. Je vois beaucoup de clercs qui n'obéissent pas au Saint Père. Ah, mon Dieu!

Notre Seigneur: C'est pourquoi, ma fille, une purification est nécessaire dans le monde et ceux qui aiment Dieu et qui prient du plus profond de leur coeur participeront avec joie à cette purification.

Comme les hommes perdent leur temps à chercher des discordes, mes enfants, tandis que leurs frères sont en train de mourir de faim et de froid dans d'autres régions! Priez à cause de ces guerres, Je le veux, mes enfants; les hommes parlent de paix mais ils aiment les guerres.

Je veux que l'on sorte la statue de ma Mère en procession et que l'on prie, à cause de toutes ces guerres, afin que la violence entre les hommes prenne fin. Je ne veux pas, mes enfants, . que vous deveniez négligents dans la prière et le sacrifice.

Priez, mes enfants, priez; le monde a besoin de prière et de pénitence. La société se trouve au jardin de Gethsémani. Mon Eglise agonise et Je veux qu'Elle se renouvelle et qu'Elle devienne Elorissante, avec des prêtres saints qui prêchent l'Evangile. Priez pour cette phalange de saints prêtres qui apportent l Evangile dans la sainteté et la justice, on se moque d'eux, mes enfants, mais il faut être courageux; les vassaux du Christ doivent prendre la croix pour être crucifiés avec Lui. Il y a beaucoup de façons d'être crucifiés, mes enfants: en acceptant le mépris, la persécution, la calomnie; soyez courageux, car Je veux un troupeau courageux, pur et (qui agisse) dans la vérité. La vérité, c'est le Christ; Il est la Vie; Il est la Résurrection; Il est le Chemin.

La Très Sainte Vierge: Voilà pourquoi, mes enfants, Je vous demande de venir à mon Coeur Immaculé et Moi, Je vous conduirai au Divin Coeur de Jésus. Je suis Mère d'Amour et de miséricorde.

La Divine Majesté de Dieu est si bonne et si sainte, ma fille, combien de fois te l'ai Je dit!, que les hommes sont créés par amour. Comment les hommes (exclamation d'Amparo) sont-ils

assez cruels pour avoir oublié ce Commandement important: Tu aimeras ton Dieu de tout ton coeur, de toutes tes forces, et le prochain comme toi-même ?

Ce Commandement, les hommes l'ont oublié; ils considèrent les choses d'une façon artificielle, et leur vie, ce sont les commodités du monde.

Quelle triste humanité!

Regarde mon manteau, ma fille, c'est Moi qui protège mon Eglise, Je suis sa Mère et Je l'aime de tout mon coeur, et Je vous demande de l'aimer vous-mêmes, mes enfants.

Vois-tu, ma fille? Dans certaines églises seul reste debout le Tabernacle. Les hommes oublient qu'ils doivent être des temples vivants, ma fille:

ils vont dans les églises avec des âmes mortes, parce qu'ils sont remplis de pechés, d'orgueil et de luxure: là où se trouve le péché et le mensonge, Dieu est absent, leurs âmes sont mortes. Quelle tristesse ressent mon Coeur à cause de ces âmes, ma fille! Mais Je serai là avec ma lumière...

Amparo: Oh! Toute remplie de lumière! Oh! On dirait le soleil! Oh! oh! Comme Elle écrase tous les ennemis, des foules et des foules de partisans de l'Antichrist, Oh! Elle les harcèle, et ils tombent! Quelle lumière autour de la Vierge! Oh! Et avec les Plaies de Jésus, tout ce qui est contenu dans ce lieu ressemble à un soleil! Oh! Oh! mon Dieu! Oh! Oh! Oh! quelle merveille! Oh! Ce spectacle pénètre mon âme! Il pénètre tout mon être! Oh, mon Dieu, comme la lumière pénètre! Oh! Quelle grandeur, cette lumière brûlante, pour toutes les âmes qui veulent s'y embraser! Oh! Comme Elle protège sous son manteau rempli de lumière beaucoup de prêtres saints, qui apportent l'Evangile! Beaucoup d'autres sont restés en dehors du manteau de la Très Sainte Vierge parce qu'ils se moquent d'Elle et qu'ils rient de la Passion du Christ.

La Très Sainte Vierge: Ah! Jusqu'à quand, âmes ingrates, mon Coeur Immaculé va-t-il (devoir) vous avertir, pour que vous puissiez vous sauver!

Ne donnez pas le mauvais exemple et laissez votre ministère si vous ne vous acquittez pas de ses obligations.

Je veux que vous soyez des âmes saintes, des âmes qui marchent sur les traces du Christ. Jusqu'à quand serez-vous capables de faire tant de mal aux âmes, mes enfants?

Et vous, mes enfants, ne soyez pas préoccupés, il y a beaucoup d'endroits pour prier dans les alentours. N'abandonnez pas ce lieu, car Je continuerai à m'y manifester; mon Fils le veut ainsi, mes enfants. Soyez humbles, et Je répandrai des grâces sur vos âmes et sur vos foyers.

Baise le sol, ma fille, en réparation de tant d'offenses faites à la Divine Majesté de Dieu.

Je veux l'humilité et des sacrifices;

Je veux que vous renonciez à tant de commodités du monde.

Je veux que vous marchiez dans la vérité, mes enfants, et non dans les ténèbres, dans l'intrigue et le mensonge.

Les enfants de la lumière sont en pleine clarté et les enfants des ténèbres se terrent dans leurs cachettes pour tramer le mal.

Ah! Pauvres de vous, que votre salut sera difficile, mes enfants, si vous ne changez pas de vie! Aimez-vous les uns les autres, mes enfants, qu'il n'y ait pas de querelles entre vous. Comment pouvez-vous haïr les enfants de lumière, mes enfants, puisque vous ne la voyez pas, plongés que vous êtes dans les ténèbres.

Soyez doux et humbles de coeur.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour vos pauvres âmes.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

Samedi 5 mars 1994

La Très Sainte Vierge: Ma fille, le message sera bref, car J'ai déjà tout dit aux hommes, mais ils oublient mes paroles, ma fille.

Levez vos yeux vers le ciel, mes enfants. Vous contemplerez le divin regard de Dieu qui vous protège.

Travaillez pour sa gloire, mes enfants. Tous ceux qui oeuvreront pour la gloire de Dieu recevront dans l'éternité les fruits de leur travail. Moi, J'envoie des ouvriers à cette Oeuvre pour que les uns sèment et que d'autres moissonnent. Mais que chacun travaille avec joie et amour pour glorifier Dieu.

Je veux que les hommes aiment, non en paroles, mais en acte; beaucoup d'âmes pensent qu'elles se sauveront uniquement avec des paroles.

Malheur à ceux qui possèdent des biens

dans le monde, qui voient leurs frères souffrir de la faim et qui n'ouvrent pas leurs entrailles pour les secourir. Ils n'entreront pas dans le Royaume des cieux. Je veux, mes enfants, que vous n'ayez qu'un seul coeur et qu'une seule âme : aimez,

vous les uns les autres.

Malheur à celui qui dit du mal de son frère et qui le hait!

C'est un homicide et les homicides n'entrent pas dans le Royaume des cieux. Aimez Dieu de tout votre coeur, mes enfants, que vos oeuvres sortent du plus profond de votre âme, mais qu'elles ne servent pas à vous enorgueillir.

J'ai dit que cette Oeuvre, Je la confie entre les mains de tous. Comment certains d'entre vous, mes enfants, se cachent-ils pour aider cette Oeuvre? Et comme vous la blessez, lorsque vous prêtez l'oreille aux propos des persécuteurs!

Bienheureux ceux qui sont persécutés à cause de la justice de Dieu Pensez, mes enfants, aux chrétiens qui furent persécutés à mort. Et vous, vous voulez être dans les niches des saints sans passer par la persécution. Ah, mes enfants! Lorsque vous arriverez là-haut, il n'y aura pour vous ni flatteries ni joies, parce que vous les aimez ici-bas, mes enfants. Accomplissez les oeuvres et cachez-vous; Je veux que vous soyez cachés, mes enfants

Tous ceux qui viendront en ce lieu recevront des grâces très spéciales.

Tous ceux qui collaboreront à cette Oeuvre, J'irai Moi-même les accueillir à l'heure de la mort.

Prenez garde, mes enfants, c'est le temps de l'Antichrist

et l'Antichrist va de-ci de-là en se proclamant le Christ. Que personne ne vous trompe.

Le Christ viendra sur une nuée, rempli de gloire, avec une grande puissance et une grande majesté.

N'écoutez pas quand on vous dira que le Christ est là.

C'est l'Antichrist et ses partisans, mes enfants: ils veulent s'emparer de la plus grande partie des âmes.

Ne vous laissez pas tromper!

Il parlera plusieurs langues, mes enfants, il fera même des miracles. Mais le Christ vient d'en-haut, parce qu'Il est monté là-haut. L'Antichrist, lui, sortira du milieu des hommes de mauvaise volonté. Il est déjà en train de faire des ravages dans le monde.

Réunissez-vous tous, louez Dieu, et glorifiez-Le comme les premiers chrétiens.

Notre Seigneur: Ma fille, c'est ainsi que Je viendrai (excla- mation joyeusee d'Amparo). Je viendrai rempli de gloire, mais Je n'oublierai pas ma Croix. Et ce signe sera visible de toutes les parties du monde.

Je viendrai rempli de gloire, avec des armées d'anges.

Amparo: Oh! mon Dieu! (Elle continue à exprimer un grand étonnement).

Notre Seigneur: Aimez beaucoup nos Coeurs;

aimez Marie, car Marie est le chemin pour arriver à Jésus. (Nouvelle exclamation d'Amparo).

Aimez-vous les uns les autres.

C'est le Commandement du salut. Celui qui n'aime pas son frère, qui n'a pas de charité envers lui, n'entrera pas dans le Royaume des cieux.

Ma fille, regarde quelle beauté; regarde les armées d'anges; regarde ma puissance et ma majesté. (Pause, au cours de laquelle on entend des exclamations d'Amparo).

Continuez à venir en ce lieu, mes enfants: ce lieu est sacré. C'est le Fils du Dieu Vivant qui l'a choisi. Comment les mortels veulent-ils se servir d'un pouvoir temporel contre le pouvoir éternel? Malheur à ceux qui se mettent en travers de ce chemin!

Ah! ma fille, compatis! (Nouvelles exclamations d'Amparo). Leur orgueil, leur vanité, leur superbe, les empêchent de s'humilier, ma fille. Priez pour eux.

Priez pour le Pape, mes enfants. Il est très persécuté, comme le fut le Christ, parce qu'il proclame les vérités.

La Très Sainte Vierge: Levez tous les objets. ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour le salut des âmes. Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par

l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

Samedi 2 avril 1994

La Très Sainte Vierge:

Mes enfants, mon Coeur est très triste et inconsolable, car Je vois que les hommes Me rejettent de partout.

Vous tous qui êtes persécutés, calomniés, ne soyez pas affligés, mes enfants, et luttez avec patience, énergie et amour.

Mais criez, mes enfants, que vous êtes catholiques en paroles et en actes.

Quelle tristesse éprouve mon Coeur à cause de ce peuple si ingrat!

Notre Seigneur: Mes enfants, à cause du passé, vous déchargez vos rancoeurs sur des âmes innocentes et pacifiques.

Je lèverai ma main et Je la laisserai retomber sur vous, car J'aime plus que la prunelle de mes yeux tous ceux qui M'aiment et qui Me suivent.

Vous êtes des païens, mes enfants, et les païens n'aiment pas l'Eglise; or celui qui n'aime pas l'Eglise n'entrera pas dans le Royaume du Ciel.

Mes enfants, relisez les messages, vous constaterez que les prophéties sont en train de s'accomplir. J'ai dit que vous seriez frappés, calomniés et rejetés; et ainsi mon message s'est réalisé, mes enfants.

La Très Sainte Vierge: Ah! peuple ingrat, qui a reçu des grâces comme les fils d'Israël, et qui les a rejetées

Je t'ai déjà dit, ma fille, que Je ne cesserai pas de me manifester en ce lieu et que l'esprit ne connaît pas de distance: avec l'esprit tu continues à Me voir au même endroit, ma fille.

Je lance un appel à vous tous qui êtes venus en ce lieu et qui y avez reçu tant et tant de grâces: répondez à ces grâces, mes enfants; n'ayez pas peur, ne vous préoccupez pas autant de

votre corps; l'âme a plus de valeur que le corps, mes enfants. Et n'échangez pas l'éternité à cause des peurs que le démon vous inspire; Je continuerai à répandre des grâces très spéciales pour les âmes.

Mes enfants, priez pour vos ennemis et aimez-les de tout votre coeur. Je vous le répète, mes enfants: ils sont dignes de pitié; ils ne cherchent que la discorde, qu'à dresser les populations entre elles, les frères contre les frères et les parents contre les enfants.

C'est aussi une des prophéties, mes enfants: que les enfants se dresseraient contre leurs pères, les soeurs contre les frères, la belle-fille contre la belle-mère et la belle-mère contre la belle-fille.

C'est le temps de l'Antichrist, c'est son règne.

Mais vous, enfants de l'Eglise, avec la grâce de la Divine Majesté de Dieu, ne vous troublez pas et ne soyez pas affligés; prenez patience, mes enfants, et continuez à nous aimer.

Et Moi Je continuerai à me manifester au même endroit.

Venez prier de toutes les parties du monde.

Maintenant, plus que jamais, sont nécessaires la prière et le sacrifice, mes enfants.

Baise le sol, ma fille, en réparation de tant d'offenses que l'on commet contre mon Coeur Immaculé.

Je serai honorée et vénérée par toutes les générations.

c'est ce qui est écrit et c'est ce qui s'accomplira, mes enfants. Venez à mon Coeur, et Moi Je vous conduirai au Coeur de mon Fils.

Notre Seigneur:

Malheur à ceux qui prétendent servir l'Eglise et qui s'emploient à semer des discordes et à opposer les uns aux autres! Il eût mieux valu pour eux n'avoir pas vu le jour.

N'as-tu pas remarqué que ma main t'a frappé? Et tu continues, mon enfant, à empoisonner le monde et à semer la discorde dans le peuple! Pauvre âme! Quelle pitié mon Coeur éprouve pour toi, mon enfant!

Les enfants de lumière s'unissent aux enfants de lumière, et les enfants des ténèbres s'assemblent également, mes enfants.

Tu es du côté des ténèbres et tu fais comme si tu étais dans la lumière.

Prie beaucoup pour lui, ma fille, car il est aveugle, il ne voit pas que ma main est en train de s'abattre sur lui; et il continue à provoquer discordes et affrontements. Pauvres âmes, ma fille! Sacrifie-toi et fais pénitence pour elles.

Accourez en ce lieu, mes enfants, n'abandonnez pas le lieu où ma Mère a posé ses pieds virginaux. Vous serez protégés, mes enfants, mais que votre arme soit le Rosaire et les louanges de Dieu, mes enfants.

La Très Sainte Vierge: Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales.Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

SAMEDI 7 MAI 1994

La Très Sainte Vierge:

Ma fille, voici votre Mère Douloureuse, qui prend part aussi à votre douleur.

Pensez, mes enfants, que, bien que les paroles et les pensées des hommes portent sur le passé et sur l'avenir, Moi Je suis dans le présent, en train de souffrir avec mes enfants; car mon Fils m'a laissée comme Mère des hommes mortels, et une mère souffre quand elle voit souffrir ses enfants.

Mes enfants, vous devez être très humbles, car lorsque les hommes mauvais commencent la guerre, ils tardent à y mettre fin.

N'ayez pas peur, soyez dans la joie, car le Christ vous aime et Dieu met en vous ses délices, et les portiques du Ciel sont ouverts pour tous ceux qui souffrent et sont persécutés à cause de Moi, mes enfants. Bienheureux êtes-vous si vous êtes persécutés pour la justice, parce que vous entrerez dans le Royaume des Cieux.

Comme nos Coeurs sont tristes à cause de la perversité des hommes!

Restez dans la vérité, mes enfants; la Vérité est dans le Christ, et le Christ est la Vie, et celui qui n'est pas dans le Christ est mort.

Notre Seigneur: Ah! hommes mauvais qui avez renié votre foi et qui utilisez mon Nom pour vos méchancetés! Les anges sont attristés lorsqu'ils entendent sur vos lèvres la parole de Dieu, parce que vous ne l'utilisez pas pour vous convertir ni pour vous repentir, mais pour faire le mal et pour diviser les hommes.

Malheur à ces pasteurs de l'Eglise qui, au lieu de diriger les âmes, dirigent les partis! Ma main continuera à s'abattre sur eux et J'appliquerai ma Justice. Je suis témoin de vos méchancetés, de votre perversité, mes enfants, et de votre persécution envers les chrétiens. Et le jour du Jugement Je témoignerai de vos mensonges et de vos calomnies.

(Pause). Quelle ingratitude est la vôtre, mes enfants! Vous nourrissez votre ventre de corruption et de méchancetés, mes enfants, et ensuite votre bouche vomit le mal que vous manigancez contre la religion. Laissez les chrétiens accomplir leur mission, et si vous n'entrez pas dans le Royaume des cieux, laissez-les y entrer. Il n'y a rien de caché, mes enfants, vous pouvez vérifier, si cela vous préoccupe tant; pourquoi ne faites-vous pas la même chose, en distribuant vos biens aux pauvres, et en menant la même vie que ces créatures?

Je vous transformerai en amadou et Je ferai brûler cet amadou en même temps que vos péchés, et vous tomberez...

Amparo: Ah! (Les paroles du Seigneur sont interrompues par la lamentation d'Amparo).

Notre Seigneur: ... Vous tomberez et vous serez réduits en cendres. Comme vous vous employez à diviser les hommes de bonne volonté! Comment est-il possible, mes enfants, que vous ne pensiez qu'à manigancer le mal, à opposer les enfants aux parents et à diviser les familles? Je vous ai déjà dit et répété que Je suis témoin de toutes vos mauvaises actions, et elles seront jugées, parce qu'elles ont transpercé la voûte des cieux. Jusqu'à quand voulez-vous persécuter les chrétiens, mes enfants? Vous parlez du Dieu de miséricorde, et vous n'éprouvez dans votre coeur que haines et rancoeurs. Et vous, mes enfants, connaissez-vous la miséricorde et la mettez-vous en pratique? Comment pouvez-vous dire que Dieu est miséricordieux et que Dieu n'est pas juste? Dieu applique la justice sur les méchants et la miséricorde sur les justes et sur les pécheurs repentis. Cessez donc de diviser les populations et de fomenter des guerres, car votre seule préoccupation, mes enfants, c'est de manigancer le mal.

Et vous, mes enfants, rassemblez-vous tous dans l'humilité; priez beaucoup pour être forts, et n'écoutez pas leurs paroles, parce qu'ils veulent la guerre, mes enfants; n'entrez pas dans leur guerre et dans leurs mensonges.

Bois quelques gouttes du calice de douleur, ma fille. (Amparo boit au calice avec peine et avec des nausées). Cette amertume, ma fille, Je la ressens en raison de la perversité de l'humanité; regarde mon visage, regarde dans quel état le mettent les péchés des hommes et, spécialement, ma fille, quelques pasteurs infidèles qui s'emploient à semer la zizanie dans les populations, au lieu de répandre la paix et de prêcher l'Evangile tel qu'il est écrit et non comme certains pasteurs l'interprètent d'une façon erronée. (Longue pause pendant laquelle Amparo exprime sa douleur).

Mes enfants, n'écoutez pas les paroles vaines, ni les insultes, ni les outrages. Seul peut parler ainsi celui qui n'a pas Dieu en lui, celui qui est possédé par Satan, car Dieu est amour, Dieu n'est pas dans les discordes. Et tous ceux qui sèment la discorde et la désunion sont avec Satan, mes enfants.

Soyez forts et priez: la prière est très puissante.

Ingrats, pourquoi voulez-vous, en trompant les gens par des calomnies et des mensonges, rejeter d'une ville des chrétiens dont le seul mal qu'ils aient commis fut de renoncer à leurs biens pour les donner aux pauvres, et de recueillir les nécessiteux? Ah! Pauvres de vous, dans quel abîme êtes-vous tombés! Votre haine et votre rancoeur sont en train de brûler. Non seulement vous voulez faire disparaître le nom de Marie, mais vous voulez faire disparaître les catholiques, à cause de votre haine du Christ. Ne trompez pas le peuple, car le peuple, dans sa majorité, sait comment vous êtes, mes enfants.

Peuple, ne vous laissez pas tromper! Ne voyez-vous pas, mes enfants, qu'ils sont remplis de mensonge et de haine? Dès leurs premières années, vous apprenez à vos enfants à

haïr et à mépriser les créatures. Comment pouvez-vous avoir la paix dans votre âme? C'est Moi, le Fils du Dieu Vivant, qui le dis, car J'ai le pouvoir de Me manifester aux hommes où Je veux et quand Je veux. Je suis venu sur la terre avec un message d'amour et les hommes ont détruit ce message, à cause des haines et des guerres.

Aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai aimés; voilà le véritable Commandement de la Loi de Dieu.

La Très Sainte Vierge: Baise le sol, ma fille, en réparation de tant de péchés que les hommes commettent contre nos Coeurs.

Regarde, ma fille, à cause d'eux mon Coeur est entouré d'épines. Et comme ces épines sont profondément enfoncées!

Fuyez les âmes perverses, priez et faites des sacrifices, mes enfants; la prière est très puissante.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour le salut des âmes.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

SAMEDI 4 JUIN 1994

Notre Seigneur: Ma fille, Je t'ai dit que la lutte serait longue, c'est ainsi que les hommes agissent. Tous ceux qui sont de bons chrétiens, ma fille, qui aiment Dieu et le suivent de tout leur coeur, sont persécutés.

Moi, J'ai apporté un décret du Ciel que mon Père m'avait donné: celui de mourir sur la Croix pour enseigner l'amour aux hommes, afin que les hommes s'aiment comme des frères; mais les créatures, en raison de leur orgueil et de leur arrogance, renient le Christ; elles sont plongées dans un abîme de méchanceté, de malice et de haine qui les rend aveugles, et elles croient à leurs propres mensonges.

Je suis descendu du Ciel, Je me suis fait homme et Je suis devenu l'égal de l'homme en tout sauf dans le péché, pour rendre témoignage à la vérité.

Mais qu'ont fait les hommes de tout cela, ma fille? Ils l'ont défiguré. Au lieu de penser à l'amour, ma fille, ils ne pensent qu'à des guerres sanglantes, dans lesquelles meurent des milliers et des milliers d'âmes innocentes.

Soyez forts et n'ayez pas peur; Je suis plus près de vous que jamais. Je ferai en sorte que la lumière resplendisse.

Comment permettrai-Je que les fils des ténèbres détruisent mes oeuvres? Réunissez-vous tous et encouragez-vous les uns les autres comme les premiers chrétiens. L'amour qu'ils avaient les uns pour les autres était si grand, qu'on les haïssait uniquement à cause de cet amour réciproque. Ainsi marchèrent-ils vers le martyre, ma fille. Il y a de nombreuses façons d'être martyr;

parfois l'impiété et la méchanceté des hommes, l'injustice et les calomnies, peuvent faire d'une créature un martyr.

Le troupeau augmente de jour en jour; c'est pourquoi Satan se déchaîne de plus en plus. Vous êtes très nombreux, mes enfants, à avancer sur la voie de la vérité et de l'Evangile, et la voie de l'Evangile, c'est la vérité. Celui qui avance sur un chemin droit et sûr met en pratique l'Evangile du Christ. Mais elles sont peu nombreuses, mes enfants, les âmes qui vivent l'Evangile comme l'ont vécu ces chrétiens. Aussi, mes enfants, que votre arme soit le Rosaire et votre défense une justice sainte.

Ah! mon peuple! Comment pouvez-vous, mes enfants, traiter les créatures avec une telle impiété? Ne voyez-vous pas, mes enfants, que la volonté des hommes de mauvaise volonté est de diviser les hommes? Que vous ont-elles donc fait, ces créatures, pour que vous vous comportiez de la sorte avec elles, mes enfants? Ne vous laissez pas tromper, peuple de Dieu; pensez, mes enfants, que Satan est très rusé; avec des mots alléchants, ils vous feront de grandes promesses qu'ensuite ils ne tiendront pas. Comment Dieu peut-il être avec ces âmes qui mettent la désunion, alors que Dieu est unité, et qu'Il est venu enseigner l'amour aux hommes?

Soyez patients, mes enfants, la lumière resplendira. Je vous ai dit que vous n'avez rien à cacher, ne craignez rien; Dieu est au-dessus de toutes les créatures. Aimez-vous comme Je vous ai aimés; le Seigneur a dit: Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de toutes tes forces, de tout ton coeur, et le prochain comme

toi-même. Celui qui n'aime pas son prochain n'aime pas Dieu.

Jusqu'où voulez-vous aller, créatures impitoyables?

Vérifiez partout, mes enfants, car ici il n'y a rien qui ne soit dirigé vers l'Evangile.

Pour vous le Christ est un sectaire; et les sectes divisent.

Or c'est vous qui divisez la population avec les paroles mensongères, les méchancetés et les rancoeurs que vous avez dans votre coeur. Repentez-vous et convertissez-vous, vous êtes encore à temps, mes enfants, mais ne semez pas vos méchancetés parmi les hommes, car vous haïssez le Créateur.

Et vous, créatures innocentes, qui vous laissez entraîner sans savoir où ils vous conduisent avec des promesses mensongères et trompeuses, comment vous laissez-vous vendre ainsi, mes enfants, alors que l'âme n'a pas de prix? Gardez votre âme pour le Créateur, car c'est le Créateur qui l'a mise à l'intérieur de votre corps, mes enfants. Ne semez ni méchancetés ni mensonges.

Aimez-vous comme de bons chrétiens, mes enfants;

Dieu ne se trouve pas là où il n'y a pas la paix; or vous, mes enfants, vous ne faites que rechercher la guerre.

Aimez-vous comme des frères, mes enfants, car Moi J'ai donné ma vie pour toute l'humanité, sans distinction de races ni de couleurs, puisque vous avez tous été créés par la main du Créateur.

Respectez la liberté des chrétiens comme ils respectent la vôtre.

Priez pour eux, mes enfants, car beaucoup écoutent les bobards (?) de l'ennemi sans connaître les vérités. Priez pour qu'ils voient la lumière et qu'ils ne se laissent pas gagner par les ténèbres.

Continuez à venir en ce lieu, mes enfants, venez-y de tous les points du monde, car Je répandrai des grâces sur vous tous. Priez pour vos ennemis, car ils sont dignes de pitié.

Soyez humbles, mes enfants, mais défendez-vous avec justice, avec la justice sainte, et non comme eux avec des coups, car celui qui frappe par le fer périra par le fer.

Pour Moi il n'y a pas de distance, mes enfants, Je vous l'ai déjà dit. On vous a enlevé ce lieu sacré, mais Moi J'y demeure toujours, et pour l'âme il n'y a pas de distance; il n'y a de distance que pour le corps.

On dirait que les créatures ont perdu leur âme, et elles aiment éloigner les chrétiens.

Réunissez-vous tous et encouragez-vous, comme les premiers chrétiens qui s'encourageaient mutuellement pour aller au martyre.

Moi Je suis avec vous, mes enfants, et la lumière est plus puissante que les ténèbres. Et Je répands de plus en plus de grâces sur les âmes.

La Très Sainte Vierge:

Mes enfants, mon Coeur douloureux souffre pour vous tous. Unissez-vous à mon Coeur, car J'ai été avec le Christ la Corédemptrice du genre humain. Et comment une mère ne souffrirait-elle pas pour ses enfants?

Soyez patients et humbles, mes enfants, et aimez beaucoup nos Coeurs.

Aimez l'Eglise de tout votre coeur, aimez le Vicaire du Christ, aimez les prêtres, mes enfants.

Baise le sol, ma fille, en réparation de tant de péchés et de la si grande cruauté de ces coeurs.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour les pauvres pécheurs.

Priez pour ce peuple, afin que ceux qui ne croient pas, croient et voient la lumière de la vérité.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

SAMEDI 2 JUILLET 1994

Notre Seigneur:

Ma fille, tu vois comme ta souffrance a sa récompense?

Je t'ai toujours dit que Je donnerai le centuple aux âmes.

Ce centuple, Je te l'ai donné. Que rien ne t'inquiète, ma fille! Pense que ce sont ces hommes à l'esprit mauvais qui répandent contre vous ces vengeances et ces haines.

Mais combien de fois vais Je dire que le Créateur est au-dessus de la créature? Il y a des êtres sur terre qui viennent du mal, car il y a en eux un esprit mauvais. (Amparo a une expression de douleur et pousse quelques exclamations répétées de douleur).

En perdant la grâce, l'homme est devenu une bête, et Moi Je suis venu mourir sur une croix afin que leur esprit obtienne

la grâce, ma fille. Mais J'ai eu beau mourir pour eux, beaucoup d'esprits n'ont pas voulu recevoir cette grâce. Voilà pourquoi les hommes de mauvaise volonté agissent comme des bêtes contre vous, mes enfants.

Ne cache pas la vérité, ma fille; n'aie pas peur des paroles de ceux qui parlent de l'Eglise sans aimer l'Eglise.

Que vont-ils comprendre à l'Eglise s'ils sont dans les ténèbres, ma fille?

Que ni la mort, ni la vie, ni les puissants, ceux qui se croient puissants sur la terre, ni les créatures ne te fassent renier mes paroles! N'aie peur de rien, ma fille!

Celui qui est dans la lumière, recherche la lumière, et celui qui est dans les ténèbres, recherche les ténèbres.

Comment les hommes peuvent-ils dire que Dieu n'est qu'Amour, et qu'Il n'est pas un "catastrophiste", ma fille?

Ce sont les hommes qui commettent les catastrophes, parce qu'ils refusent la grâce; et ces âmes ne comprennent pas grand-chose à la parole de Dieu qui est écrite.

Moi J'ai dit que le Fils de Dieu viendrait apporter la guerre, et non la paix, contre ces hommes de mauvaise volonté, et qu'il opposerait la belle-mère à la belle-fille, le père au fils, le frère à la soeur; et tout cela est en train d'arriver comme Je l'ai prophétisé, ma fille. Comment les hommes peuvent-ils dire que le monde est meilleur qu'il ne l'a jamais été et que la

jeunesse est belle, alors que la jeunesse est corrompue, ma fille, et que le monde est atteint d'un cancer qui se propage de plus en plus, parce que les hommes n'acceptent pas la parole de Dieu, et ce cancer, Dieu seul peut le guérir.

Tous ceux qui s'approcheront de Moi, même s'ils ont mis la main à ma gorge et appliqué le fouet sur mon dos, Je les accueillerai à bras ouverts.

Mais malheur à ces prêtres qui prêchent une doctrine froide et erronée! Il eût mieux valu pour eux qu'ils ne fussent point nés, ma fille! Ils dressent les hommes les uns contre les autres au lieu d'enseigner à leur troupeau les vérités de l'Evangile.

Dieu est Amour, mais Dieu est Justice.

Il y a un Ciel et il y a un enfer, mes enfants: un Ciel pour

les justes, un enfer pour les ingrats.

Non, ma fille, ce n'est pas Moi qui les condamne!

Ils se damnent eux-mêmes, ma fille, parce qu'ils n'acceptent pas ma Loi. La Loi, ils l'appliquent à leur manière et ils se laissent guider par les esprits mauvais; et ils se disent encore fils de l'Eglise.

Repentez-vous, mes enfants, convertissez-vous et faites pénitence! Si vous voulez venir à Moi, mes enfants, vous devez observer ma Loi.

Les Lois de Dieu sont restées pour les hommes, parce que J'ai envoyé le Consolateur afin de consoler les hommes de bonne volonté, mais beaucoup d'âmes ingrates ont rejeté l'Esprit-Saint et s'adonnent au mensonge et à l'hypocrisie.

Quelle sorte de religion avez-vous apprise, mes enfants?

Malheur à ces hommes de mauvaise volonté qui essaient de

faire disparaître de ce lieu le Nom de ma Mère!

Malheur à ces prêtres, Je le répète, qui prêchent une doctrine froide et fausse! Malheur à ceux qui n'enseignent pas les Commandements , malheur à ceux qui se proclament l'Eglise et qui ne font que se servir de l'Eglise pour faire du commerce en son sein!

Priez pour eux, mes enfants, et n'ayez pas peur, car Moi tous les jours J'intercède pour vous auprès de mon Père.

Celui qui est avec Moi est avec mon Père.

Et celui qui n'est pas avec Moi, n'est pas avec mon Père.

Aimez-vous les uns les autres. Voilà le véritable commandement. Et non les haines, ni les rancoeurs, ni les mensonges, ni les faussetés, ni l'hypocrisie.

Je suis la Voie, la Vérité, et la Vie, celui qui me suivra aura la vie éternelle.

La Très Sainte Vierge: Baise le sol, ma fille, en réparation de tant et tant de péchés que l'on commet dans l'humanité.

Ma fille, sois très humble, et que rien ne t'afflige. Nos Coeurs sont avec toi, ma fille.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

SAMEDI 6 AOUT 1994

La Très Sainte Vierge:

Mes enfants, Je viens vous demander une fois de plus de vous fortifier dans le Christ; c'est Lui qui détient la force et le pouvoir. Il est le Fils de Dieu et Dieu lui a donné puissance et majesté pour réunir les hommes.

Notre Seigneur:

Ceignez-vous de vérité en guise de ceinture;

revêtez votre esprit de justice;

chaussez vos pieds du zèle pour l'Evangile;

recherchez l'étendard de la Croix;

ne vous laissez pas impressionner par ces serpents qui mordent l'âme et lui font du mal.

Laissez-vous guider par l'Evangile, mes enfants. Vous avez traversé des temps mauvais et il y en viendra de pires, mais avec la prière et le sacrifice vous vaincrez la ruse de l'ennemi.

Je remettrai une couronne (digne) des chapiteaux (?) à ceux qui seront fidèles et zélés pour mon Evangile, et en raison de leur zèle ils jouiront éternellement de la gloire de Dieu.

La Très Sainte Vierge:

Oui, mes enfants, soyez humbles, aimez-vous les uns les autres. Ne vous endormez pas, mes enfants, et veillez, car le démon ne dort jamais. Moi Je vous promets, mes enfants, pour tant et tant d'Ave Maria que vous avez adressés à mon Coeur, quand vous me priez ainsi: "maintenant et à l'heure de ma mort", Je vous promets de ne vous abandonner ni à cette heure-là, ni à aucune autre. Mais vous devez être, mes enfants, de fidèles témoins du Christ, et vous devez renoncer à beaucoup de choses du monde. On ne peut pas servir deux maîtres: si les hommes ne s'occupent pas de Dieu, c'est parce qu'ils servent un autre maître qui est le monde; c'est lui qui entraîne les hommes dans les ténèbres,

Ma fille, tu dois être ferme; Je t'ai dit que tu étais née pour souffrir. Souviens-toi des paroles que tu répétais aujourd'hui, ma fille, alors qu'on t'avait offert un chapelet sans le Christ:

"La Croix a-t-elle une valeur sans le Christ? Il y manque le Crucifié". Crucifie-toi, ma fille, pour l'amour des hommes. Comme tu l'as dit, il y manque le Crucifié, une Croix sans le Christ ne vaut rien.

Mes paroles sont brèves, mes enfants, car J'ai déjà dit tant de choses. Je suis venue répéter l'Evangile et les hommes restent froids et obstinés dans les plaisirs du monde et dans les vanités.

Regarde, ma fille, dans quel état se trouve mon Coeur Immaculé, entouré d'épines sanglantes qui sont si profondément enfoncées que tu ne pourras même pas en toucher une seule, ma fille.

Les prières des hommes sont si pauvres, qu'on ne peut pas arracher les épines de mon Coeur.

Je veux que vos prières, mes enfants, sortent du plus profond de votre coeur.

Je vous demande l'humilité, mes enfants, si vous n'avez pas d'humilité ni de charité, vous avez beau remuer vos lèvres, mes enfants, vos prières sont vaines.

Notre Seigneur: Je veux former un grand troupeau, mes enfants, et vous réunir tous; mais que tous, par la force de l'Evangile, bannissent les craintes.

Ecartez-vous des âmes qui vous font du mal, mes enfants.

Tout ce qui nuit à votre âme, vous devez l'arracher et le lancer très loin.

Elevez votre esprit vers Dieu, votre Créateur, Il aime ses créatures.

La Très Sainte Vierge: Venez en ce lieu, mes enfants, Je continue à vous répéter que pour mon Coeur il n'y a pas de distances, mes enfants; la distance n'est pas grande, et les grâces, vous les recevez de la même façon, mes enfants, en cet endroit aussi bien que dans l'autre.

Soyez fermes et luttez pour marcher sur le chemin de l'Evangile du Christ.

Baise le sol, ma fille, en réparation de tant de péchés que l'on commet dans le monde... (pause), réfugie-toi dans nos Coeurs, et tout ce qui fait obstacle sur ton chemin, enlève-le, ma fille.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour le Jour des ténèbres.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

SAMEDI 3 SEPTEMBRE 1994

La Très Sainte Vierge:

Ma fille, Je veux en premier lieu que tu donnes un conseil.

(Luz Amparo s'approche de l'une des personnes présentes, un séminariste, et lui dit).

Conseil à un séminariste

"Mon fils, Je veux vous conduire à Dieu avec un zèle, un saint zèle, pour que vous arriviez à l'Eglise comme une vierge chaste qui épouse un seul mari.

Je ne veux pas, mes enfants, que vous adressiez votre prédication les uns aux autres, mais qu'elle ait pour but le salut des âmes.

Pensez que vous devez être des pasteurs apôtres du Christ et que vous ne devez pas vous séparer du cep. Le sarment doit être uni au cep pour tirer de lui sa nourriture.

Notre Seigneur: Regarde, ma fille, où ont échoué tous ceux qui se sont séparés de la Vigne. Comme Eve, ils se sont laissé tenter par Satan, et le démon a fait en sorte qu'Eve tente Adam.

C'est ce qui peut vous arriver à vous, mes enfants.

Je veux que vous soyez des pasteurs d'âmes, non de faux pasteurs. Si Lucifer a succombé à la tentation, alors qu'il était près de Dieu, comment pouvez-vous penser que vous aurez assez de force pour lui résister? Vous qui êtes devant les hommes, vous devez vous nourrir de la doctrine de Dieu. L'Eglise, les hommes l'ont défigurée. L'Eglise est fondée par le Christ; mais ce sont les hommes, les pasteurs qui se sont laissé tenter par la ruse de l'ennemi, qui sont en train de détruire l'Eglise.

Nourrissez-vous de la Vigne, mes enfants, et ne vous flattez pas les uns les autres; vous faites du tort à votre propre âme. Je te laisse la paix, mon fils.

(Pause. Luz Amparo revient et tombe à genoux, ce qui est sa position habituelle).

Et vous, mes enfants, Je scruterai vos entrailles comme Je scrute vos coeurs, et à ceux qui seront fidèles à ma parole, ne renieront pas mon Nom et feront de bonnes oeuvres, Je leur mettrai dans la main un caillou blanc avec un nom qui sera inscrit dans le Livre de la vie.

Je sais où se cachent les fils de Satan, ma fille. Regarde, ma fille, combien d'âmes se damnent parce qu'elles renient leur foi.

Amparo (Elle pleure, désolée, et dit): Parmi eux il y a des prêtres... (Elle précise): et il y en a beaucoup de connus.

Notre Seigneur: Oui, ma fille, il y a aussi des âmes consacrées (Amparo continue à pleurer un moment), tous ceux qui renient leur foi, ma fille, qui vivent dans la guerre, dans la désunion, dans la discorde; ils divisent les peuples, ma fille.

Voilà pourquoi Je vous demande de prier pour eux, mes enfants. Je mettrai dans ma bouche une épée à double tranchant, et Je ferai justice aux méchants.

Ne vois-tu pas, ma fille, qu'ils sont ensorcelés, qu'il y a un sorcier parmi eux et qu'ils se laissent envoûter? Leurs coeurs sont ensorcelés et remplis de mensonge et de haine.

Jusqu'où va votre haine, mes enfants! Je vous ferai boire de l'amertume que boivent les chrétiens.

Malheur à ceux qui persécutent les chrétiens! Ils seront gravement châtiés, mes enfants. Mais il ne sera pas fait de mal à ceux qui les respectent et qui respectent ma Loi. Que personne ne vous trouble, mes enfants, que rien ne vous afflige.

Soyez patients, mes enfants; c'est le signe de Dieu.

Si vous êtes patients, mes enfants, vous verrez triompher le Nom de Dieu.

Je veux, mes enfants, que

cette Oeuvre se multiplie comme les étoiles du ciel; oui, c'est ainsi que Je veux que s'étende mon Oeuvre, mes enfants.

Nourrissez-vous des grâces que Je répands sur vous. Ne soyez pas infidèles aux innombrables faveurs que vous avez reçues, mes enfants.

Je te l'ai déjà dit en d'autres occasions, ma fille:

combien d'âmes ont reçu des grâces et comme elles leur ont été infidèles!

Toi, continue à prier pour elles, ma fille, prie encore pout les pasteurs de mon Eglise.

La Très Sainte Vierge: Aimez beaucoup le Saint Père, aimez l'Eglise de tout votre coeur, mes enfants.

Combien de fois vous ai Je dit que les distances ne comptent pas pour Moi! Vous voyez comme Je me déplace parmi vous, mes enfants?

Je continuerai à répandre des grâces pour les pauvres pécheurs. Aimez nos Coeurs qui sont très offensés, mes enfants;

aimez le Coeur Immaculé de Marie et le Divin Coeur de Jésus.

Mes enfants, vous tous qui avez collaboré à mon Oeuvre, ce lieu restera béni avec la Croix du Rédempteur.

Aimez-vous dans la charité, dans la charité fraternelle, aimez-vous les uns les autres;

enseignez la parole de Dieu aux hommes, car ils ont soif de la connaître.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales, pour la conversion des pauvres pécheurs.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

Baise le sol, ma fille, en réparation de tant et tant de péchés que l'on commet dans le monde. (Pause).

_

Notre Seigneur: Baise-le de nouveau, ma fille, il n'y a là aucune humiliation, ma fille. Moi-même Je me suis souvent prosterné, la tête sur le sol, pour prier.

Adieu, mes enfants.

SAMEDI ler OCTOBRE 1994

La Très Sainte Vierge:

Ma fille, me voici une fois de plus pour accomplir ma promesse de me manifester aux hommes, afin de répandre des grâces sur eux tous.

L'incompréhension des hommes afflige beaucoup mon Coeur, ma fille. Qui sont les hommes pour imposer une limite à Dieu?

Notre Seigneur: Je suis venu pour sauver l'humanité, Je suis le Fils du Dieu Vivant, le Christ, le Verbe fait homme pour sauver les hommes. Je me manifeste aux âmes humbles et simples pour leur communiquer mes mystères. Mais les hommes, dans leur orgueil, n'acceptent pas que Je me manifeste aux humbles et aux incultes pour leur dévoiler mes mystères, et que Je les cache aux grands, aux sages et aux puissants. Je me manifeste aux humbles, parce que leur humilité me remplit de joie et qu'ils comprennent mieux mes paroles que les grands et les puissants. Leur orgueil les empêche de comprendre que Je puisse révéler à une âme simple les mystères de mon Eglise

Toi, ma fille, ne sois pas affligée, et parle avec la même simplicité; car Dieu se manifeste aux humbles et aux simples pour confondre les puissants.

Les âmes, ma fille, ne cherchent que les titres et la gloire de leur nom, et non l'ascension spirituelle vers le Créateur. Elles ne comprennent pas l'enseignement selon lequel le Christ est venu pour la première fois dans une crèche pour apporter la lumière au monde.Et ensuite Il s'est caché dans le Tabernacle pour demeurer avec les habitants du monde. Telle est la grandeur du mystère de Dieu. Or combien de guides de l'Eglise induisent les âmes en erreur, parce qu'elles ne comprennent pas ou ne veulent pas comprendre la doctrine du Christ!

Ils prêchent une doctrine pauvre et n'enseignent pas aux âmes les grandes richesses qui se trouvent dans l'Eglise. Il y a en Elle des canaux qui débouchent sur des sources d'eau vive pour guérir les hommes de tous leurs maux.

Accourez, mes enfants, à cette source et buvez, car tous ceux qui y boiront ne mourront pas. Vous vous préoccupez davantage des aliments périssables que de la Nourriture impérissable, mes enfants.

Il y a dans mon Eglise une Nourriture sans corruption, et tous ceux qui mangeront de cette Nourriture-là vivront éternellement Et Moi Je me sers des âmes simples et humbles pour répandre mes grâces et mon amour, et Je me réfugie dans leurs coeurs, parce que J'y trouve le soulagement pour oublier les péchés des hommes.

Il y a si peu de coeurs humbles et simples où Je puisse me réfugier!... Lorsque J'en trouve un, Je le modèle à mon goût, Je me réfugie en lui et J'y trouve mes délices.

Il est si petit le nombre d'âmes capables d'oublier le monde et les choses du monde, pour glorifier Dieu, leur Créateur!

Je trouve aussi ma joie dans les âmes qui se consacrent a Moi par le voeu de virginité, elles me glorifient plus que les anges, parce que les anges n'ont pas eu à lutter contre les misères pour rester comme les anges; tandis que ces créatures luttent contre les misères humaines et gardent leur virginité et leur humilité. Elles ont plus de mérite que les anges, parce que ceux-ci n'ont pas connu ces misères.

C'est pourquoi Je demande à toutes ces âmes qui se sont consacrées à Dieu, leur Créateur, d'être fidèles et de construire leur demeure dans le Ciel, en luttant contre toutes les tentations de l'ennemi.

Dieu est méprisé et outragé; c'est pourquoi Je choisis des âmes pour réparer les outrages que les hommes commettent envers la Divine Majesté de Dieu.

Jusqu'à quand dois Je avertir les hommes de ne pas être orgueilleux, que Dieu est le Créateur et qu'Il est au-dessus de toutes créatures!

La Très Sainte Vierge:

Continuez à venir en ce lieu, car vous recevrez des grâces très spéciales pour votre salut.

Baise le sol, ma fille, en réparatïon de tant et tant de péchés que l'on commet dans le monde.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour les pauvres moribonds.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

SAMEDI 5 NOVEMBRE 1994

Notre Seigneur:

Ma fille, voici ton Jésus.

Regarde mon visage enlaidi par les péchés que les hommes continuent à commettre. Regarde comment est mon visage, regarde dans quel état ils ont mis mon Corps, ma fille!

Et les hommes continuent à ne pas tenir compte de mes messages, ni de ceux de ma pure et sainte Mère.

Oui, ma fille, le monde est dans un chaos de corruption;

la corruption du monde transperce la voûte des cieux.

Les gouvernants, ma fille, sont corrompus, et ils veulent gouverner les peuples sans Dieu. Chacun ne pense qu'au pouvoir et à remplir ses greniers, sans s'occuper des greniers des pauvres qui sont vides.

Quant aux âmes consacrées, Je te l'ai souvent dit, ma fille, un grand nombre d'entre elles sont flétries. Elles ne veulent pas obéir à leurs règles ni respecter les engagements qu'elles ont contractées avec Dieu; il y a un relâchement dans les couvents.

Quant à la jeunesse, ma fille, elle s'adonne sans frein aux passions de la chair, de l'alcool et des drogues.

Un grand nombre de pasteurs de mon Eglise sont infidèles à leur ministère et à leur vocation.

Je frappe à la porte de mes pasteurs, ma fille, et ils ne m'ouvrent pas; ils font la sourde oreille. S'ils ouvraient la porte, J'entrerais dans leurs coeurs, Je m'entretiendrais avec eux, Je mangerais à leur table et Je leur enseignerais mes mystères. Mais, hélas, ingrats! Comment pouvez-vous juger alors que vous êtes aveugles? Comment allez-vous pouvoir comprendre que la Divine Majesté de Dieu se manifeste aux humbles, aux incultes, pour vous confondre dans votre orgueil? Comment voulez-vous, mes enfants, imposer des conditions à Dieu: à qui Il doit se manifester et ce qu'Il doit dire aux âmes?

Moi Je communique ma parole aux âmes et Je les choisis en raison de leur misère, et elles se laissent façonner par mes mains.

Mais à cause de leur orgueil, les sages et les puissants ne peuvent pas voir car ils ont une poutre dans l'oeil, ma fille.

Ne devront-ils pas enlever cette poutre pour voir la paille?

Sots! Jusqu'à quand, mes enfants, jusqu'à quand voulezvous imposer des conditions à Dieu, vous qui filtrez le moucheron et qui avalez le chameau ?

Comment des paroles qui ne sont pas dirigées contre moi vous affligent-elles alors que la situation de vos âmes et la situation du monde ne vous préoccupent pas?

Demandez aux âmes de prier et de faire pénitence;

vous, mes enfants, vous pouvez par votre exemple contenir la colère de Dieu.

Mais pourquoi vous rebellez-vous contre la divine miséricorde de Dieu?

Cette génération n'est pas digne de mon pardon et de mes grâces, mais à cause de ce petit nombre d'âmes qui vivent l'Evangile, à cause de ce petit nombre d'âmes qui vivent cachées en mettant en pratique les Lois de Dieu, Je vais répandre

ma miséricorde. Je vais donner une autre chance aux âmes en lançant un appel à la prière et à la pénitence.

Sots! Jusqu'à quand va-t-on vous avertir que vous êtes aveugles et qu'un aveugle ne peut guider un autre aveugle ?

Soyez de fidèles ministres de l'Eglise et conduisez les âmes sur le chemin de l'Evangile et de la Vérité.

Toi, ma fille, n'aie pas peur et ne te laisse pas impressionner; dis les paroles telles qu'on te les communique, ma fille.

Pense que mon regard s'est fixé sur tes misères et sur ton néant; pense que Je t'aime, ma fille, et que l'amour ne peut craindre.

Sois humble, ma fille; Je n'aime pas l'orgueil.

Je t'ai déjà avertie, ma fille, que tu aurais des épreuves très dures, plus dures que celles par lesquelles tu es déjà passée; voici l'épreuve la plus dure parce qu'elle est dirigée contre ceux qui se disent miens.

Laissez les âmes, mes enfants; si elles ne sont pas contre Moi, elles sont avec Moi. Pourquoi vous acharnez-vous à détruire mon Oeuvre? Votre orgueil et votre superbe vous rendent aveugles.

Les conversions aussi on les copie, ma fille; les fruits qui sortent de mes grâces on les copie aussi.Aveugles! Vous êtes aveugles et vous ne voulez ni voir ni entendre. Vous ne voulez pas que mon Oeuvre s'étende comme les étoiles; c'est pourquoi vous lui faites obstacle. Laissez Dieu agir comme Il veut, quand Il veut et sur qui Il veut.

Baise le sol, ma fille, en réparation de cet orgueil des hommes; toi, tu dois réparer, ma fille, pour empêcher ma colère de se décharger sur eux. (Pause).

Jusqu'à quand un Dieu doit-Il donner des avertissements aux âmes? Elles sont indifférentes à ma Miséricorde comme à ma Justice.

Tous ceux qui viendront en ce lieu recevront des grâces spéciales pour leur âme et pour leur corps. Et que votre prière, mes enfants, soit riche et non pauvre; qu'elle sorte du plus profond de votre coeur.

La Très Sainte Vierge: Venez en ce lieu, Je continuerai à vous bénir, mes enfants. Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

SAMEDI 3 DECEMBRE 1994

Notre Seigneur:

Oui, mes enfants, voici le parfum des bienheureux.

Mes enfants, Je répète à nouveau que le monde est effondré. Beaucoup de gouvernants des peuples sont des corrupteurs corrupteurs de ces peuples et corrupteurs de la jeunesse :

ils la gagnent avec des promesses qu'ils ne tiennent pas et avec des paroles mensongères. Oui, ma fille, ils le font dans leurs buts diaboliques. Les hommes ont perdu le regard de Dieu.

Ils recherchent des choses que Je ne leur ai pas promises dans mon Evangile.

Je suis Dieu et les hommes ne me considèrent pas comme Dieu.

Et comme Je suis Dieu, Je suis Purificateur, Je viendrai purifier la terre. Je veux purifier les hommes dans le creuset comme l'or. Je viendrai mettre le feu à la terre et elle brûlera entièrement.

Ah! Ingrats! Comme vous vous moquez de mes paroles et de mes messages! Jusqu'à quand la Divine Majesté de Dieu doit-elle avertir les hommes? Ma voix est celle d'un juge et mes paroles sont des paroles de justice.

J'ai déjà dit tout ce que J'avais à dire, mes enfants, et les hommes restent avec obstination dans le péché. Je ferai moissonner le grain de la terre; J'ordonnerai qu'on amasse le blé dans les greniers et Je mettrai le feu à l'ivraie.

Jusqu'à quand, corrupteurs des peuples, voulez-vous défier la Divine Majesté de Dieu?

Quant à vous qui obéissez à mes lois, demeurez unis, mes enfants. Que votre conduite soit sainte; demeurez dans la prière, la pénitence et le sacrifice.

Combattez l'ennemi par de bonnes oeuvres. Peu importe, mes enfants, que l'on vous traite de fanatiques, de fous, ou de gens méprisables. Obéissez à mes lois, mes enfants, et prenez l'arme de l'Evangile afin que personne ne vous trompe: "J'ai eu faim et vous m'avez donné à manger, J'étais nu et vous m'avez habillé, en prison et vous êtes venus me voir...".

Oui, ma fille, c'est à cela que l'on reconnaîtra celui qui met mon Evangile en pratique.

Celui qui n'est pas avec Moi est contre Moi.

Celui qui veut me suivre doit prendre sa croix, renoncer à lui-même et suivre mes pas.

Voilà la Loi, que personne ne vous trompe, mes enfants.

Celui qui aime son père, sa mère, son frère, sa soeur plus que Moi, n'est pas digne de s'appeler mon fils.

C'est l'Evangile, mes enfants. Que personne ne vous trompe. Voilà toute la parole de Dieu. Aimez-vous les uns les autres et demeurez unis, et rien ne vous affectera. Mais c'est maintenant l'heure d'arracher l'ivraie et de mettre le blé dans les greniers.

La Très Sainte Vierge:

Baise le sol, ma fille, en réparation de tant et tant de péchés que l'on commet dans le monde.

Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour le Jour des ténèbres.

Tous ceux qui viendront en ce lieu recevront des grâces très spéciales.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint

fin des messages de l'année 1994.




Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial