Make your own free website on Tripod.com

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial





Année 1995

Samedi 7 janvier 1995

La Très Sainte Vierge:

Ma fille, mon Coeur est accablé de douleur, parce que les péchés augmentent de plus en plus dans cette humanité.

J'intercède auprès de mon Fils pour tous les hommes, mais les péchés ont transpercé la voûte des cieux, ma fille, et Dieu a voulu laisser les choses entre mes mains.

Priez le Saint Rosaire tous les jours, mes enfants, Je l'exige de vous. Le Rosaire sera le salut de l'humanité.

Aimez-vous les uns les autres; le monde manque d'amour, mes enfants.Mon Coeur est très affligé parce que Je ne puis retenir le bras de mon Fils.

Les hommes parlent de paix, ils remuent leurs lèvres, ma fille, mais ils n'exercent pas leur coeur dans l'amour; ils ont un coeur froid et tiède, ils ne pensent qu'à amasser des richesses.

Et le second Commandement de la Loi de Dieu n'est pas respecté par la majorité des hommes: aimer le prochain comme

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial

Année 1996

le 6 janvier 1996:

"Vous êtes entrés dans la fin des Temps".

-->-->-->-->-->--> Mesure d'audience et statistiques

Classement des meilleurs sites, chat, sondage -->-->-->-->

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial

Année 1996

le 6 janvier 1996:

"Vous êtes entrés dans la fin des Temps".

-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial

Année 1997

4 Janvier 1997 (PREMIER SAMEDI DU MOIS)

Notre Seigneur:

Le mal dans le monde, les mauvais chrétiens

Ma fille, prie beaucoup, à cause du mal qu'il y a dans le monde. Combien d'hypocrisie, combien de mensonge il y a parmi les hommes! Parmi les hommes, mais surtout chez ceux qui se disent miens! Oui, ma fille, Je bénis les incultes et les ignorants et Je rejette les pervers et les intrigants. Combien d'âmes, ma fille, qui sont à l'intérieur de mon Eglise, se servent de mon Eglise, mais ne servent pas mon Eglise!

Aux prêtres: consacrez vous à votre ministère, ne soyez pas des salariés

Ma fille, dis à certains prêtres, ministres du Christ, de savoir ramasser les fruits et de rassembler le troupeau qui se trouve éparpillé en tous lieux. Dis-leur de se consacrer à leur ministère, de ne pas être des salariés, car il y a beaucoup de travail dans l'Eglise. Qu'ils se consacrent, comme des fils de Dieu, dévoués à leur ministère, à réunir tout ce troupeau.

refus de reconnaitre la fécondité des apparitions

Mais, comment pouvez-vous parler, mes enfants, vous!, si vous ne savez pas recueillir les bons fruits et donner témoignage des fruits que vous ramassez. Ce n'est pas que vous cueilliez les fruits, vous vous servez d'eux et vous les cachez, sans donner témoignage du fruit que vous recevez. Vous cueillez les fruits, mais vous ne voulez pas reconnaître l'arbre qui porte ces fruits. Mes enfants, comment un arbre mauvais peut-il donner de bons fruits? Un bon arbre donne de bons fruits, mais jamais un arbre mauvais ne pourra donner de bons fruits. Vous cueillez les fruits sur l'arbre et vous ne voulez pas reconnaître d'où vient l'arbre!

Prie, ma fille, prie pour qu'ils se rendent compte.

Danger de damnation des mauvais prêtres

S'ils ne s'acquittent pas de leur ministère, ils seront repoussés par la Divine Majesté de Dieu. Qu'ils sachent évaluer ce qu'est le prêtre et ce à quoi il s'est consacré.

beaucoup de prêtres refusent d'enseigner la Justice de Dieu et par orgueil refusent de croire aux apparitions

Mais malheur à vous, qui ne servez qu'à critiquer, diffamer et calomnier les âmes de bonne volonté! Vos oeuvres ne servent à rien et vos fruits sont stériles, parce que vous n'êtes pas humbles, mes enfants. Votre orgueil vous empêche de reconnaître que la Divine Majesté de Dieu a le pouvoir de faire et défaire ce qu'elle veut. Mais beaucoup d'entre vous avez volé la place de Dieu; c'est pourquoi il faut laisser à chacun la place qui lui correspond. Votre place est dans l'Eglise, mes enfants, mais si vous vous appelez ministres du Christ, devenez d'autres Christs avec Lui. Si le Monde est dans les conditions où il se trouve, mes enfants, c'est parce que beaucoup parmi vous, vous êtes les premiers à ne pas enseigner aux hommes la vérité de l'Evangile. Mes enfants, votre superbe et votre orgueil vous empêchent de reconnaître que Dieu peut se manifester où Il veut, quand Il veut, et à qui Il veut, mes enfants.

Et dans l'homme regardez Dieu, ne regardez pas l'homme pour l'homme, mais Dieu dans l'homme.

Damnation des hérétiques

Regarde, ma fille, ceux qui se sont moqués de ma doctrine et ont prêché une doctrine fausse: regarde dans quel lieu ils se trouvent, ma fille. Leur orgueil les a conduits à vouloir être plus que Dieu et à ne pas laisser le Créateur diriger ses créatures. Je donne mes trésors de grâce à qui Je veux, mes enfants. Qui êtes-vous donc, pour imposer des limites à un Dieu? Dieu n'a pas de limites.

Obéir au pape, donner à Dieu et à sa Mère leur place, pénitences et sacrifices

Priez, mes enfants, priez pour les prêtres, ministres du Christ, pour beaucoup d'entre eux, pour ces jeunes prêtres: priez pour qu'ils sachent guider le troupeau et aimer l'Eglise, en obéissant au Saint Père, le représentant du Christ sur la terre. Si vous n'obéissez même pas au représentant du Christ sur la terre, comment allez-vous obéir à Dieu? Travaillez dans mon Eglise: beaucoup d'âmes l'abandonnent parce que vous, mes enfants, vous ne pensez qu'à vous-mêmes. Vous enlevez à Dieu et à sa Sainte Mère la place qui leur correspond.

Priez beaucoup et faites des sacrifices et des pénitences, afin que les hommes tournent leur regard vers Dieu.

renoncer à la matière et vivre davantage de l'esprit

Et vous, mes enfants, priez, sacrifiez-vous, renoncez à la matière et vivez davantage de l'esprit. Consacrez-vous à Dieu corps et âme, mes enfants. Dieu vous ouvrira les bras et vous recevra dans la Patrie Céleste.

Priez beaucoup pour mes prêtres, pour mes âmes consacrées.

Relachement des couvents cause du manque de vocations

La majorité des couvents se sont relâchés; Satan s'y est infiltré et ils ne pensent à rien d'autre qu'aux divertissements et aux vacances. Et je te l'ai souvent dit, ma fille: c'est pour cette raison qu'il n'y a pas de vocations, qu'on détruit les vocations, ma fille, parce qu'ils s'introduisent dans le Monde et Satan les prend au piège de leurs caprices, du confort et des plaisirs du Monde, ma fille.

l'Escorial

Venez en ce lieu: vous y recevrez beaucoup de grâces, mes enfants.

Introniser les deux Coeurs dans les foyers

Intronisez le Coeur de Marie et le Coeur de Jésus dans vos foyers, afin que la paix y règne.

Confession avant de communier

Priez, confessez vos fautes, mes enfants: les hommes commettent beaucoup de sacrilèges en s'approchant du sacrement de l'Eucharistie en état de péché mortel, sans laver leurs taches, sans confesser leurs fautes. Aimez-vous les uns les autres.

les jours des ténèbres

La Très Sainte Vierge: Levez tous les objets, il seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour les Jour des ténèbres: un seul objet donnera de la lumière pendant les trois jours et les trois nuits, chez ceux qui conserveront la grâce, mes enfants.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

1er Février 1997

Notre Seigneur:

Corruption du monde

Ma fille, le monde est corrompu jusqu'en ses fondements, et les hommes ne tiennent aucun compte de mes appels. Ils ne veulent pas prendre conscience de la corruption qui règne dans le monde, et comme ils sont peu nombreux; ceux qui veulent soulager mon Coeur!

la cause est le manque de prière

Oui, ma fille, chez beaucoup de laïcs, de religieux et de prêtres, la prière manque et il s'ensuit un relâchement dans leurs âmes qui les empêche d'accomplir leur ministère et leurs obligations.

Cela ne vous fait-il pas de la peine, Je vous le répète, qu'un Dieu soit en train d'adresser des avertissements constants à ses créatures? Et ses créatures font la sourde oreille. Jusqu'à quand, mes enfants, la Divine Majesté de Dieu doit-elle retenir son bras pour ne pas châtier l'humanité! Beaucoup d'entre vous, mes enfants, Je vous le répète, vous ne voulez pas reconnaître mes messages ni mes appels; mais par contre vous cueillez les fruits sans vouloir reconnaître l'arbre d'où ils viennent. Votre orgueil, mes enfants, vous aveugle.

Ah, mon Eglise, comme Je t'aime, mais comme tu es peu aimée par beaucoup de tes ministres!

Oui, ma fille, pense que ton chemin n'est pas facile, qu'il est rempli d'épines et de douleur. Mais Je te promets, en ma qualité de Fils du Dieu vivant, d'aider cette Oeuvre dans tous ses besoins, et dans ce but Je me servirai des créatures.

Trahison par certains ex-membres de la communauté et du groupeAh, mes enfants, que vous êtes ingrats, avec votre coeur de bronze, et alors que vous avez reçu tant de grâces en ce lieu!

Ma fille, toutes ces langues qui diffament, et calomnient, sont des langues infernales. Combien de fois te l'ai Je dit: tu aurais dû arracher l'ivraie et la séparer du blé, mais ton coeur t'a trahie plus d'une fois! Je te le dis, ma fille: les perles, on ne les donne pas en nourriture aux pourceaux. Et ces âmes qui ont fait partie de la "communauté" et du "groupe" et qui les ont quittés, tu aurais dû les en retirer plus tôt comme l'ivraie, parce qu'elles ne sont pas dignes de recevoir des grâces.Ah, langues perverses, Je me chargerai de vous juger pour votre comportement! Comme vous semez la zizanie ici et là ,sans reconnaître que c'est le démon qui vous mène! Vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux, à cause de vos diffamations et de vos calomnies.

Ma fille, ce sont des esprits perturbés à qui le démon suggère le mensonge, afin de détruire mon Oeuvre. Mais toi, n'aie peur de rien, sois courageuse. Il n'y a rien à cacher dans cette Oeuvre, ma fille: tout y est net et cristallin. Quant à celui qui voudra faire la même chose, qu'il renonce à ses biens et qu'il Me suive. Mais vous êtes comme les païens: non seulement vous n'allez pas entrer au Ciel, mais vous empêchez les autres d'y entrer. Pauvres âmes! Si vous pensiez au lieu qui vous attend! Comment êtes-vous si cruels, mes enfants, comment pouvez-vous avoir le coeur si endurci!

Satan et la prière

Priez beaucoup, mes enfants. Là où il y a la prière, Satan n'entre pas. Mais là où il y a le confort, le plaisir, les caprices, il y a le relâchement et la tiédeur, et Satan entraîne ces âmes où il veut.

Aimez-vous les uns les autres : c'est le commandement qui est lié au premier commandement de la Loi de Dieu: "Tu aimeras Dieu de tout ton coeur, de toutes tes forces, de tes cinq sens, et tu aimeras ton prochain comme toi-même".

Malheur à celui qui ne met pas ce commandement en pratique!

Mes enfants, continuez à implorer et à prier pour que les pauvres pécheurs se convertissent et pour que le Coeur Immaculé de Marie et mon Divin Coeur puissent triompher.

page275 à scanner,

Jour des ténèbres.

Je vous bénis, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit-Saint.

MESSAGE DU 1 er MARS 1997 (PREMIER SAMEDI DU MOIS)

Notre Seigneur: Ma fille, nos Coeurs sont très affligés parce que le monde s'achemine vers la destruction. La situation du monde empire de jour en jour, ma fille. Prie, ma fille, fais des sacrifices, et enseigne aux hommes que le monde a un grand besoin d'amour, de charité. Avec ta charité, ma fille, apporte-Moi beaucoup d'âmes, réunis-les à mon troupeau. Apprends aux hommes à aimer ta sainte Mère l'Eglise du Christ. Dis-leur, ma fille, que l'Eglise est la lumière qui éclaire les âmes; en elle se trouve la nourriture qui les alimente. Que les hommes s'approchent pour manger de ce Pain vivantz~' afin que leurs âmes soient fortifiées. Dis-leur que c'est dans l'Eglise que se trouve le Banquet éternel, le canal où peuvent boire ceux qui sont assoiffés, qu'elle est le chemin et la vérité.

Ma fille, le monde est bouleversé, il n'y a pas de respect envers le Créateur; on veut adapter le Créateur à la loi de la créature, ma fille, on ne veut pas accepter la Loi de Dieu. Quel malheur! Je souffre beaucoup à cause de mon Eglise, ma fille,

~ ~ plus que Je n'ai souffert pour ma Passion. Beaucoup de mes ' prêtres, ma iille, renient ma vérité, oublient mes enseignements, et ne prêchent pas l'Evangile tel qu'il est écrit! Ils sont en train de transformer l'Evangile: ils ne voient en lui que des métaphores, ma fille. Oui, Je souffre beaucoup à cause de l'Eglise. Mon Coeur souffre, ma fille (.ranglot.r d'Amparo qui dira en.ruite avoir vu pour la première foi.r Jé.ru.r pleurer). Aimez-la beau

~~I~IFF iQ07

coup! Et vous, mes prêtres qui vous détournez de l'Evangile, comme voulez-vous rester sur le droit chemin alors que vous êtes aveugles, mes enfants! (sanglots d'Amparo). Nos Coeurs sont très affligés, ma fille, car les hommes ont perdu tout respect envers Dieu. Il y a un grand besoin de prière et d'action, ma fille. Les hommes veulent devenir des dieux, et ils ne savent pas que peut survenir la destruction du monde, parce que Dieu est le Créateur Incréé. Comment veut-on que la créature devienne l'égale de Dieu?

Je demande à ces prêtres qui s'écartent du chemin de l'Evangile et qui transforment l'Evangile en métaphores, de prêcher la vérité qui s'y trouve. Quant à ceux qui marchent véritablement sur le chemin de la vérité, qu'ils soient forts, forts et courageux, et qu'ils ne se laissent pas détruire ni tromper. Mon Eglise a beaucoup d'ennemis. Ah, prêtres! Beaucoup d'entre vous désobéissent au Saint-Père et aux évêques! Où voulez-vous en venir, mes enfants? Vous êtes en train d'enlever la dévotion du coeur de l'homme, et vous voulez laisser l'homme tourné vers l'humain! Vous ne voulez pas diriger l'homme vers Dieu! Ah, quel malheur, mes enfants, votre orgueil vous empêche de réfléchir, et vous êtes en train de transformer les âmes en agents destructeurs de l'humanité! Consacrez-vous à votre ministère, mes enfants, car il y a beaucoup d'âmes dans mon troupeau qui ont besoin que vous leur parliez de Dieu. Dieu est en train de disparaître dans les coeurs des hommes. Comment voulez-vous, mes enfants, que le monde s'achemine vers la paix, vers l'amour, si les hommes veulent tout changer ~

, et n'ont qu'un désir: faire un monde nouveau, devenir les cré- ! ateurs de l'humanité! Un seul est votre Seigneur, Celui que ,', vous devez aimer, respecter et adorer! Mais malheur à vous

, prêtres, si nombreux, qui conseillez à l'homme de ne pas flé

i'Fcnr~Rm r,nGccorGc ioo~~iooa

chir le genou devant la Divine Majesté de Dieu! Que tout !, genou fléchisse devant Dieu son Créateur, au Ciel, sur la terre et dans les enfers 2~~!

Comment est-il possible, mes enfants, qu'un si grand nombre d'entre vous soyez en train de faire disparaître le respect dû à Dieu! Je t'ai déjà dit, ma fille, qu'on abolirait tout pouvoir civil et ecclésiastique, et que chaque individu voudrait se gui~ . . der par lui-même z~~.

Vous, âmes bien-aimées de mon Coeur, vous qui suivez l'Evangile sans rien enlever ni ajouter de ce qui y est écrit, réunissez-vous tous, mes enfants, soyez courageux, et défendez mon Eglise et mon Evangile, tel qu'il est écrit. Ne vous laissez pas confondre par l'ennemi qui efface, jour après jour, un peu plus de mon Evangile. On veut mettre sur un même plan Dieu et l'homme. Mais comment, mes enfants, voulez-vous vous égaler à la Divine Majesté de Dieu, l'Incréé, Celui qui a toujours existé et qui ne cessera jamais d'exister! C'est parce que l'homme a voulu s'égaler à Dieu qu'il fut chassé du Paradis, à

i cause de sa désobéissance. Et parce que l'ange le plus puissant voulait s'élever de plus en plus et voulait être plus que Dieu, regardez où il se trouve: dans la profondeur de l'enfer. Alors

r' que même les anges furent chassés du Ciel et précipités dans les enfers, mes enfants, comment n'avez-vous pas de respect ni y , de crainte envers Dieu? N'exigez pas que Dieu s'adapte aux

lois de l'homme! Adaptez-vous plutôt vous-mêmes aux Lois de Dieu! Ne soyez pas des destructeurs de la vérité. Malheur à ceux qui utilisent leur savoir pour détruire l'humanité!

Prêtres de mon Eglise, cessez d'être des fonctionnaires, et mettez tout votre soin à être de bons pasteurs afin que l'humanité change. Allez à la conquête des âmes, et rapprochez-les de votre troupeau, de l'Eglise. C'est le Fondateur de l'Eglise qui

vous le demande, mes enfants. Le Christ, votre Rédempteur, vous demande d'être doux et humbles. Il demande aussi à beaucoup d'entre vous de réfléchir: mes enfants, donnez-vous le bon exemple à l'humanité? Et vous, saints pasteurs, saints prêtres, ne vous laissez pas tromper ni entraîner comme... Ah, ma fille, regarde comme les anges s'entraînèrent les uns les autres! L'ange le plus puissant a entraîné les autres, et des milliers d'entre eux se sont laissé entraîner, parce qu'ils voulaient être comme Dieu. Mais personne ne peut arriver à être comme Dieu, mes enfants.

Je vous demande d'aimer nos Coeurs, mes enfants. Oui, c'est Moi qui ai créé l'homme, et Je l'ai créé pour glorifier et '~ pour aimer Dieu son Créateur, la Divine Majesté de Dieu. Moi, , ? votre Dieu, mes enfants, J'ai créé le monde, et J'ai envoyé mon Fils pour sauver l'humanité. Depuis des siècles J'ai compassion de l'homme, et l'homme, si cruel, n'a pas compassion de son ~`~, Dieu. Jusqu'où allez-vous arriver, mes enfants, avec vos idées ~ destructrices! Respectez l'Eglise. Aimez le Saint Père. Obéissez! Vous verrez comme votre chemin est doux et léger. Mais savez-vous pourquoi votre charge vous pèse, mes enfants? C'est parce qu'il vous manque l'humilité et que vous ne voulez pas accepter ni reconnaître les vérités qui sont écrites. Observez les commandements 1~3. Approchez-vous des sacrements. Rénovez votre vie. Persévérez.

La Très Sainte Vierge: Ah, ma fille, quelle douleur éprouve mon Coeur, mon Coeur de Mère, ma iille. Ils disent que '.. mon Coeur ne souffre pas. Regarde, ma fille, dans quel état est s''

d mon Coeur, blessé par d'innombrables épines (sanglots ~rolongés

d'Amparo qui témoignera ensuite que la Vierge aussi a pleuré).

Baise le sol, ma fille, en réparation de tant de péchés que l'on commet contre mon Coeur Immaculé! (sanglots prolongés

vous le demande, mes enfants. Le Christ, votre Rédempteur, vous demande d'être doux et humbles. Il demande aussi à beaucoup d'entre vous de réfléchir: mes enfants, donnez-vous le bon exemple à l'humanité? Et vous, saints pasteurs, saints prêtres, ne vous laissez pas tromper ni entraîner comme... Ah, ma fille, regarde comme les anges s'entraînèrent les uns les autres! L'ange le plus puissant a entraîné les autres, et des milliers d'entre eux se sont laissé entraîner, parce qu'ils voulaient être comme Dieu. Mais personne ne peut arriver à être comme Dieu, mes enfants.

Je vous demande d'aimer nos Coeurs, mes enfants. Oui, c'est Moi qui ai créé l'homme, et Je l'ai créé pour glorifier et '~ pour aimer Dieu son Créateur, la Divine Majesté de Dieu. Moi, , ? votre Dieu, mes enfants, J'ai créé le monde, et J'ai envoyé mon Fils pour sauver l'humanité. Depuis des siècles J'ai compassion de l'homme, et l'homme, si cruel, n'a pas compassion de son ~`~, Dieu. Jusqu'où allez-vous arriver, mes enfants, avec vos idées ~ destructrices! Respectez l'Eglise. Aimez le Saint Père. Obéissez! Vous verrez comme votre chemin est doux et léger. Mais savez-vous pourquoi votre charge vous pèse, mes enfants? C'est parce qu'il vous manque l'humilité et que vous ne voulez pas accepter ni reconnaître les vérités qui sont écrites. Observez les commandements 1~3. Approchez-vous des sacrements. Rénovez votre vie. Persévérez.

La Très Sainte Vierge: Ah, ma fille, quelle douleur éprouve mon Coeur, mon Coeur de Mère, ma iille. Ils disent que '.. mon Coeur ne souffre pas. Regarde, ma fille, dans quel état est s''

d mon Coeur, blessé par d'innombrables épines (sanglots ~rolongés

d'Amparo qui témoignera ensuite que la Vierge aussi a pleuré).

Baise le sol, ma fille, en réparation de tant de péchés que l'on commet contre mon Coeur Immaculé! (sanglots prolongés

i'Gcrr~om r,n~ec~c

a''Amparo). Le monde, ma fille, a perdu toute morale. Mon -~ Coeur pur et immaculé souffre à cause de l'humanité. On ne

donne pas d'importance au péché, mes enfants; c'est ainsi, ma fille, que l'on convertit les péchés en vertus, et les vertus en péchés.

Priez beaucoup, priez beaucoup, mes enfants, et aimez-vous les uns les autres 1. C'est le manque d'amour, le manque de respect envers Dieu, qui conduit le monde à ce bouleversement. C'est pourquoi Je lance un appel à mes prêtres, à tous ceux qui ont le coeur pur: mes enfants, ne reculez pas, marchez d'un pas ferme et sûr sur les traces où a marché le Christ. Ne soyez pas lâches, mes enfants.

Notre Seigneur: Je veux que l'homme connaisse mon Evangile tel qu'il est écrit, sans déformation, mes enfants. Si les hommes sont dans la confusion, c'est parce que beaucoup d'entre vous avez semé la confusion dans leur esprit, mes

I~ ~ énfants. Si l'homme ne change pas, c'est parce qu'il croit qu'il ~ est sauvé, quoi qu'il fasse. S'il commet des péchés, c'est parce que vous leur avez enseigné que les péchés ne sont pas des ,,f

péchés, et que les péchés n'ont pas d'importance. Où voulezvous en venir, mes enfants?

Et vous, les laïcs, vous qui vivez dans le mariage, allez de l'avant, renouvelez votre esprit, et formez tous une grande multitude, l'Evangile à la main, pour défendre et pour aimer l'Eglise, le Saint Père et les Evêques, afin qu'ils puissent faire leur travail sans crainte et avec force. Priez, priez IOG, mes enfants. Elargissez la communauté, afin que les âmes s'y multiplient, et que vous viviez comme les chrétiens. Ah, mes enfants, celui qui aura laissé son père, sa mère, son frère, sa soeur, à cause de mon amour, Je lui donnerai une récompense dans l'éternité 3. Mes enfants, Je veux des communautés, où le

A~InICC 1007

malin a moins de pouvoir pour attaquer. Là où plusieurs sont réunis en mon Nom, Je suis présent au milieu d'eux 3'. Je suis votre Force. Je suis la Vérité, le Chemin et la Vie z8. Ne cherchez pas la vie dans l'être humain. Cherchez la vie dans Celui '! qui est sans corruption.

La Très Sainte Vierge: Venez en ce lieu. Aimez-vous les uns les autres', mes enfants, comme le Christ vous aime, et soyez courageux, sans fanatisme, mes enfants, mais bien avec humilité et avec la vérité. Et aimez beaucoup l'Eglise du Christ.

Jamais le monde n'a été dans une telle situation, ma fille. Levez tous les objets; ils seront tous bénis avec des bénédic

tions spéciales pour la conversion des âmes.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit-Saint.

MESSAGE DU 5 AVRIL 1997 (PREMIER SAMEDI DU MOIS)

Notre Seigneur: Ma fille, le monde empire de jour en jour. La corruption des hommes est en recrudescence, ma fille. Regarde comment est le monde. L'homme ne veut pas accepter la Loi de Dieu. Dieu est méprisé, ma fille. Les fils ne respectent pas l'obédience à Dieu, la soumission à leurs parents, l'obéissance. Je t'ai déjà dit, ma fille, que le monde est tellement corrompu jusque dans ses fondements, que la mesure des péchés est comble sur tout le globe terrestre, ma fille. Les hommes sans Dieu sont des bêtes sauvages. Ils ne cherchent qu'à détruire. Ils se détruisent eux-mêmes et ils détruisent l'humanité. L'homme ne pense qu'à ses intérêts. Ma fille, Dieu a dis- ~' paru de la pensée de l'homme, et c'est l'homme qui a écarté ' Dieu. L'homme concentre ses pensées dans le dévergondage du

i'Gcrr~om r,nrec

monde. Chacun ne s'occupe que de soi-même. Les péchés, l'immoralité, le manque d'amour, les crimes: voilà, ma fille, tout ce qui accable la terre. Et Dieu manifeste sa patience, malgré la si grande cruauté des hommes, dans l'espoir d'appliquer sa miséricorde à tous ceux qui voudront bien revenir à Moi 32.

L'homme a perdu la foi, le monde sans amour périt, ma fille. Je veux de l'amour, des bonnes oeuvres. Je ne veux pas de palabres, et les hommes n'en restent qu'à la parole. Jusqu'à quand, mes enfants, Dieu doit-il attendre que l'homme se convertisse et demande pardon? Le monde s'achemine vers la destruction

, /~ma fille. C'est pourquoi Je lance un appel, Je demande à vous ,! ,tous qui menez une vie correcte, à vous qui aimez Dieu et qui

mettez ses lois 1~3 en pratique, Je vous lance un appel à tous, mes enfants: aux évêques, aux prêtres, aux familles, aux jeunes, 1 aux veufs, à vous tous qui aimez Dieu, mes enfants. Offrez des

sacrifices, des pénitences, des prières, pour contrebalancer le '' déséquilibre existant entre le bien et le mal, avec vos bonnes oeuvres, vos sacrifices et vos pénitences. Mais surtout, mes enfants, l'homme qui n'aime pas n'a pas la vie. L'amour c'est la vie. Je suis venu par amour donner la vie aux hommes 33. C'est

~ pourquoi aujourd'hui, mes enfants, Je vous le répète: vous tous qui aimez mon Divin Coeur et le Coeur Immaculé de ma Mère, n'ayez peur de rien ni de personne, car Je vous protégerai, quoi qu'il arrive, mes enfants.

La Très Sainte Vierge: Et Moi, mes enfants, Je vous abriterai tous sous mon manteau, parce qu'à la fin mon Coeur Immaculé triomphera.

Notre Seigneur: Quel triste monde! Si chacun revenait à la place qui lui correspond, le monde changerait: si les familles, qui sont détruites, se réunissaient dans la sainte crainte de Dieu 34, si les prêtres, qui se sont écartés du chemin de

~AIAIL~C 1007

l'Evangile, étaient obéissants à leurs évêques, au Saint-Père, si les couples se respectaient, et s'il n'y avait pas cette immoralité, le monde entier serait dans le calme et dans la paix, et Dieu régnerait dans chacun de ces coeurs. C'est pourquoi Je lance cet ' appel à vous tous qui renoncez à vous-mêmes, aux plaisirs du monde, au confort, et à vous qui faites de bonnes oeuvres. Mes enfants, c'est la charité qui manque dans le monde. L'homme a oublié qu'il a un coeur. Ah, mes enfants, changez vos vies, et

tournez...

Amparo: Ah, ce qui peut arriver, mon Dieu!

La Très Sainte Vierge: Tournez votre regard, et mettez en pratique, mes enfants, les commandements de la Loi de Dieu'R3. Confessez vos fautes. Approchez-vous du Sacrement de l'Eucharistie et de la Pénitence. Et vous, pasteurs qui vous êtes écartés du chemin droit et sûr, revenez sur la bonne route: Je vous attends, mes enfants, Je vous comblerai de grâces, Je remplirai vos coeurs d'amour et J'y mettrai un aimant afin que~ vous puissiez conquérir les âmes. Pour que le monde change,~ mes enfants, vous devez tous changer. Je vous le répète, le monde sans amour s'achemine vers une destruction.

Accourez en ce lieu, mes enfants: vous tous qui y viendrez, ~ vous obtiendrez des grâces très spéciales, et rien de ce qui pour- ; ra arriver ne vous affectera. Mais je vous demande, mes enfants,~ d'être sur vos gardes, car les faux prophètes abondent. Regarde, ma fille, de tous côtés les faux prophètes sont en train d'envahir '; le monde j5. Ne les suivez pas, mes enfants. Savez-vous à quoi ~ l'on reconnaît le prophète authentique? A son obéissance envers la Sainte Mère l'Eglise, à ses messages universels pour le monde, au fait qu'il ne se croit pas supérieur aux autres, à son humilité 3~. Mais beaucoup d'entre vous, vous les suivez parcë ~ ~! ;

i~ i que vous aimez entendre que vous êtes sauvés, que vous êtes ; ; !

284 L'ESCORIAL. MESSAGES 1992-1998

choisis, que vous avez un rôle à remplir sur la terre, parce que Dieu vous a choisis. Mes enfants, chez beaucoup d'entre vous votre vanité vous perd! Dieu vient corriger les hommes, il ne

~' vient pas les louer ni les glorifier. C'est à cela que vous reconnaîtrez si c'est un prophète envoyé par le Ciel. Ecartez-vous de ceux qui vous flattent, et acceptez la correction, mes enfants. Beaucoup de faux prophètes n'obéissent pas à l'Eglise, et combien d'entre eux ont détruit beaucoup de bons prêtres et de bons théologiens, en leur disant qu'ils sont choisis et qu'ils ont une mission. Et ils les suivent, en en faisant des idoles. Combien d'âmes, ma fille, sont entraînées par tous ces gens-là! Ils veulent retirer les âmes de l'endroit où Dieu envoie des grâces et où Il se manifeste, pour pouvoir avoir eux-mêmes leur propre secte! Oui, mes enfants, beaucoup d'entre eux ne donnent pas un message...

Amparo: Ah, quelle horreur! Tous ceux qui les suivent! La Très Sainte Vierge: Ils sont trompés, parce que çà leur plaît, ma fille, parce qu'ils ne donnent pas un message universel au monde, mais un message pour chacun. Ils ne leur disent pas: partagez avec les autres, aimez votre prochain, ne soyez pas orgueilleux, mais humbles. L'homme n'aime que les louanges, il n'aime pas la correction ni le conseil. Si beaucoup les suivent, regarde-les, ma fille, c'est parce qu'ils ne le remarquent pas. Beaucoup d'entre eux sont menés par Satan, ma fille. Combien disent qu'ils parlent avec l'Esprit Saint par téléphone, qu'ils parlent avec Dieu le Père. Mais, mes enfants, jusqu'où voulezvous donc arriver? Ne craignez-vous pas la Divine Majesté de Dieu, mes enfants? Ils commettent des sacrilèges avec l'Eucharistie, en disant qu'ils ont des communions mystiques. Ah, mes enfants, quand vous vous présenterez devant Dieu, votre jugement sera terrible. Dieu vient enseigner l'homme, et

~AInICC 10~7

lui rappeler l'Evangile, l'unité, l'amour, le don de soi, la pauvreté, la prière, le sacrifice. Mais beaucoup d'entre vous, mes enfants, vous remuez seulement les lèvres dans ces réunions, sans discerner la fausseté ni l'hypocrisie. Quelle peine éprouve mon Coeur! Tout cela n'est qu'une manière d'enlever les âmes des endroits où Dieu se manifeste pour les confondre, les enorgueillir et les détruire. Ce sont tous des centres qui veulent attirer l'attention. Faites attention, mes enfants, il y a beaucoup d'âmes qui se consacrent à détruire.

Je ne veux pas que tu t'affliges, ma fille. Je sais que le monde t'a traité bien mal, ma fille, depuis ton enfance, mais depuis ton enfance tu as été choisie pour souffrir, pour endurer des épreuves pour le bien de l'humanité; et pour te corriger de tes misères, ma fille, J'ai appliqué ma miséricorde. Mais Je ne veux pas que tu soies affligée. Je t'ai dit, ma fille, de ne pas être angoissée, car Je placerai sur ton chemin des âmes qui t'aideront à faire progresser cette Oeuvre. Pense que c'est une Oeuvre de Dieu, et Dieu mettra sur ton chemin des âmes pour t'aider. Beaucoup ï profitent de ces manifestations pour s'enrichir, et non pas pour '.. les pauvres, ma fille, et beaucoup s'enrichissent en vendant des ` objets religieux pour dépenser leurs gains en orgies et en péchés ;:, d'immoralité. Quelle peine me donnent ces âmes, ma fille,! F Priez pour elles et aimez-vous les uns les autres comme Je vous

ai aimés'. Et soyez humbles, mes enfants, très humbles. Sans ~ `

~~ i s ~ ~. humilité on n'atteint pas le Ciel.

f Baise le sol, ma fille, en réparation de tant d'offenses que

l'on commet contre mon Coeur Immaculé.

Notre Seigneur: Ma fille, ton coeur est triste. Tu m'as dit de tailler en toi partout. Je taille, ma fille, mais tout a une valeur pour la conversion des âmes. Ne sois pas triste, ma fille, ton coeur souffre beaucoup.

286 L~ESCORIAL. MESSAGES 1992-1998

Amparo: (elle ranglote) Seigneur, aide-moi, Seigneur! Aidemoi, Seigneur! Aide-moi, Seigneur, ne m'abandonne pas, Seigneur! Sans Toi je ne peux pas vivre. Aide-moi! Je te demande, Seigneur, de m'aider et de placer des personnes pour m'aider à faire progresser cette Oeuvre. Seule je ne puis rien, Seigneur, mais Toi Tu peux tout. Seigneur, si je ne peux pas voir mon fils..., c'est Toi qui le veux pour le bien de l'humanité... Que Ta Volonté soit faite, Seigneur... Aide-moi, Seigneur, à être humble, à être patiente!... Seigneur...

Notre Seigneur: Je te l'ai dit, ma fille: Je mettrai de bonnes âmes sur ton chemin, et souvent Je les y ai déjà mises. Amparo: C'est une Oeuvre si grande que tu veux, Seigneur...

Notre Seigneur: On verra la lumière, ma fille.

Amparo: Aide-moi, je n'ai pas de forces, Seigneur..., je n'ai pas de forces...

Notre Seigneur: Je suis la Force, ma fille. C'est de Moi que tu tireras la force pour avancer et pour que tout croisse comme Je te l'ai demandé, ma fille.

Amparo: Pardonne-moi, Seigneur, pardonne mon orgueil, pardonne-moi, Seigneur.

Notre Seigneur: Baise de nouveau le sol, ma fille, en réparation des péchés de l'humanité.

La Très Sainte Vierge: Levez tous les objets: ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour le Jour de,r ténèbre.r 5 bis, ma fille.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

~ C 1 C1117

MESSAGE DU 3 MAI 1997 (PREMIER SAMEDI DU MOIS)

La Très Sainte Vierge: Ma fille, Je viens aujourd'hui avec mon manteau d'or, à cause de toutes les prières, de tous les Ave Maria que Je reçois en ce lieu; il y a pourtant de nombreux ~ ', curieux, ma fille, mais beaucoup d'âmes se sont converties et ont abandonné leur vie de péché pour une vie dans la grâce; c'est pourquoi Je vous protégerai tous sous mon manteau, vos cantiques arriveront à la cour céleste.

C'est le mois de Marie. Presque partout dans le monde on a oublié ce mois si beau, au cours duquel hommes, femmes, enfants élevaient leurs coeurs vers le Ciel et les réunissaient au Mien avec des prières et des chants. Les enfants élevaient leur petit coeur et les poésies qui sortaient du plus profond de leur coeur innocent se joignaient aux chants des anges. En beaucoup d'endroits, ma fille, cette dévotion s'est perdue, la dévotion à Marie est oubliée.

Je suis Marie, votre Mère Pure et Immaculée. Dieu a fait en Moi un paradis et Il y a réalisé des merveilles. Il a mis ses complaisances en moi et Il s'est réjoui dans mon Coeur. Il a permis que le Verbe Incarné descende dans mes entrailles 3~. Le Verbe s'est incarné en moi et Il m'a divinisée. C'est pourquoi, ma fille, Je demande que les hommes s'approchent de moi, ceux qui sont affligés et dans la peine, ceux qui sont loin de mon Fils. Je suis le chemin le plus court pour parvenir jusqu'à Lui. ---Je vous aime, mes enfants, et Je veux vous conduire à mon Fils. Voilà pourquoi Je vous dis: celui qui aime Marie aime Jésus. C'est pourquoi Dieu veut que Je sois la Porte du Ciel, le Refuge des pécheurs, la Consolation des affligés, et tant et tant d'autres titres que J'ai acquis, comme le fait d'être Pure, Immaculée dans l'enfantement, après l'enfantement comme

L~ESCORIAL. MESSAGES 1992-1998

avant l'enfantement 38. Comment les hommes veulent-ils m'écarter comme une femme qui a eu un fils par l'intermédiaire d'un homme, et m'enlever toutes les grâces et tous les titres que Dieu a voulus pour Moi. Dieu a voulu que Je les acquière et c'est pourquoi Je suis Pleine de grâce.

Amparo: Ah, quelle beauté, ma Mère! ...

La Très Sainte Vierge: Belle entre toutes les femmes. Amparo (elle soupire): Ah, quelle beauté! Ah!

La Très Sainte Vierge: Ne me mettez pas de côté, mes enfants. Dieu n'est pas content si vous m'ôtez de la place qui me revient en tant que Mère de Dieu.

Notre Seigneur: Oui, mes enfants, c'est le mois de Marie. Marie, la Mère du Rédempteur et de toute l'humanité. Celui qui n'aime pas Marie n'aime pas Jésus. Combien de fois vous ai-Je répété que nous sommes deux Coeurs en un seul. Le Coeur de ma Mère est uni au mien et personne ne peut l'en séparer, mais les hommes ont perdu toute l'attention, toute la dévotion à l'égard de cette Mère pure et Immaculée. Si Elle est la Porte du Ciel, mes enfants, vous devrez entrer par Elle. Elle est l'Arche d'Alliance 39, le Paradis où Je me suis complu. Ne la mettez pas de côté, mes enfants: Je lui ai donné beaucoup de grâces afin qu'Elle les déverse sur l'humanité. C'est Elle qui intercède pour vous. Elle est la Mère de tous les pécheurs. Elle veut que tous les hommes se repentent et qu'ils viennent à Moi; mes enfants, Elle est constamment en train d'intercéder pour vous tous. Aimez-La beaucoup! Si vous n'aimez pas ma Mère, vous ne pouvez pas me donner satisfaction. Dans le monde l'amour a disparu, ainsi que l'unité entre les chrétiens. Soyez miséricordieux comme J'ai été miséricordieux. Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés. La mesure dont vous vous servez, servira également pour vous.

ANNFF iqq7

Toi, ma fille, aime ceux qui te calomnient, prie pour ceux qui te diffament. Pense que l'homme méchant ne peut pas dire de bonnes paroles. L'homme méchant parle de ce qu'il a dans le coeur 3'. L'homme méchant est semblable au mauvais arbre qui ne peut pas donner de bons fruits: son fruit sera pourri. Mais un arbre bon et sain, ma fille, donnera des fruits bons et sains 3~. Pense, ma fille, que sur une aubépine on ne peut pas cueillir des pommes, ni des poires sur un genévrier. Ce sont des arbustes piquants et amers. Voilà pourquoi, ma fille, Je te le dis: ne te laisse pas affliger par toutes ces langues mauvaises et perverses qui veulent cacher leur perversité et leur méchanceté devant les hommes en distribuant des livres et en feignant de faire de bonnes oeuvres. Ma fille, une âme perverse et orgueilleuse, qui ne cherche qu'à aller ici et là répandre le venin qu'elle porte en elle, et à rendre la vie impossible à tous ceux qui vivent autour d'elle, crois-tu, ma fille, que cette âme puisse être en état de grâce? Continue à prier pour ces âmes, afin que leur méchanceté et leur perversité disparaissent de leurs esprits déséquilibrés et détraqués. Pense que là où est Dieu, l'ennemi n'aura pas de pouvoir.

Priez beaucoup, mes enfants, car il y a beaucoup d'âmes perturbées qui ne laissent pas paraître leur perturbation; elles font du tort à l'humanité et entraînent les âmes.

La Très Sainte Vierge: Priez `~. Priez et faites pénitence'o~, mes enfants, pour ceux qui ne prient pas et qui ne font pas pénitence. Aimez-vous les uns les autres comme le Christ vous aime'o.

Accourez en ce lieu: vous y recevrez des grâces spéciales dans vos coeurs, mes enfants. Ce mois de Marie sera un mois où J'épancherai tout mon Coeur par des rayons de lumière en direction des hommes.

i 'Fcnr~Rm

Levez tous les objets: ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour le Jour des ténèbres 5 bis.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

MESSAGE DU 7 JUIN 1997 (PREMIER SAMEDI DU MOIS)

La Très Sainte Vierge: Ma fille, Je suis revêtue aujourd'hui du vêtement de la grâce, pour tous ceux qui viendront en ce lieu; ils seront protégés sous mon manteau. Le monde, ma fille, continue à aller de mal en pis. Beaucoup des catholiques disent vivre pour Dieu, mais ils sont très matérialisés, ma fille,

- et le monde les attire plus que le sacrifice et la pénitence. Le monde en est arrivé à cette limite, parce que l'homme a aban

~ ~ â donné Dieu. Les péchés d'impureté ont envahi le monde, ma ~ r, ' :' fille, et les hommes n'accordent pas d'importance à ce péché. Beaucoup d'âmes se damnent à cause des péchés d'impureté. Le __

~, 'J monde est corrompu par une immoralité qui recouvre les cinq !'

' continents. Les foyers sont détruits, parce qu'il n'y a pas de dialogue entre les hommes, et parce que la femme enlève la dignité à son mari, et donne de mauvais exemples à ses enfants. Ne voyez-vous pas, mes enfants, que si vous ne mettez pas un frein dans leurs vies vous détruisez leurs âmes? Puisqu'il n'y a pas de morale dans l'humanité,: comment ne surveillez-vous

, pas vos enfants, comment les abandonnez-vous au libre arbitre i de Satan? Quelle triste humanité! La jeunesse est corrompue à cause des passions et parce qu'elle ne sait pas dominer les sens de la chair. Vous, les mamans, éduquez vos enfants, et vous, les

w pères, soyez sévères avec eux 31', car la sévérité n'enlève pas l'amour que vous éprouvez pour eux, mes enfants! Quand ils tombent dans la luxure, ils deviennent aveugles; la passion les

!P

ANNFF 1q97

a aveuglés, et désormais le monde les entraîne, et ils tombent~ ~! dans tous les péchés du monde; mais aujourd'hui, l'être humain ne donne pas d'importance au péché.

, Regarde mon Coeur Immaculé, ma fille. Venez en ce lieu: ~ ~ t

mon Coeur Immaculé vous protégera de ce péché d'impureté;....... car vous avez perdu la pudeur, mes filles; venez à Moi: Je vous apprendrai cette vertu si belle de la pureté et de la virginité. Mon Coeur Immaculé régnera à la fin des temps.

Notre Seigneur: Oui, ma fille, Je veux que les hommes vénèrent ma Mère. Il n'y a jamais eu dans le monde une créature comme elle, et il n'y en aura jamais plus. Ecoutez ses leçons, mes enfants. Elle sera une bonne Mère, qui vous protégera sous son manteau, et vous ne tomberez pas dans les grif fes de l'ennemi. Je veux que dans vos foyers le trône de ma Mère se trouve près de mon trône. Qu'il y ait deux trônes dans ~ ` vos maisons: pour Jésus et pour Marie.

La Très Sainte Vierge: Ma fille, tu vois comme tout a un prix? Finalement nous avons triomphé 31z. J'ai dit que Je ne bougerais pas de ce lieu: qui sont les hommes pour dire où Je dois me manifester? Ce lieu m'a plu et Je suis venue vers ce peuple, parce qu'il a besoin de Moi; et pourtant beaucoup d'entre eux ont essayé de me chasser d'ici. Il y a plusieurs années déjà que Je me suis manifestée en ce lieu, et les hommes, au lieu de faire la paix, ont fait la guerre; les uns prétendaient que J'aille ici, d'autres là, et finalement personne ne m'a placée à l'endroit où Je me suis manifestée sous le vocable de la Vierge Pure et Douloureuse. Voyez donc comme triomphe mon Coeur.

Soyez persévérants, mes enfants: Je promets à tous ceux qui` reçoivent les grâces et qui viennent en ce lieu avec constance de

I

i 'Fcr~Rm

ne jamais les abandonner (.roupir.r d'Amparo). Je continue donc à répéter: Je veux que l'on élève ici une chapelle en l'honneur de mon Nom, en l'honneur de la Vierge Pure et Douloureuse, Mère du Rédempteur et Corédemptrice de l'humanité. Je veux qu'en ces temps où les hommes abandonnent Dieu, on me place (.roupir.r d'Amparo) à côté du trône de mon Fils, et qu'on adore mon Fils jour et nuit. Je vous ai demandé cela bien souvent, mes enfants, et Je répandrai beaucoup de grâces sur vous tous. Voyez-vous, mes enfants, comme sont utiles vos prières, comme est utile votre constance? A celui qui est constant

, ; Dieu accorde les grâces qu'il demande. Priez, mes enfants, priez beaucoup, et faites beaucoup de pénitence, même si les

` i hommes disent que la pénitence n'est pas nécessaire. Le monde ~ , s'est corrompu par manque de prière et de pénitence. Aimez l'Eglise. Aimez le Vicaire du Christ.Luz Amparo: Oh! ...

Prêtre défunt 313: Je suis dans un lieu 314 où je n'ai pas encore été revêtu du vêtement de la vie. Mon vêtement est encore celui de la mort. Mais je veux vous le dire, mes enfants: c'est moi qui ai tout contaminé. C'est moi qui me suis uni à vous tous, les corrompus, les incrédules. Nous nous rassemblions pour comploter et pour faire du mal à ces pauvres âmes, à ces chrétiens. Et beaucoup d'entre vous 315 avez bu la même amertume que nous leur avions fait boire, car la justice de Dieu nous l'a fait boire. Je vous demande d'enlever votre masque et de ne plus proclamer que vous êtes une association de paix 316

,

car non seulement vous n'aimez pas l'Eglise mais vous ne croyez même pas en Dieu. Ne soyez pas des pharisiens. Faites des actes de contrition et de repentir, confessez vos fautes, et crachez le venin que vous portez en vous, mes enfants: cette haine, cette rancoeur qui vient de vos ancêtres'3. Venez, contrits, et

~~ ~, J ~j'.. , ' , 7 ~ ,~`

ANN~F iQ97

levez vos yeux vers la Divine Majesté de Dieu. Quant à moi, j'ai fait le mal au lieu du bien, mais je l'ai reconnu bien tard. C'est pourquoi je veux lire cette lettre que je porte dans mon coeur, et que mes proches ne m'ont pas permis de lire devant le peuple de Dieu ni devant mes supérieurs. J'ai voulu donner témoignage, et je n'aurai la paix que maintenant que je vous ai lu cette lettre. Mes enfants, oui je me suis uni à eux pour tramer le mensonge et pour abolir bien souvent la Loi de Dieu.

Vous n'aimez pas l'Eglise, mes enfants: comment pouvezvous alors en parler tellement? Et moi qui étais avec vous ... Luz Amparo: Oh! ...

Prêtre défunt: Avec quelques-uns d'entre vous, mes enfants, nous avons pris les dîmes et prémices de l'Eglise. Comment peux-tu parler de l'Eglise, mon fils, si tu n'as fait que voler Dieu? Comment peux-tu parler de secte, si la secte, c'est vous, mes enfants, qui ne voulez pas vous approcher de l'Eglise: vous en êtes séparés et vous ne l'aimez pas. Ne voyezvous pas la grandeur de Dieu? La Sainte Mère de Dieu, la Vierge Marie, a obtenu ce qu'Elle voulait. Ne voyez-vous pas, mes enfants, qu'Elle a enlevé tous les obstacles qui étaient une gêne sur son chemin, a~n de réaliser ce qu'Elle voulait? Et prenez garde à ne pas être les prochains, mes enfants. Ne diffamez pas, ne calomniez pas. Allez confesser vos fautes. Mes enfants, j'ai dit à l'un d'entre vous que nous nous étions fourvoyés, et vous continuez à faire la guerre et à semer la discorde.

Je viens remercier ces anges 31' qui m'ont protégé et soigné; j'ai trouvé la paix dans les derniers jours de ma vie auprès d'eux qui priaient et qui consolaient mon âme de cette tristesse si terrible qui l'accablait. J'ai poussé des gémissements jusqu'au moment où je suis arrivé à lire cette lettre que j'avais en moi.

i 'FcrriRm

Il y a ici un paradis, mes enfants, fait par les mains de Dieu, et non par les mains de l'homme, auquel je ne suis pas encore parvenu. Priez pour moi, mes enfants, priez et faites des sacrifices, afin que j'arrive bientôt à revêtir les vêtements de la vie. Et toi, ma fille, pardonne-moi tout le mal que j'ai fait à ton coeur. Oui, j'ai fait beaucoup de tort, beaucoup de tort, et j'ai ouvert dans ton coeur une plaie que tu ne pourras jamais refermer. C'est moi qui en ai été le promoteur. Jamais je n'aurais cru qu'ils fussent capables d'en arriver là... 3'8. (Luz Amj~aro .ranglote, balbutie quelque cho.re et pleure).

Oui, ma fille, oui. C'est moi qui ai été le promoteur de tout cela ... (elle continue à pleurer).

Confessez votre péché, âmes corrompues. J'ai été l'outrage de ton coeur avec tous ces gens. Comment, mes enfants, avezvous encore le front...? Demandez pardon pour votre horrible péché.

Notre Seigneur: Baise le sol, ma fille, pour ces pauvres pécheurs. Pardonne-leur pour toutes les injures, pour tous les péchés qu'ils ont commis. Celui qui frappe par l'épée... (Bien que Je sois venu pour rectifier les lois), ma fille, Dieu leur fera payer leur châtiment.

Prêtre défunt: Oui, maintenant mon âme a trouvé la paix. Merci, mes frères, pour tout le bien que vous avez fait à mon âme.

Notre Seigneur: Ma fille, scelle tes lèvres 3'~. Cette blessure ne se refermera jamais, mais pardonne-leur. Je te redis ce que J'ai dit à mon Père: "Pardonne-leur parce qu'ils ne savent pas ce qu'ils font" 32.

La Très Sainte Vierge: Levez tous les objets: ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales. Ils ont tous été bénis,

IAICC iCld7

pour le Jour de.r ténèbre.r 5 bis. Ma fille, cette bénédiction apporte avec elle l'amour envers Dieu. Sois très humble, ma fille, aime l'Eglise, les évêques et le Vicaire du Christ.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

MESSAGE DU 5 JUILLET 1997 (PREMIER SAMEDI DU MOIS)

La Très Sainte Vierge: Mes enfants, voici votre Mère, la Vierge pure et douloureuse. Mon Coeur continue à souffrir à cause des péchés de l'humanité. Les hommes ne changent pas. L'être humain est de plus en plus déshumanisé, et les hommes ne veulent pas entendre ni comprendre les mystères de Dieu, ni mettre ses Lois'83 en pratique. C'est pourquoi Je lance un appel: prêtres du Christ, dépouillez-vous de l'esprit qui est un obstacle sur votre chemin, et qui ne vous rend pas heureux, et réjouissez-vous de l'Esprit de Dieu, apprenez de Lui sa sagesse, remplissez-vous de Lui 32', et expliquez aux âmes que cette vie n'est pas la fin de tout.

Beaucoup d'âmes sont dans la confusion, parce qu'il y a des prêtres qui jettent la confusion dans la doctrine, et qui croient qu'avec la mort tout s'achève ici-bas. C'est ainsi, mes enfants, que lorsqu'arrive ce moment du dénouement fatal, beaucoup regardent autour d'eux et ne trouvent que ténèbres et obscurité. Pour eux c'est une horreur, un gémissement et une sou_f france. Ils arrivent devant Dieu, et Dieu les envoie dans un autre lieu parce qu'ils n'ont rien voulu savoir de Lui 3zz, et qu'en conséquence ils ne peuvent être avec Lui. Ils doivent être là où Il n'est pas, parce qu'ils L'ont repoussé et n'ont pas voulu connaître les vérités ni les chemins de Dieu. C'est une chose terrible, mes enfants, lorsque ce moment arrive pour ces âmes.

C'est pourquoi Je vous le demande, mes enfants: repentezvous, confessez vos fautes, aimez l'Eglise, car il y a en Elle un banquet: si vous y prenez de cet aliment, vous obtiendrez la vie éternelle 323. Allez à Elle, aimez-La, et vous découvrirez en Elle sa grandeur et sa beauté.

Notre Seigneur: Mes enfants, prêtres qui marchez sur le chemin du Christ, n'ayez pas peur et apprenez aux créatures les vérités qu'il y a dans l'Evangile. Et Je vous le demande à tous,

~%~' mes enfants: soyez doux et humbles. Avec l'humilité vous parl

~ " viendrez à ne pas vous rebeller contre Dieu. L'homme veut être plus que Dieu, et combien de fois vous ai Je dit qu'il n'y a personne comme Dieu. L'homme en reste à l'humain et oublie le divin, mais quand il arrive devant Dieu, il ne peut rien faire,

~~ parce que Dieu doit appliquer sa Justice. Les hommes ne penL' ~;~ sent qu'à sa Miséricorde, mais que font-ils de sa Justice 324? Dieu vous aime tous, mes enfants, mais Il aime tous ceux qui veulent s'agenouiller devant Lui 325, et demander pardon de leurs fautes.

Je vous le dis, mes enfants: venez à Moi, vous tous qui êtes accablés et vous tous qui éprouvez de l'angoisse, J'allégerai votre fardeau et Je guérirai vos angoisses ;26, mes enfants. Ne pensez pas que Dieu ne vous aime pas, mes enfants. Dieu vous âime, mais L'aimez-vous vous-mêmes? Mes enfants, par votre liberté vous vous sauvez ou vous vous damnez. Car Je vous aime, mes enfants, mais Je ne vous oblige pas. C'est pourquoi, mes enfants, Je vous demande de chercher Dieu, car tous ceux

_ qui cherchent trouvent 32'. Et Moi J'attends, comme le Père de ~. l'Evangile, le retour du fils prodigue 3zR. Et quand les fils prodigues viennent à Moi, Je leur donne mon pardon, Je les revêts des meilleurs habits et Je fais une fête dans le Ciel; car ces âmes étaient perdues, et Je les ai retrouvées. Je vous demande donc

ANNÉE 1997

-, prière 1~ et pénitence 1', mes enfants. Sans prière et sans péni .'' tence l'homme se laisse entraîner par les pièges de l'ennemi.

Soyez très humbles, mes enfants, et accourez en ce lieu: Je vous donnerai la grâce de la conversion. Aimez beaucoup â l'Eglise du Christ, mes enfants, son Vicaire, et respectez les évêques. Je le répète encore: celui qui ne laisse pas son père et

sa mère, son frère, sa soeur à cause de Moi, n'est pas digne de s'appeler mon fils 3z~. Beaucoup ont abandonné le monde, mais~~ '' ~ ils ont un si grand attachement aux choses de la chair qu'ils

~ 4' aiment n'importe quel être humain avant le Créateur. Venez,

mes enfants, Je vous attends les bras ouverts, pour vous bénir et pour vous pardonner. Confessez vos fautes et approchez-vous du sacrement de l'Eucharistie. Vous verrez comme vous trouverez la paix dans votre esprit. Soyez humbles, mes enfants.

La Très Sainte Vierge: Levez tous les objets, ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour la conversion des pauvres pécheurs.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

MESSAGE DU 2 AOUT 1997 (PREMIER SAMEDI DU MOIS)

La Très Sainte Vierge: Me voici, mes enfants, comme Reine et Dame de tous les hommes. Je suis la Reine de tout le créé, aux confins de l'unité de la Très Sainte Trinité. Je suis l'é-~'; tincelle qui, selon la Volonté de Dieu, doit enflammer les coeurs. Je suis la Reine du Ciel. Je suis le Pont, pour que les ~' hommes s'approchent de l'Eglise. Et c'est cela que Je viens dire aux hommes et que Je leur dis depuis tant et tant d'années: c'est mon Coeur Immaculé qui régnera sur toute l'humanité. Qu'ils n'oublient pas que Je suis la Mère de Dieu, Corédemp

2gg L'ESCORIAL. MESSAGES 1992-1998

trice avec le Christ et Mère de tous les hommes. Les hommes veulent m'écarter, ils ne savent pas que c'est l'heure de Marie. Pourquoi les hommes sont-ils si obstinés et s'entêtent-ils à me faire disparaître? Comment une mère ne va-t-elle pas avertir ses enfants de la situation du monde et du péril qui les guette!

Notre Seigneur: Ah! mes enfants! Sortez des ténèbres , vous qui êtes pris par elles, et venez à la lumière'34. La lumière, en effet, a été faite pour éclairer les ténèbres, et non les ténèbres pour éclairer la lumière. Seule l'âme qui est plongée dans les ténèbres ne peut pas discerner les fruits. Gardez les bons fruits, mes enfants, ne créez pas la discorde, ne semez pas de calomnies en beaucoup d'endroits. Celui qui n'est pas contre Moi est avec Moi 33. Pourquoi ne mettez-vous pas à profit tous les bons fruits?

Et toi, ma fïlle, ne souffre ni à cause de la calomnie, ni à cause du mépris. Ceci est de Dieu, et ce qui est de Dieu, personne ne pourra l'abattre. Et le signe le plus sûr que cette Oeuvre est de Dieu, ma fille, c'est la persécution 33' et la calomnie. Seuls les aveugles, qui vivent dans l'obscurité, ne veulent pas ouvrir leurs yeux pour voir la lumière. Mais toi, ma fille, sois fidèle au "oui" que tu m'as donné; plus il y aura de persécution et de calomnies, plus assuré est le signe de Dieu.

Aimez-vous les uns les autres'. Priez'~, mes enfants, fai' tes pénitence 1' et sacrifiez-vous pour les pauvres pécheurs. ~Aimez beaucoup l'Eglise. Aimez le Saint-Père. Tous ceux qui I aiment l'Eglise comme le Christ l'a aimée sont persécutés, et

beaucoup sont condamnés à mort, mes enfants. Ne défaillez ~ pas, mes enfants, que votre foi soit ferme et votre charité profonde. Et que personne ne vous...

Amparo (Elle montre une grande surprise et pousse une exclamation): Oh...!~NNFF iC1(17

Notre Seigneur: ... Oui, ma fille, oui, c'est ainsi que les fils des ténèbres 134 s'emploient à détruire les oeuvres de Dieu, en semant, d'un lieu à un autre, discorde et zizanie.

Mais les hommes doivent être forts. Et celui qui possède Dieu n'a rien à craindre. Je hais le mensonge, la tromperie et la calomnie. Je suis votre refuge, et ceux qui vous persécutent seront un jour avec vous. Priez'~, mes enfants, faites pénitence'' et sacrifiez-vous, car les hommes ont oublié que la péni-~ tence et le sacrifice peuvent être une réparation pour les péchés de l'humanité.

Et vous, prêtres qui êtes de fidèles témoins de l'Evangile, soyez fermes et courageux; convertissez les âmes et priez beaucoup pour que les religieux et les religieuses forment des jardins frais et luxuriants dans les couvents, et qu'ils n'aient pas peur. Que celles qui sont fortes s'affermissent dans le Christ et pour le Christ, et qu'elles ne perdent pas courage. De vos retraites cachées, mes filles, vous pouvez sauver beaucoup d'âmes, par votre prière et votre sacrifice. Ne tombez pas en léthargie, mes filles! Priez et sacrifiez-vous pour les pauvres pécheurs. L'esprit se maintient ferme par la prière, mes enfants. Sans la prière, votre ... action...

Amparo (Elle voit beaucoup d'âme.r qui ~rient): Oh! Combien!...

Notre Seigneur: ... Elles remuent les lèvres, oui, ma fille, mais la prière ne sort pas de leur coeur. C'est une prière pauvre, mais, même ainsi, Je la recueille, Je la recueille et Je l'applique aux pauvres pécheurs. Mais regarde, ma fille, quel est le fruit de la prière qui sort du coeur. Combien d'âmes sont par- ''<< venues à voir la Divine Majesté de Dieu à cause de la prière bien ' faite et profonde! Le monde a besoin de prière et de pénitence. '

.. i ~.5 ~. , 'Fr

i 'Fcrr~Rim

Je vous ai tout dit, et Je vous ai tous avertis. Que puis-Je vous dire encore, mes enfants? Ne faites pas la sourde oreille, et écoutez mon Message.

La Très Sainte Vierge: Venez en ce lieu, mes enfants, vous recevrez beaucoup de grâces pour vos pauvres âmes. Pauvres pécheurs!, venez à mon Coeur et réfugiez-vous en Lui, et Moi Je vous conduirai au Coeur du Christ, et le Christ au Coeur du Père, et tous ensemble, vous ferez votre demeure en eux.

Baise le sol, ma fille, en réparation de tant d'offenses que l'on commet contre mon Coeur, et des mépris dont on l'accable, ma fille.

Aimez-vous les uns les autres 1, mes enfants. L'unité des enfants de Dieu ... Elle est si belle, cette unité, mes enfants! Levez tous les objets; ils seront tous bénis pour les pauvres pécheurs.

Ils ont tous été bénis.

Et Moi, Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

MESSAGE DU 6 SEPTEMBRE 1997 (PREMIER SAMEDI DU MOIS)

Notre Seigneur: Mes enfants, Me voici à nouveau pour avertir mes enfants et pour donner un message à tous les hommes. Les hommes font la sourde oreille à mes paroles. Pauvre humanité!

Oui, ma fille, les hommes disent qu'ils ne Me trouvent pas, mais comment pouvez-vous dire, mes enfants, que vous ne me trouvez pas, alors que Je suis tous les jours dans le Tabernacle et que Je vous demande: "Venez à Moi, et Je vous console

~~IAIFF iQQ7

rai!"33z. Faites-Moi une visite, mes enfants: tous les jours Je suis seul et triste, en voyant comme l'humanité s'achemine vers la destruction. Quels tristes hommes, et quelle triste société! Vous ne me cherchez pas, mes enfants: comment allez-vous me trouver? Alors que Je suis ici, pour accueillir dans mes bras, comme un ami, tous ceux qui viendront contrits et repentis! Venez à Moi, mes enfants, vos consciences sont endormies. Réveillez-vous, mes enfants, réveillez-vous! Combien d'âmes ;' se perdent, parce qu'elles ne veulent pas écouter la Parole de Dieu!

L'humanité s'embourbe de plus en plus dans la fange de l'immoralité. Votre Jésus ne vous fait-il pas de la peine, mes enfants? Quelle tristesse éprouvent nos Coeurs 333, alors que Nous répandons des grâces à foison et que les hommes les foulent aux pieds, de même qu'ils piétinent mon Sang, alors que ; les hommes disent que l'enfer n'existe pas. Moi Je leur parle de ; ma Miséricorde, mais Je leur parle aussi de ma Justice 324. Qui sera sauvé? Je vous le dis depuis de très nombreuses années: ' ceux qui gardent mes Commandements 183. Je ne suis pas un ' Père qui châtie. Ce sont mes enfants qui offensent ma Divine Majesté. Mes enfants, Moi Je vous donne des sources de grâces, .; afin que vous vous y abreuviez, que vous ne vous perdiez pas et ' que vous soyez éternellement avec Moi.

Je vous ai déjà tout dit, mes enfants, et Je continue à répéter, à répéter encore aux hommes le même message: aimez-vous les uns les autres 1, ayez de la compassion à l'égard de mon Divin Coeur et du Coeur de ma Mère pure et immaculée 333 qui est entouré de tant d'épines, de tant d'épines provenant de ces âmes choisies qui induisent les hommes dans la confusion. Malheur à tous ces pharisiens qui jettent la confusion dans la Parole de Dieu! Comment pourrez-vous voir la lumière, mes

~~IAIFF iQQ7

rai!"33z. Faites-Moi une visite, mes enfants: tous les jours Je suis seul et triste, en voyant comme l'humanité s'achemine vers la destruction. Quels tristes hommes, et quelle triste société! Vous ne me cherchez pas, mes enfants: comment allez-vous me trouver? Alors que Je suis ici, pour accueillir dans mes bras, comme un ami, tous ceux qui viendront contrits et repentis! Venez à Moi, mes enfants, vos consciences sont endormies. Réveillez-vous, mes enfants, réveillez-vous! Combien d'âmes ;' se perdent, parce qu'elles ne veulent pas écouter la Parole de Dieu!

L'humanité s'embourbe de plus en plus dans la fange de l'immoralité. Votre Jésus ne vous fait-il pas de la peine, mes enfants? Quelle tristesse éprouvent nos Coeurs 333, alors que Nous répandons des grâces à foison et que les hommes les foulent aux pieds, de même qu'ils piétinent mon Sang, alors que ; les hommes disent que l'enfer n'existe pas. Moi Je leur parle de ; ma Miséricorde, mais Je leur parle aussi de ma Justice 324. Qui sera sauvé? Je vous le dis depuis de très nombreuses années: ' ceux qui gardent mes Commandements 183. Je ne suis pas un ' Père qui châtie. Ce sont mes enfants qui offensent ma Divine Majesté. Mes enfants, Moi Je vous donne des sources de grâces, .; afin que vous vous y abreuviez, que vous ne vous perdiez pas et ' que vous soyez éternellement avec Moi.

Je vous ai déjà tout dit, mes enfants, et Je continue à répéter, à répéter encore aux hommes le même message: aimez-vous les uns les autres 1, ayez de la compassion à l'égard de mon Divin Coeur et du Coeur de ma Mère pure et immaculée 333 qui est entouré de tant d'épines, de tant d'épines provenant de ces âmes choisies qui induisent les hommes dans la confusion. Malheur à tous ces pharisiens qui jettent la confusion dans la Parole de Dieu! Comment pourrez-vous voir la lumière, mes

~~IAIFF iQQ7

rai!"33z. Faites-Moi une visite, mes enfants: tous les jours Je suis seul et triste, en voyant comme l'humanité s'achemine vers la destruction. Quels tristes hommes, et quelle triste société! Vous ne me cherchez pas, mes enfants: comment allez-vous me trouver? Alors que Je suis ici, pour accueillir dans mes bras, comme un ami, tous ceux qui viendront contrits et repentis! Venez à Moi, mes enfants, vos consciences sont endormies. Réveillez-vous, mes enfants, réveillez-vous! Combien d'âmes ;' se perdent, parce qu'elles ne veulent pas écouter la Parole de Dieu!

L'humanité s'embourbe de plus en plus dans la fange de l'immoralité. Votre Jésus ne vous fait-il pas de la peine, mes enfants? Quelle tristesse éprouvent nos Coeurs 333, alors que Nous répandons des grâces à foison et que les hommes les foulent aux pieds, de même qu'ils piétinent mon Sang, alors que ; les hommes disent que l'enfer n'existe pas. Moi Je leur parle de ; ma Miséricorde, mais Je leur parle aussi de ma Justice 324. Qui sera sauvé? Je vous le dis depuis de très nombreuses années: ' ceux qui gardent mes Commandements 183. Je ne suis pas un ' Père qui châtie. Ce sont mes enfants qui offensent ma Divine Majesté. Mes enfants, Moi Je vous donne des sources de grâces, .; afin que vous vous y abreuviez, que vous ne vous perdiez pas et ' que vous soyez éternellement avec Moi.

Je vous ai déjà tout dit, mes enfants, et Je continue à répéter, à répéter encore aux hommes le même message: aimez-vous les uns les autres 1, ayez de la compassion à l'égard de mon Divin Coeur et du Coeur de ma Mère pure et immaculée 333 qui est entouré de tant d'épines, de tant d'épines provenant de ces âmes choisies qui induisent les hommes dans la confusion. Malheur à tous ces pharisiens qui jettent la confusion dans la Parole de Dieu! Comment pourrez-vous voir la lumière, mes

~ru.W r ic~n~

rai!"332. Faites-Moi une visite, mes enfants: tous les jours Je suis seul et triste, en voyant comme l'humanité s'achemine vers la destruction. Quels tristes hommes, et quelle triste société! Vous ne me cherchez pas, mes enfants: comment allez-vous me trouver? Alors que Je suis ici, pour accueillir dans mes bras, comme un ami, tous ceux qui viendront contrits et repentis! Venez à Moi, mes enfants, vos consciences sont endormies. Réveillez-vous, mes enfants, réveillez-vous! Combien d'âmes ; se perdent, parce qu'elles ne veulent pas écouter la Parole de ' Dieu!

L'humanité s'embourbe de plus en plus dans la fange de l'immoralité. Votre Jésus ne vous fait-il pas de la peine, mes enfants? Quelle tristesse éprouvent nos Coeurs 333, alors que Nous répandons des grâces à foison et que les hommes les foulent aux pieds, de même qu'ils piétinent mon Sang, alors que i les hommes disent que l'enfer n'existe pas. Moi Je leur parle de ma Miséricorde, mais Je leur parle aussi de ma Justice 3z4. Qui :' sera sauvé? Je vous le dis depuis de très nombreuses années: ' ceux qui gardent mes Commandements'~3. Je ne suis pas un '' Père qui châtie. Ce sont mes enfants qui offensent ma Divine ` Majesté. Mes enfants, Moi Je vous donne des sources de grâces, :; afin que vous vous y abreuviez, que vous ne vous perdiez pas et '~ que vous soyez éternellement avec Moi.

Je vous ai déjà tout dit, mes enfants, et Je continue à répé- ~ ter, à répéter encore aux hommes le même message: aimez-vous les uns les autres loo, ayez de la compassion à l'égard de mon Divin Coeur et du Coeur de ma Mère pure et immaculée 33j qui est entouré de tant d'épines, de tant d'épines provenant de ces âmes choisies qui induisent les hommes dans la confusion. Malheur à tous ces pharisiens qui jettent la confusion dans la Parole de Dieu! Comment pourrez-vous voir la lumière, mes

La tâche est immense, mes enfants!, pour tous les laïcs, les religieux et les prêtres: il y a beaucoup de travail, mais il y a peu d'ouvriers 26'. Les âmes sont de plus en plus tièdes et elles n'acceptent pas les lois de Dieu; elles les foulent aux pieds et s'en moquent. Comment Dieu ne manifesterait-il pas sa présence auprès de ses créatures, alors que le monde s'achemine de jour en jour vers la destruction!

Désormais mes paroles seront brèves, mes enfants, Je viens vous en aviser, parce que tout a déjà été dit, tout, du commencement jusqu'à la fin. Je suis venu vous rappeler l'Evangile, tel qu'il est écrit. N'y ajoutez rien, n'en retranchez rien. Malheur à celui qui ajoutera et qui retranchera 33~!

Aimez l'Eglise, mes enfants, aimez le Vicaire du Christ, martyr de l'Eglise. Oui, le Vicaire du Christ est un martyr de l'Eglise. Il n'est pas nécessaire qu'il meure pour savoir que c'est un martyr. Obéissez-lui, mes enfants. Nous devons tous obéir.

Luz Amparo: Oui, Seigneur, nous devons tous obéir. Moi, je veux obéir à l'Eglise, et l'aimer. Aussi je te le demande, Seigneur, aide-moi à savoir comment je dois me comporter visà-vis d'elle.

Notre Seigneur: Obéis, ma fille, comme tu as toujours obéi jusqu'à présent. L'obéissance est le signe que tu aimes l'Eglise et que tu la protèges. Aussi, Je le répète, tous doivent lui obéir, et celui qui n'obéit pas à l'Eglise, qui ne la protège pas et qui ne l'aime pas, n'est pas digne d'être appelé mon fils. Celui qui vit pour lui-même et qui est plongé dans le monde, on ne peut pas dire qu'il est au service de mon Eglise ni qu'il aime mon Eglise. Aimez-la tous ensemble, car celui qui n'est pas avec Moi est contre Moi, et celui qui est avec Moi n'est pas contre Moi 254. Et pour vous, mes enfants, c'est le moment de

~~mGG ioo~

cueillir les fruits 33', car les hommes sont de jour en jour plus~ éloignés (de Dieu) et leurs prières sont de plus en plus superfi-~; cielles.

Ah, mes enfants! Que d'attachements au monde et aux choses du monde! Dépouillez-vous de toutes les choses du monde et détachez-vous des choses matérielles. Laïcs, prêtres et religieuses, soyez des fleurs fraîches, Je veux en vous de la fraîcheur et de la vigueur. Je ne veux pas que vous vous flétrissiez, vous qui gardez encore toute votre fraîcheur. Allez de l'avant, mes enfants, afin que vous soyez un refuge pour nos Coeurs 3;3.

Ah, parents, qui n'éduquez pas vos enfants dans la sainte crainte de Dieu! Votre religion, c'est le monde, et c'est cette religion que vous leur inculquez, en les formant pour le monde! Vous, les mères, c'est par vos enfants que vous serez sauvées, mais c'est aussi à cause d'eux, et avec eux, que vous pourrez vous damner, pour leur avoir inculqué cette doctrine et pour ne les avoir pas corrigés. Enseignez-leur qu'ils doivent aimer Dieu, que c'est le premier devoir du chrétien, sinon ils en resteront au temporel. Oui, beaucoup de mères endoctrinent leurs enfants pour les conduire dans le monde... Malheur à vous qui leur cachez (l'enseignement de Dieu) et qui les conduisez sur le chemin de la perdition, parce que vous voulez que vos enfants aient la liberté! Or cette liberté, à peine ont-ils quitté vos maisons qu'ils la transforment en libertinage. Donnez-leur la première formation et le premier enseignement, mes enfants, c'est-à-dire l'Evangile. Or la préoccupation de chacun d'entre vous, c'est que vos enfants aient la meilleure formation et la meilleure situation, c'est qu'ils aillent ici et là, mais vous ne leur inculquez pas cette vérité: qu'avant tout et par dessus tout il y a leurs âmes. Et quand vous leur demandez de mettre les commandements en pratique et de prier, ils

i 'rerrvoi

~' n'éprouvent que rejet et dégoût. Qui donc est coupable de tout cela, mes enfants? Les mères, oui, souvent, vous, les mères, qui vous ne voulez pas que vos enfants soient à Dieu et pour Dieu. Quels tristes enfants! Dans quel but les instruisez-vous, mes

' enfants! Regarde, ma fille, toute cette jeunesse en reste aux choses passagères. Or toutes les choses d'ici-bas passent, l'Eternité ne passe pas, elle est éternelle.

Mes enfants, tout reste ici-bas. Les héritages, les choses matérielles, vous ne pouvez pas les emporter dans la tombe, mes enfants 33~. Les parents se donnent beaucoup de peine pour

,,que leurs enfants obtiennent de bonnes situations, et vivent ! dans les choses du monde. Ils se fatiguent, ils s'épuisent afin de '', leur laisser héritages et richesses, qui ne leur serviront ensuite

qu'à se disputer, se faire la guerre, et pour beaucoup d'entre ~ eux, se damner. Pourquoi ne leur faites-vous pas comprendre que chacun doit travailler pour former son foyer? Vous leur donnez tout, déjà prêt d'avance. Parents, que faites-vous donc de vos enfants! Apprenez-leur à marcher sur le chemin du Christ, et ensuite ne vous préoccupez pas tant du reste. Pourquoi donc, vous les mères, abolissez-vous les lois et leur donnez-vous la liberté, avec toutes sortes de cachotteries et de mensonges, pour leur damnation! Apprenez-leur donc à vivre chrétiennement comme de bons enfants de Dieu et que votre première préoccupation soit leur âme, et ensuite seulement leur corps.

Un grand nombre d'entre vous ne font qu'amasser, amasser, et vous ne savez pas qui profitera ensuite de tout cela ni à qui vous le laisserez; oui, cela servira peut-être pour la damnation de vos propres êtres chers.

Aimez Dieu et le prochain comme vous-mêmes l'o, mais ne dites jamais que vous aimez Dieu, si vous n'aimez pas ceux qui

~ C i (~117

sont près de vous, et que vous voyez de vos propres yeux. Vous ne pouvez pas aimer Dieu, que vous ne voyez pas, si vous n'aimez pas ceux que vous voyez tous les jours.

La Très Sainte Vierge: Quel triste monde, mes enfants! Les hommes ont oublié le plus important, ce qui est éternel, ils ne vivent que des choses passagères et ils restent au niveau du temporel.

Mes prochaines paroles seront brèves, mes enfants, mais continuez à venir en ce lieu car vous y recevrez des grâces très ~ spéciales dans les bénédictions, malgré la brièveté de mes paro-,,~ les. Car tout ce que J'ai dit s'accomplira. Et à tous ceux qui : réciteront ce mois-ci le saint Rosaire avec dévotion, Je leur promets la paix et l'harmonie dans leur foyer. Et s'ils méditent ; ; ..

. bien les paroles des mystères, Je viendrai à leur rencontre a : l'heure de leur mort. Je viendrai toute revêtue de lumière pour vous accueillir, mes enfants: c'est la Mère de Dieu et votre ` Mère qui vous le promet.

Levez tous les objets. Ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour le Jour des ténèbre.r 5 bis,

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

MESSAGE DU 1 er NOVEMBRE 1997 (SOLENNITE DE LA TOUSSAINT ET PREMIER SAMEDI DU MOIS)

La Très Sainte Vierge: Aujourd'hui, ma fille, Je viens avec le manteau d'or, accompagnée de tous les saints et des bienheureux, très spécialement par tous ceux qui se sont convertis en ce lieu. Ils seront présents aujourd'hui avec vous tous. Regarde les grâces, ma fille, et contemple les effets de la grâce. C'est pourquoi Je lance un appel à mes prêtres, à ces prêtres

i'rc~

dévoués, pleins de fraîcheur et de vigueur, aux religieux et aux religieuses: soyez fermes, mes enfants, et soyez fidèles à votre vocation. Et Je demande à ces prêtres d'unir leurs coeurs aux coeurs de ceux qui sont fidèles à Dieu, et d'être des sources saintes pour aider les pauvres pécheurs. Je veux qu'ils souffrent avec ceux qui souffrent et qu'ils participent à la joie de ceux qui sont heureux. Prêtres bien-aimés de nos Coeurs, soyez des combattants de l'Eglise de Dieu.

Sachez que l'Eglise est le plus grand trésor que Jésus-Christ ait disposé pour les âmes, et qu'il y a en elle des sources divines, et des âmes qui ont un désir ardent d'y étancher leur soif. Vivez votre ministère, mes enfants, allez à la conquête des âmes. Il est grandement nécessaire que le prêtre aille à la conquête des âmes. Soyez obéissants au Saint Père, mes enfants, obéissez aux évêques. C'est grâce à votre obéissance que vous garderez votre vocation, car ce qu'il y a de plus important aux yeux de Dieu, mes enfants, c'est la fidélité.

Mes paroles se font plus brèves, mes enfants, car Je vous ai rappelé tout l'Evangile, mot à mot, afin que les hommes ne ~~ 1'oublient pas. Et toi, ma fille, pense que ta vocation est de i,

~. souffrir, et que les ennemis qui te font le plus souffrir sont ceux qui sont le plus près de toi. Ne souffre pas du départ de ces âmes 33~, ma fille. Finalement le démon a triomphé en elles, parce qu'elles se sont laissé conduire par lui. Tu leur as fait confiance, ma fille, et elles, en revanche, elles t'ont frappée. Le démon est en train de déchaîner l'enfer entier contre cette Oeuvre; mais Dieu est au-dessus de tout, ma fille. Elles ont

i commis cette trahison à l'égard de cette Oeuvre, ma fille; Dieu est l'auteur des grâces: Il les donne et Il les enlève. L'infidélité d'une âme est très grave. Comme le démon les a aveuglées par ses tromperies et ses mensonges! Il n'y a rien de caché ici, ma

~AIAICC 1~~7

fille. Que rien ne t'effraie, ce sont des vengeances que le démon suscite dans les âmes, mais tout est d'une transparence cristalline.

On te calomniera, on t'outragera, on proférera contre toi de faux témoignages; ne te l'ai-je pas dit? Et tu sais, ma fille, que Je te l'ai souvent répété ces derniers temps. Il est évident, ma fille, que le démon les aveugle et leur fait voir ce qui n'est pas; et lui, il n'est pas parti seul, il a entraîné une foule d'âmes. Il était préférable, ma fille, que cette âme s'en allât, car elle essayait d'entraîner les autres. Mais Dieu tire le bien du mal, ma fille! C'est ce qui a pu se passer de mieux. Toi tu as donné ta confiance, ton amour et ton affection, et en retour tu n'as reçu que mépris, calomnies et mensonges. Or Moi Je t'ai appris à ne pas lutter contre l'ennemi, mais à donner du baume, de la charité et de l'amour. La lutte n'est pas bonne, ma 611e, elle n'est bonne que pour vaincre le péché. Toi, ma fille, réfugie-toi dans nos Coeurs, et nos Coeurs te protégeront.

Luz Amparo: Ah. Seigneur! Mais je n'ai rien à te donner! Rien, Seigneur...

Notre Seigneur: Tu as quelque chose de très grand, ma fille, c'est le sacrifice pour les pauvres pécheurs. C'est quelque chose de grand. Combien de pécheurs se sont convertis, ma fille! Regarde comme ils jouissent de la présence de Dieu (exclamation.r d'admiration d'Am~aro); aujourd'hui beaucoup d'entre eux seront présents en ce lieu. Tu vois, ma fille, comme on peut constater les fruits? C'est cela qui doit te réjouir; mais ne t'inquiète pas, ma fille. Et celui qui quitte cette Oeuvre, c'est qu'il ne l'a pas aimée et qu'il ne l'aime pas, et le mieux de tout, c'est qu'il s'en aille. Une âme infidèle ne demeurera en paix nulle part.

la Pénitence et de l'Eucharistie. Apprends-leur à aimer l'Eglise, ma fille. Beaucoup viennent avec des maladies du corps, mais il en vient davantage avec des maladies de l'âme. Je !, veux des médecins de l'âme plus que des médecins du corps. Tirez parti des fruits, mes enfants.

Je vous ai dit, mes enfants, que vous seriez persécutés, et c'est ce qui arrive. Il y a un semeur d'ivraie qui, de bouche en bouche, sème la zizanie, la calomnie et le mensonge 34. Moi, le Fils du Dieu Vivant, Je me verrai obligé d'appliquer ma justice implacable sur l'injustice, sur la haine et sur le mensonge. Toi, prie pour ces âmes, ma fille, spécialement pour celle que Je vais te montrer; Je te la montre afin que tu pries pour lui. C'est lui qui sème la zizanie, la discorde et le mensonge, mais J'aime tellement son âme!... car c'est aussi pour elle que J'ai versé mon sang. Sacrifie-toi, fais pénitence, afin qu'il voie la lumière, ma fille. Il est obsédé, il est dans les ténèbres et il ne veut pas voir la lumière. Oui, il a une obsession, mes enfants, et à ses yeux rien ne sera bon de ce que vous pourrez faire.

Luz Amparo: Seigneur, je t'en prie, décharge ta justice sur moi, et non sur lui; c'est une âme qui est à ton image et à ta ressemblance. Je ferai réparation pour ses péchés, ses incompréhensions et son manque de charité et d'amour. Je sais qui c'est.

Notre Seigneur: Je te l'ai montré afin que tu pries pour lui, ma fille. Prie et fais des sacrifices pour qu'il voie la vérité. Luz Amparo: Décharge sur moi ta justice, Seigneur, je

l'accepte, c'est pour cela que Tu m'as choisie.

Notre Seigneur: Il y a d'autres âmes, ma fille, qui rejettent les grâces.

Luz Amparo: Qui sont toutes ces âmes qui se trouvent à cet endroit, Seigneur? i4t.

Notre Seigneur: Ce sont des couples, ma fille, qui n'ont pas rempli leurs devoirs. Ils ont été de mauvais chrétiens.

Luz Amparo: Et ils sont si sévèrement châtiés? 342.

Notre Seigneur: Oui, ma fille, ils sont châtiés parce qu'ils n'ont pas de douleur de contrition, parce qu'ils ne donnent pas d'importance au péché dans le mariage: la majorité des couples vivent dans la concupiscence de la chair, ils commettent des aberrations, ma fille. Je te l'ai déjà dit souvent, mais dans ce domaine, ma fille, le démon les aveugle en leur évitant de réfléchir à cette question. Et ainsi ils ne se rendent pas compte que puisque l'homme est créé à l'image et à la ressemblance de Dieu, ses actes doivent être moraux et purs, et ils ne doivent pas vivre sous l'empire de cette concupiscence qui bouleverse leurs sens. Dans le couple, ma fille, doivent exister l'unité, le dialogue, l'amour. Je te l'ai déjà dit souvent. C'est pourquoi, regarde comme beaucoup d'entre eux, sans se rendre compte (de leurs péchés), sont arrivés en ce lieu. Le démon les aveugle, sous le prétexte que l'un appartient à l'autre, non pas pour se respecter et s'aimer, mais pour commettre des horreurs, ma fille. Prie beaucoup pour eux, car la majorité des couples ne se rendent pas compte de ces péchés impurs et affreux.

Venez en ce lieu, mes enfants, Je vous bénirai chaque fois que Je viendrai me présenter devant vous. Ma bénédiction y continuera, mes enfants, même si mes paroles prennent fin.

La Très Sainte Vierge: Levez tous les objets. Ils seront tous bénis avec des bénédictions spéciales pour le.r pauvre.r pécheur.r. Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par

l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

ANNEE 1998

MESSAGE DU 3 JANVIER 1998 (PREMIER SAMEDI DU MOIS)

Notre Seigneur: Mes enfants, Je commence par vous demander de prier, de prier, pour que les hommes ne provoquent pas la colère de Dieu par leurs mauvaises actions. Mes enfants, la Divine Majesté de Dieu frémit d'horreur et de dégoût devant les agissements pervers des hommes. Je demande aux hommes de venir à Moi, pour Me connaître, M'aimer et Me servir, car c'est leur mission ici sur la terre 'i;. Qu'ils viennent à Moi et Je les prendrai dans mes bras, Je les introduirai dans mon Coeur, et Je les ménerai boire aux sources d'eau vive; "i. Ce que Je veux, c'est qu'ils Me servent, qu'ils M'aiment et Me connaissent sur la terre pour Me voir dans le Ciel et glorifier mon Nom éternellement. Voilà mon message, mes enfants.

La Très Sainte Vierge: Mes enfants, venez tous en ce lieu, pour y recevoir ma bénédiction. Mon Coeur Immaculé aime les pécheurs repentants. Priez et faites des sacrifices, mes enfants.

Levez tous les objets; ils seront tous bénis avec des bénédictions très spéciales pour les pauvres pécheurs.

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par l'intermédiaire du Fils et avec l'Esprit Saint.

Tous les objets ont été bénis avec une bénédiction très spéciale, mes enfants.




Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial