Make your own free website on Tripod.com

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial





Notre-Dame des Sept Douleurs

par M. L'Abbé C.P. Chanut

On trouve les premières traces de la dévotion aux douleurs de la Vierge, à la fin du XI siècle, particulièrement dans les écrits de saint Pierre Damien (mort en 1072), de saint Anselme (mort en 1109), d'Eadmer de Cantorbéry (mort en 1124), de saint Bernard (mort en 1153) et de moines bénédictins et cisterciens qui méditent le passage de l'Evangile qui montre Marie et Jean au pied de la Croix (Evangile selon saint Jean, XIX 25-27).

Saint Anselme écrit : " Votre peine, Vierge sacrée, a été la plus grande qu'une pure créature ait jamais endurée ; car toutes les cruautés que nous lisons que l'on a fait subir aux martyrs, ont été légères et comme rien en comparaison de votre douleur. Elle a été si grande et si immense, qu'elle a crucifié toutes vos entrailles et a pénétré jusque dans les plus secrets replis de votre coeur. Pour moi, ma très pieuse Maîtresse, je suis persuadé que vous n'auriez jamais pu en souffrir la violence sans mourir, si l'esprit de vie de votre aimable Fils, pour lequel vous souffriez de si grands tourments, ne vous avait soutenue et fortifiée par sa puissance infinie " (saint Anselme : " De l'exercice de la Vierge ", I 5)

La Compassion de la Vierge au pied de la Croix alimenta la piété des fidèles jusqu'au XV siècle et l'on connaît bien des morceaux composés sur ce thème, qui n'ont rien perdu de leur fraîcheur, quoique la plupart soient bien oubliés, puisque la dévotion privée ne s'alimente plus de prières latines. Jacopone de Todi nous a laissé le chef d'oeuvre du genre dans le Stabat Mater, poème de l'amour qui souffre sans désespérer, du contrit qui s'attache au Christ et à Marie, et qui goûte la joie surnaturelle retrouvée par son union aux douleurs du Fils et de la Mère. La messe de Notre-Dame des douleurs comprend ce poème de compassion.

Les XIII et XIV siècles ne contemplent que la douleur de Marie au pied de la Croix, comme en témoignent les écrits franciscains, singulièrement ceux qui font faire de nuit, aux pèlerins de Jérusalem, une rapide excursion (la maison de Pilate, la pierre où Marie s'évanouit, le Calvaire et le Sépulcre) qui est à la base du Chemin de Croix (voir au Vendredi Saint). Avec des franciscains, comme saint Bonaventure (1221-1274) ou saint Bernardin de Sienne (1380-1444), on trouve des dominicains, comme Jean Tauler (1294-1361), le bienheureux Henri Suso (1295-1366) ou saint Antonin (1389-1459). C'est encore l'objet unique de l'office de la Compassion de la bienheureuse Vierge Marie instituée par le concile de Cologne (1423), comme de celui que les Annonciades célébraient, au début du XV siècle, le lundi de la semaine de la Passion. A cette époque, le culte de Marie sous le titre de Mater Dolorosa prend une extension considérable, singulièrement dans les Flandres où abondent les livres liturgiques, les monuments d'art religieux et les opuscules de piété.

Il faut attendre le XIV siècle pour que l'on parle communément des sept douleurs (sept glaives) de la Vierge : la prophétie du vieillard Siméon, le massacre des Innocents et la fuite en Egypte, la perte de Jésus au Temple de Jérusalem, l'arrestation et les jugements du Christ, la mise en croix et la mort du Christ, la déposition de la croix et la mise au tombeau.

Au cours des temps, comme elle l'avait déjà fait pour ses joies, la piété populaire étendit la compassion de la Vierge à toute sa vie, mais il est assez difficile d'en suivre l'évolution. Peut-être a-t-on commencé à opposer aux cinq joies de la Vierge ses cinq douleurs : la prophétie de Siméon, la perte de Notre-Seigneur à Jérusalem, l'arrestation, la Passion et la mort du Christ. Rapidement, le nombre augmenta : on a des séries de dix, de quinze, voire de cent cinquante (chez le bienheureux Alain de La Roche, mort en 1475). Le nombre sept allait bientôt l'emporter, sans doute en rapport avec la célébration des sept joies de la Mère de Dieu que les fondateurs de lOrdre des Servites célébraient chaque samedi et que saint Louis dAnjou, franciscain et archevêque de Toulouse (mort en 1297) offrait après les Complies. Signalons quelques schémas.

Les sept heures sont une méditation des peines de la Vierge pendant la Passion : à matines, l'arrestation et les moqueries ; à prime, la comparution devant Pilate ; à tierce, la condamnation ; à sexte, la mise en croix ; à none, la mort ; à vêpres, la descente de croix ; à complies, la mise au tombeau.

Les sept glaives s'étendent à toute la vie de la Vierge : le premier glaive est la prophétie de Siméon à qui la métaphore est empruntée (Vois, cet enfant est fait pour la chute et le relèvement d'un grand nombre en IsraÎl ; il doit être un signe en but à la contradiction, et toi-même, un glaive te transpercera l',me, afin que se révèlent les pensées de bien des curs) ; le second glaive est le massacre des Innocents ; le troisième, la perte de Jésus à Jérusalem ; le quatrième, l'arrestation et les jugements du Christ ; le cinquième, la mise en croix entre deux larrons et la mort ; le sixième, la déposition de croix ; le septième, la mise au tombeau.

Les sept tristesses de la Vierge forment une série un peu différente : la prophétie de Siméon, la fuite en Egypte, la perte de Jésus au Temple, son arrestation et sa condamnation, sa mise en croix et sa mort, sa descente de croix, enfin la tristesse de la Vierge restant sur la terre après l'Ascension.

Le chiffre de sept, si aimé des symbolistes chrétiens, imposait un choix parmi les épisodes de la vie de la Vierge et l'on s'explique assez les fluctuations des auteurs ; la série suivante finit par l'emporter : la prophétie de Siméon, la fuite en Egypte, la perte de Jésus à Jérusalem, la rencontre de Jésus sur le chemin du Calvaire, le crucifiement, la descente de croix, la mise au tombeau.

Ces sept douleurs furent pour la première fois exprimées d'une façon formelle, par Jean de Coudenberghe, doyen de Saint-Gilles d'Abbenbroeck, curé de Saint-Pierre-Saint-Paul de Reimerswal, et de Saint-Sauveur de Bruges : pendant la guerre civile qui suivit la mort de Marie d'Autriche (1457-1482), duchesse de Bourgogne, il fit placer dans ses églises une image de la Vierge avec une inscription mentionnant ses sept douleurs, pour qu'on la vénérât en lui demandant la cessation des fléaux. Là, en 1492, il se forma une confrérie de Notre-Dame des Sept Douleurs, favorisée par le duc de Bourgogne, Philippe le Beau (1478-1506), dont le confesseur, le dominicain Michel François de Lille, avait composé un ouvrage sur les douleurs de Marie (1495) ; cette confrérie qui célébrait la fête de Notre-Dame des Sept Douleurs le dimanche dans l'octave de lAscension, fut approuvée par le pape Alexandre VI Borgia (1495). Cest encore à cette confrérie, dans un livre de miracles (1510), que l'on doit la première représentation de la Vierge avec les sept glaives. En action de grâce pour les miracles on établit une fête à Delft (1 octobre) et à Bruges (13 novembre) où Marguerite d'Autriche (1480-1530) fonda un couvent en l'honneur de Notre-Dame des sept douleurs.

Les artistes devaient bientôt choisir et traiter avec prédilection le plus douloureux épisode de la vie de la Vierge, quand le corps de son fils, détaché de la croix, est déposé sur ses genoux. Les Pieta, et les Mater Dolorosa abondent et si certains artistes modernes ont eu plus de virtuosité, ils n'ont jamais atteint à ce degré d'émotion ; assez souvent, avec une audace que les Primitifs peuvent seuls se permettre, les sculpteurs ont ramené le corps du Christ aux proportions de celui d'un enfant, pour montrer que, de la Crêche au Crucifiement, nous célébrons un profond et même mystère. A la Vierge, soutenue par saint Jean, personnage central des mises au tombeau monumentales, les artistes ont su donner une expression de douleur calme, bien loin du conventionnel.

La dévotion ne fit que croître. Saint Ignace de Loyola avait un culte particulier à l'image connue sous le nom de Notre-Dame du Coeur ; de 1603 à 1881, sans compter les traités, les panégyrique et les méditations, les Jésuites ne publièrent pas moins de quatre-vingt-douze ouvrages sur cette dévotion aux douleurs de Marie. En 1617, Antoinette dOrléans, aidée par le P. Joseph, fonda les Bénédictines de Notre-Dame du Calvaire (les Filles du Calvaire). Antoinette d'Orléans, fille de Léonor d'Orléans, duc de Longueville, et de Marie de Bourbon, duchesse d'Estouville, était née au château de Trie en 1572. Veuve de Charles de Gondi, marquis de Belle-Isle (1596), elle entra au monastère des Feuillantines de Toulouse où elle reçut l'habit de novice (1599) et fit profession (1601) sous le nom de Soeur Antoinette de Sainte-Scholastique ; elle fut élue prieure (1604). Henri IV la tira de son monastère (bref du pape de1605) pour quelle entreprît la réforme de l'ordre de Fontevraud, comme coadjutrice de l'abbesse de Fontevraud, léonore de Bourbon, sa tante. Elle entra à Fontevraud mais ne voulut prendre que la charge de grande-vicaire. Une bulle lui commanda d'accepter et d'exercer la coadjuterie du gouvernement et de l'administration de l'Ordre avec future succession à la charge et à la dignité d'abbesse (1607). Après la mort de l'abbesse (1611) elle refusa de lui succéder et se retira au prieuré de Lencloître, tout en conservant la coadjuterie de Fontevraud. Le pape Paul V l'autorisa à se séparer de Fontevraud (1617) et à fonder à Poitiers une nouvelle congrégation, nommée du Calvaire, ordre de Saint-Benoît, où elle entra (1617) et où elle mourut le 25 avril 1618. Elle fut inhumée aux Feuillantines de Toulouse ; en 1792, sa dépouille fut transportée à l'église Saint-Nicolas puis, en 1818, chez les Bénédictines du Saint-Sacrement d'où elle fut déposée au Calvaire de Machecoul.

La fête de la Compassion, de Notre-Dame des Douleurs ou de Notre-Dame de Pitié, ou encore de la Transfixion de Notre-Dame (du latin transfigere qui signifie transpercer. En français, cela signifie traverser d'un seul coup), est instituée au concile de Cologne (1423) contre les Hussites qui désolent les églises et détruisent les saintes images. Les Hussites, disciples de l'hérétique Jean Hus qui fut brûlé au concile de Constance (6 juillet 1415), se divisaient en deux groupes principaux : les calixtins ou utraquistes qui réclamaient la communion sous les deux espèces, et les taborites qui rejetaient la doctrine du Purgatoire et le culte des saints. Jean Hus professait que l'Eglise est un corps mystique dont Jésus-Christ est le chef et dont les justes et les prédestinés sont les membres exclusifs. Les pécheurs et les réprouvés n'en font point partie. Les justes ne peuvent être séparés de l'Eglise et l'excommunication ne prévaut pas contre eux. Enfin, quand il n'y aurait ni pape ni évêques, l'Eglise n'en subsisterait pas moins par ses élus. Ces prémisses posées, Hus en venait au problème de l'autorité civile et ecclésiastique que le péché mortel annule. Quand, par le péché, cette autorité est perdue, la révolte des fidèles est licite. Car, en réalité, seul le Christ a le droit de lier ou de délier ; seul il a le pouvoir d'absoudre, la responsabilité de l'autorité ecclésiastique se limitant à entériner le pardon. L'écriture enfin est l'unique règle de foi et de conduite. Tout ce qui n'est pas strictement dans l'Ecriture est condamnable et ne mérite ni respect ni obéissance. La fête de la Transfixion de Notre-Dame est alors fixée au vendredi après le dimanche de la Passion : " afin d'honorer l'angoisse et la douleur qu'éprouva Marie lorsque, les bras étendus sur l'autel de la Croix, notre Rédempteur Jésus-Christ s'immola pour nous et recommanda cette Mère bénie à saint Jean (...) surtout afin que soit réprimée la perfidie des impies hérétiques Hussites. " Cette fête est célébrée pour la première fois à Bruges en 1494, puis ailleurs ; elle entre en France par Paris, Angers et Poitiers. Après avoir été fixée à des dates différentes (on l'a connue en France au 17 mars, au lundi de la Passion et à la veille des Rameaux), elle est définivement marquée au vendredi de la première semaine de la Passion, avec le titre des Sept Douleurs. Benoît XIII l'étend à toute l'Eglise latine (22 avril 1727).

La fête de Notre-Dame des douleurs qui a subsisté dans la liturgie postérieure à Vatican II, vient des Servites qui l'obtinrent de Clément IX. Depuis 1668 l''Ordre des Servites commémorait les Sept Douleurs au troisième dimanche de septembre, ce qu'Innocent XI leur confirma comme un privilège propre. Adoptée par le Saint-Empire (1672) elle fut enrichie d'indulgences pour les fidèles par Clément XI (1704). Rendu à la liberté, Pie VII étendit cette fête à l'Eglise universelle (18 septembre 1814) ; lors de la réforme du bréviaire Pie X la fixa au jour octave de la Nativité de Notre-Dame, le 15 septembre (1908). Dans le calendrier festif de Paul VI, la première fête, celle du vendredi après le dimanche de la Passion, la plus ancienne, disparut, mais l'on conserva la seconde, celle du 15 septembre.

D'aucuns auraient bien voulu profiter des bouleversements que nous savons pour rejeter la Mater Dolorosa, sous prétexte que saint Ambroise affirme : " Je lis qu'elle se tenait debout, je ne lis pas qu'elle pleurât. " L'objection n'est pas nouvelle et Benoît XIV y répondait déjà, au milieu du XVIII siècle : " Plusieurs autres écrivains ne craignent point de la dépeindre arrosée de pleurs. Les larmes et les sanglots ne sont point toujours l'indice d'un courage abattu. " Les larmes de Jésus sur Jérusalem, devant le tombeau de Lazare ou à l'Agonie, seraient-elles le signe de la faiblesse du Rédempteur ? Au siècle précédent, le franciscain Ambroise Saxius soulignait : " Qu'on admette les premiers mouvements de la nature, quelques gémissements modérés et quelques larmes : l'amour ne souffre aucune atteinte, et la magnanimité conserve toute son énergie " ; saint Antonin avait dit qu'" elle se tenait debout, pleurant sans doute et noyée dans la douleur, mais calme, modeste, pleine d'une réserve virginale. "

Voyez ce qu'ajoutait à ses plaies, dans la Passion de Jésus, la compassion de sa Mère. Il la voyait, le coeur tout broyé, les mains serrées par la douleur, les yeux ruisselants de larmes, le visage crispé, la voix plaintive, mais tout le corps dressé, virile et debout auprès de son gilbet. Je la devine, la tête voilée sans doute, tant sa modestie demeurait virginale, tant sa douleur passait toute mesure. Que de gémissements dut-elle pousser, pleurant son Fils et répétant : " Jésus, mon Fils Jésus, qui me donnera de mourir avec toi et pour toi, mon Fils, mon très doux Jésus ? " Que de fois dut-elle lever respectueusement les yeux vers ces blessures sauvages, si même elle put les en détourner un instant, ou si, du moins, à travers le flot de ses larmes, elle pouvait encore les contempler !

Comment croire quelle eût pu ne pas défaillir de l'immensité de la douleur imposée à son coeur, alors que je demeure stupéfait qu'elle n'en ait pas reçu la mort ? Vivante, elle partage sa mort, la vie faisant peser sur elle une douleur plus cruelle que la mort.

" Regardez et voyez s'il y a douleur pareille à ma douleur ? " Ecoutons cette lamentation de Marie, la Vierge Mère. Contemplons cette douleur poignante et nous le verrons : il n'est pas de douleur pareille à sa douleur, si ce n'est la douleur de ce Fils où la sienne se modèle ; puisque, ô surprise à peine croyable, c'est une vraie compassion qui l'étreint, et que les mots d'une langue humaine ne sauraient exprimer. Car faisant rejaillir sur soi les douleurs, les blessures, les outrages de son Fils, elle les subissait dans sa propre personne, ressentant ce qui se trouvait dans le Christ Jésus. En son âme, debout près du Christ, elle partageait son martyre ; blessée de sa blessure, crucifiée au crucifix, percée du même glaive. Car son âme fut transpercée par le glaive de la passion du Christ. ( Saint Bonaventure )

Abbé C.P. Chanut

-->--> .

Premier message de la Très Sainte Vierge (la mère de Jésus)

Le 1er mai 1981, premier vendredi du mois, Amparo reçut ce premier message de la Vierge dans son appartement, la nuit, à son retour de Cortés, le jour même :

"MA FILLE, NE CESSEZ PAS DE RÉCITER LE SAINT ROSAIRE. DIS-LEUR QUE S'ILS NE M'ÉCOUTENT PAS, IL Y AURA BEAUCOUP DE MORTS, L'ÉGLISE S'AFFAIBLIRA; IL N'Y AURA PAS DE TRAVAIL, MAIS BEAUCOUP DE MISÈRES, SURTOUT EN ESPAGNE.

Ma fille, le saint rosaire récité avec dévotion a beaucoup de pouvoir

-je vous demande très peu de chose: de prier et, par votre oraison et votre pénitence; de nous aider, mon Fils et moi, à sauver beaucoup d'âmes qui sont errantes, dans l'attente de quelqu'un pour les sauver.

"Je me suis manifestée en beaucoup de lieux, mais ils sont vides et on ne veut rien savoir. Si on ne m'écoute pas il y aura une autre guerre en Espagne et l'Église espagnole souffrira .

"Priez beaucoup et faites beaucoup pénitence pour vous sauver tous. Je vous aime tous parce que tous vous êtes mes enfants. II faut être plus assidus à recevoir l'Eucharistie sacrée; il est très important de communier les premiers vendredis du mois, avec beaucoup de dévotion. Et de demander que tous les prêtres soient de bons catholiques, donnent le bon exemple et que l'Esprit-Saint les illumine pour servir Dieu, aimer le prochain et collaborer au salut des âmes.

"Faites oraison et dis-leur de faire beaucoup de sacrifices car plus vous faites de sacrifices, plus je vous aime: parce qu'ainsi vous m'aidez à souffrir et à implorer pour tant de pécheurs qui en ont tant besoin".

Second message de la Très Sainte Vierge

Dimanche 10 mai 1981, chez Julia et Miguel :

"MA FILLE, DIS A TOUS MES ENFANTS QU'ILS RESPECTENT TRÈS BIEN LE MESSAGE QUE JE LEUR AI DONNÉ

- PRIER LE SAINT ROSAIRE, MAIS ILS DOIVENT S'APPROCHER DAVANTAGE DE L'EUCHARISTIE CAR BEAUCOUP D'ENTRE EUX NE L'ONT PAS FAIT. QU'ILS COMMUNIENT LES PREMIERS VENDREDIS DU MOIS ET QUE TOUS CEUX QUI COMMUNIENT CE JOUR-LÀ PRIENT POUR L'ÉGLISE CATHOLIQUE AFIN QUE LES CHRÉTIENS SOIENT PLUS UNIS."

Le péché d'impureté offense beaucoup le Seigneur. Soyons très humbles car l'orgueil ferme les portes du Ciel. Persévérons car Elle est très contente de nous et intercédons pour les prêtres afin qu'ils soient de bons fils de Dieu.

"APPROCHEZ-VOUS DAVANTAGE DE L'EUCHARISTIE, SOYEZ ASSIDUS À RECEVOIR LE CORPS DE JÉSUS. PRIEZ POUR LA PAIX EN ESPAGNE, PARTICULIÈREMENT POUR LE PAYS BASQUE."

Troisième message de la Très Sainte Vierge

Dimanche 14 juin 1981 : c'est la première fois que la Vierge apparaît sur le fresne dans le domaine du Prado Nuevo (pré neuf) après déjeuner :

JE SUIS LA VIERGE DES DOULEURS . JE VEUX QU'ON CONSTRUISE EN CE LIEU UNE CHAPELLE EN L'HONNEUR DE MON NOM. QU'ON VIENNE DE TOUTES LES PARTIES DU MONDE Y MÉDITER LA PASSION DE MON FILS, QUI EST COMPLÈTEMENT OUBLIÉE. SI ON FAIT CE QUE JE DIS, IL Y AURA DES GUÉRISONS. CETTE EAU GUÉRIRA (à côté se trouve une fontaine qui se déverse dans un bassin servant d'abreuvoir). QUICONQUE VIENDRA ICI RÉCITER QUOTIDIEN- NEMENT LE SAINT ROSAIRE, SERA BÉNI PAR MOI. BEAUCOUP SERONT MARQUÉS D'UNE CROIX AU FRONT. FAITES PÉNITENCE. FAITES ORAISON

Premier message double de Jésus et Marie

le 25 septembre 1981

Le Seigneur

Annonce, ma fille, que Je suis comme le père du fils prodigue: quiconque vient à Moi sera sauvé car J'attends les bras ouverts. Je suis très triste. Dis-leur que les trompettes sont sur le point de sonner. Malheur à celui qui ne sera pas prêt lorsqu'il entendra ces sons!

En 1983 les châtiments augmenteront: il y aura de grands tremblements de terre, de grandes sécheresses, des maladies qui causeront la mort. Priez, mes enfants, placez-vous dans la grâce de Dieu (litt. "Mettez-vous bien avec Dieu"). Par l'oraison on peut calmer la juste et divine colère de Dieu le Père. Toi, ma fille, tu vas beaucoup souffrir mais J'ai souffert Moi aussi pour vous tous; il est important de souffrir et par la souffrance on parvient au Royaume de Dieu. Dis ce que Je disais: "Père, ta volonté et non la mienne". La volonté de mon Père était que Je verse jusqu'à la dernière goutte de mon sang - et Je l'ai versé pour vous tous.

La troisième Demeure s'appellera Bethléem. Pour parvenir à cette Demeure, il faut prendre sa croix, même si elle pèse; Je vous aiderai à la porter. Ne nous déçois pas, ma fille. Je viendrai chercher les choisis. Je te le répète: ne nous déçois pas, lutte contre l'ennemi. Je suis l'Alpha et l' Oméga: quiconque croit en Moi, possédera le royaume des cieux. Je porte la croix (sur le dos) afin que Dieu le Père répande sa divine Miséricorde sur toute l'humanité.

(Ici le Seigneur donne à Amparo une date...)

Je te le répète: dis à tous qu'ils viennent à Moi car Je suis le père du fils prodigue... Souffre, ma fille... Au revoir (et) accomplis la mission que Je t'ai confiée.

La TSVierge:

Ne fais pas attention aux avis/conseils terrestres (litt. "terriens"), ma fille, ils peuvent t'induire en confusion; fais attention à (ce que te dit) ton directeur spirituel. Continue avec le troupeau de mon Fils, ma fille. Lutte contre l'ennemi; mon Fils est très content (car) tu as ramené beaucoup de brebis à son troupeau. Souffre, ma fille, étends les bras comme mon Fils les a étendus sur la croix pour sauver l'humanité. Continue de lutter - ton chemin est celui de la souffrance.

Ceux qui seront choisis, ma fille, retourneront à l'Éden du Paradis. Je viendrai avec mon Fils chercher les choisis.

Prends cette croix, ma fille, mets-là sur ton dos et suis mon Fils comme Je l'ai suivi sur la croix

- le Coeur transpercé de douleur alors que mon Fils souffrait pour sauver l'humanité: pendant ce temps, la majeure partie de l'humanité fait la fête.Quels ingrats! Dans l'abîme de l'enfer, mon Fils n'aura pas compassion d'eux.

Ceux qui seront choisis se retrouveront au Paradis d'amour et de félicité. Mes anges lutteront contre l'ennemi, ce sera une grande guerre dans les airs. La lutte est proche. Mon Coeur est bouleversé de voir comme on emporte beaucoup de mes enfants au fond de l'abîme. Mais je ne peux pas retenir plus longtemps le bras de mon Fils. Beaucoup mourront sous la main de l'ennemi;le règne de l'ennemi ne durera pas longtemps.

Les enfants lutteront contre les parents, les belles-filles contre les belles-mères et les frères contre les frères. Beaucoup d'innocents mourront: Je les attendrai dans ma Demeure. Les Demeures de ceux qui seront choisis, sont prêtes; les cachots de l'enfer aussi (sont prêts). La lutte vous paraîtra très longue; alors l'ennemi sera vainqueur. Il y aura trois jours d'obscurité; le soleil s'obscurcira et la lune donnera une très pâle clarté. Les véritables enfants de Dieu demeureront en oraison sans oublier Dieu; ce seront des jours terribles. En ces moments-là, on verra qui est vraiment imitateur de Christ. Ne dégainez pas votre épée. Souvenez-vous que Dieu dit "qui tue par l'épée périra par l'épée". Je demande l'oraison: par l'oraison vous vous sauverez.

La quatrième Demeure est prête pour la lutte. À ces moments-là Élie et Enoch manifesteront leur présence et feront de grands prodiges afin que les ennemis de mon Fils se repentent et reviennent à Dieu.

II faut semer pour récolter, ma fille. Lorsque tu te présentéras devant mon Fils, ne viens pas les mains vides; tends les bras et Moi Je serai là pour t'emmener. Les âmes ont de grands besoins; ne vous laissez pas vaincre par l'ennemi - qui est si proche de vous. On reconnaîtra mon Fils à la croix que portent les nefs célestes. Lorsque ceci arrivera, les jeunes auront des visions et les anciens auront des songes.

Je vous lance un appel, mes enfants, prenez la croix et suivez mon Fils car mon Fils est très fatigué: soulagez-Le en l'aidant à porter la croix. Soyez constants en oraison et faites des sacrifices. Élie et Enoch, témoins de Jésus, seront très efficaces pour la conversion de l'humanité. On les donnera pour morts et après cette mort, il y aura un grand Miracle, ma fille: ceci est écrit - que celui qui a des yeux voie et que celui qui a des o reilles entende. Que celui qui a soif vienne à mon Fils car Il est la fonte (fontaine?) de Vie. Que celui qui ploie sous le fardeau vienne à mon Fils car Lui le soulagera (litt. déchargera). Venez à mon Fils car Lui vous conduira à la Demeure de Vie. Dans cette Demeure, il est écrit: "QUI MANGE MA CHAIR ET BOIT MON SANG SERA SAUVÉ". Cette vie-là sera éternelle.

Nombre de prêtres offensent constamment mon Fils. Prends cette croix, ma fille et suis mon Fils. Par (litt. Avec) la croix, vous parviendrez au Ciel, mes enfants. Toi, ma fille, tu es en train de semer de roses le chemin de mon Fils. Tu as ramené à son troupeau beaucoup de brebis qui étaient perdues.

Le Châtiment aura lieu le... (date non divulguée par Amparo tant qu'elle n'a pas du Ciel la permission et l'injonction de le faire). Les Demeures de mon fils sont presque vides; celles de l'ennemi sont combles.

Avertis-les tous: mon Fils a faim d'âmes qui viennent à Lui: il les attend là comme il attendit au puits de Jacob pour les convertir tous.Efforcez-vous de vous trouver tous à la droite du Père; ceux qui se trouveront à sa gauche iront au fond de l'abîme.

Ne prête aucune attention aux avis/conseils terrestres,

qu'ils ne t'induisent pas en confusion; fais attention aux avis/avertissements du Ciel. Quelle tristesse éprouve le Père en voyant que tant d'âmes se (con) damnent!

Mais toi, ma fille, tu es en train d'accomplir une mission très importante. Combien de brebis égarées ont fait retour au troupeau de Jésus! Continue de semer de roses le chemin de mon Fils. Mon Fils est très content car tu lui enlèves beaucoup d'épines: tu es en train de rassembler son troupeau dispersé.

-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial

Année 1982

Nous proposons içi des résumés et de courtes citations des messages en attendant de pouvoir publier les textes complets

Vers 14 heures, le1er janvier 1982, alors que Luz Amparo se trouvait chez elle, en compagnie de sa famille et de quelques amis, elle entra en extase tout en recevant les stigmates de la Passion. La Vierge Marie lui parla: "J'apporte la paix à la Terre". Après avoir insisté sur l'exemple des prêtres qui ne remplissent pas leur mission, elle rappela la nécessité de l'oraison et de la pénitence, surtout pour ceux qui ne le font pas. Demandant à nouveau la construction d'une chapelle en l'honneur de son Nom, Elle prit congé en rappelant la doctrine de la douleur qui est le chemin du Ciel.

Le 8 janvier 1982, Amparo reçut deux messages, l'un de Jésus-Christ et l'autre de la Très Sainte Vierge. Jésus évoqua sa passion et sa souffrance rédemptrice sur la croix : "Mon Coeur est un abîme de douleur d'une profondeur accrue en fonction du comportement ingrat des âmes des êtres humains, celles du siècle présent comprises". Le Christ est ressuscité et monta au Ciel; cependant qu'Il continue à souffrir à cause de notre salut à tous. "Je souffre". "la Croix me pèse tant... c'est pourquoi Je viens pour que vous m'aidiez: Je voudrais répartir cette croix parmi toutes mes âmes choisies... aidez-moi."

La Vierge parla de la paix et de l'amour, soulignant une fois de plus sa demande d'une chapelle. Elle devenait nécessaire, même en s'en tenant à certaines limites, cette chapelle consacrée à la méditation de la Passion de son Fils.

La croix et le Rosaire

Le 15 janvier 1982 : la Croix et le Rosaire.

"mon chemin est le chemin de la souffrance et de la douleur". Voie incontournable qu'auraient dû suivre aussi beaucoup de leurs âmes choisies; mais, loin de le faire, elles la méprisent, la foulent aux pieds. "Je leur ai donné ma Croix et eux l'ont méprisée [...] Alors qu'elles sont choisies, elles désirent jouir des plaisirs de la vie et se perdent." Une trahison qui rend amer: "Je suis venu sur Terre avec une Croix pour vous sauver tous" conclut-Il.

Notre Dame commença son message en avertissant des malheurs qui planent sur l'humanité à cause de l'impiété qui gagne chaque jour du terrain.

En contrepartie, la Vierge donnait à nouveau l'antidote : il est urgent de revenir au Rosaire, d'en réaffirmer l'importance, d'y être fidèle; de l'étendre.

"À beaucoup d'âmes, comme à toi, Je révèle mon agonie, mon amour... l'amour immense de mon Coeur; mais ils se bouchent les oreilles et ne veulent pas écouter", dit Jésus à Luz Amparo lors du mesage du23 janvier 1982.

Cet amour se mesure au sacrifice et au don de soi de celui qui aime. C'est là l'amour véritable. Le monde actuel ne connait pas cette dimension de l'amour authentique: de là son malheur, leur perdition et leur châtiment. C'est pourquoi "le monde, ma fille, - affirme le Seigneur - court à l'abîme à cause de la perversité des hommes"; vers le "désastre que le monde attirera sur lui".

Le 5 février 1982, Luz Amparo Cuevas vécut une vision très aigue de la Passion de Christ. Au moment où Jésus se montrait à elle ainsi, le Maitre formule un rappel tout particulier aux prêtres qui ont perdu le sens profond et mystérieux du sacrifice de la sainte Table et qui sont actuellement légion.

"Pour moi - dit-Il encore - ce sont les âmes humbles que j'aime le plus".

La Vierge insistait sur ce même point dans son message du 11 février 1982: "l'humilité est le bon chemin pour arriver au Ciel".

Comment s'épargner le châtiment

Par la récitation méditée du saint Rosaire, le monde s'épargnerait le châtiment qui consiste en ce que Dieu permette aux hommes de s'écarter de Lui, attirant ainsi sur eux-mêmes les conséquences de leurs propres indidélités.

"Le châtiment est proche - affirme la Vierge ce jour-là - il consistera, ma fille, en ce que les astres heurtent la Terre. Ce sera horrible, ma fille, il semblera que le monde est en flammes". En cet instant-là, beaucoup voudraient être morts.

Dans le message du12 février 1982, le Seigneur médite avec Amparo, certains moments de sa Passion et de sa Mort,

"Ce fut une joie lors de ma dernière Cène, dit-II, de me faire le compagnon des hommes jusqu'à la fin du monde et de leur donner l'aliment du vin avec mon Corps". Cependant, la tristesse gagne son être à la vue de la solitude où le laissent là les soit-disant chrétiens; et lorsqu'il perçoit des vexations de la part de nombreux prêtres - qui devraient défendre le mystérieux amour du Prisonnier du Tabernacle, mais n'en prennent pas soin voire en arrivent même à contester qu'Il s'y trouve réellement.

Le 26 février 1982, Jésus et la Vierge Marie parlèrent de la valeur de la souffrance et du repentir. Le châtiment qui se trouve placé dans le monde pourrait être atténué et même évité si l'impiété cessait.

Dans le cas contraire, "la panique s'étendra partout; bien que tous ceux qui croient en Dieu et en la Très Sainte Vierge resteront comme en extase". Et ainsi à l'abri du châtiment.

Le 5 mars 1982, la Vierge fait une promesse qui mérite d'être rappelée. Se référant à l'importance du saint Rosaire, elle ajoute: "Je promets à tous ceux qui récitent le chapelet tous les jours et communient tous les premiers samedi du mois de les assister à l'heure de leur mort".

Le 12 mars 1982, Jésus, insistait de nouveau sur le chemin de la douleur comme voie pour atteindre le salut.

Le 19 mars 1982, le Christ montra à Amparo certains des mystères de la Terre promise.

La Vierge apparut silencieuse plus tard, à la Pradera, pendant qu'on récitait le chapelet, accompagnée de l'Archange saint Michel au milieu de l'éclat de lumières de couleurs variées.

saint Michel prit la parole pour délivrer un message de nature apocalyptique.

Le 25 mars 1982, un jeudi, la Vierge s'adressa encore à Amparo dans cette langue étrange que personne parmi tous ceux qui écoutaient (la voix d'Amparo) ne put comprendre.

Le 26 mars 1982

La Vierge demanda "au Père Éternel miséricorde pour tous les habitants de la Terre", "cela nous plairait que les âmes consacrées fassent plus d'efforts de volonté, soient plus loyales dans les épreuves, plus adonnées à l'oraison et plus pauvres, mortifiées". Elle lança un appel à l'humilité.

Le mercredi 31 mars 1982

Luz Amparo Cuevas reçut les stigmates à Madrid vers 14 h 15.

Sous les yeux d'Amparo, se déploie un immense choeur d'anges "en ordre de bataille".

Une fois de plus, le Ciel insistait sur les péchés d'impureté; sur le rôle définitif de l'humilité, sur le sentier qui conduit jusqu'aux hauteurs.

2 avril 1982: Jésus mit l'accent sur la valeur du Rosaire et la dévotion à Marie, l'humilité se voyait de nouveau pronée comme sceau de toute ouverture.

Le 9 avril 1982, Amparo tomba en extase en contemplant la Passion: "ce tourment, confirme Jésus, Je l'ai accepté par amour pour toute l'humanité. Ces souffrances, mon Corps les endure quotidiennement, à cause de tous ceux qui sont infidèles, depuis les simples croyants jusqu'aux pasteurs qui, tels des girouettes "changent ma doctrine au gré du vent".

Le 16 avril 1982, l'Archange saint Michel : "c'est le dernier message que Je donnerai à l'humanité". Ses paroles s'achevèrent par "soyez humbles, mes enfants, soyez humbles".

Un seul message au mois de mai, lejeudi 29 mai 1982. Après avoir de nouveau demandé la construction d'un chapelle en son honneur, la Vierge avertit que l'Église se trouve "en grand danger".

Il n'y eut plus de communications publiques jusqu'au

12 août 1982

(cité au pararaphe n 129, p. 65 de l'édition des Carmélites déchaussées, tome I)

Alors qu'elle travaillait, Amparo fut stigmatisée et transmit ce message - du moins ce qu' on put enregistrer, car elle parlait depuis un moment déjà.)

La TSVierge :

Ils sont en train d'organiser des plans diaboliques contre toi parce qu'ils essaieront de détruire tout ceci.

Relachement des consacrés

Fais pénitence pour mes âmes consacrées, car beaucoup de couvents se sont beaucoup relachés, en diminuant prière et pénitence.

Satan

L'Ennemi qui rôde autour de tout ceci, c'est Satan. Il s'introduit dans la sainte Église de Christ. Ils sont en train de la détruire eux-mêmes.

Ne parle à personne, ma fille, si ce n'est avec le Cardinal ou l'Évêque.

Ne te laisse pas surprendre par les loups à peaux de brebis qui essaient de...

l'Eglise

Qu'est-il advenu de mon Église ? L'Église de mon Fils se détruit peu à peu ; elle n'a pas d'humilité. Elle demande prière et sacrifice. Toi, fais-le à cause d'eux tous, de la perversité de l'humanité, à cause de tous mes enfants.

Prière et Pénitence

Faites pénitence et priez ; faites des sacrifices. Toi, ma fille, ne te décourage pas; répands mes messages dans le monde entier ; ils n'écoutent pas et un très grand châtiment les attend. Priez le Père éternel. Prière et pénitence.

Baise le sol, ma fille. (Amparo baise le sol.) Celles-là, mes âmes consacrées, il faut les sauver. mon Fils, ces faux pasteurs le mettent en croix.

Baise encore le sol. (Amparo s'exécute.)

Relève-toi de cet acte de pénitence. (Amparo se relève.)

Mets toi à genoux. (Amparo s'agenouille.)

Offre-toi en victime au Père éternel, qu'Il fasse ce qu'Il veut de toi.

Offre-toi comme un jouet entre ses mains. Sois humble.

Moi aussi je souffre. Regarde l'état de mon Coeur, à cause de ces âmes consacrées. Quels faux prophètes !

L'anti-Christ est dans l'Eglise

L'anti-Christ se trouve dans mon Église. Il est parmi eux. II ne s'est pas encore fait connaître.Utilité des messages

Que mes messages surgissent dans le monde pour le rachat de tous.

le Martyr

Que ton directeur ne prenne pas peur, même s'il doit être un martyr, comme la Terre en a eu tant d'autres ! Pensez à l'âme, car le corps ne vaut rien.

Baise ma main, ma fille. Je te donne la bénédiction au nom du Père éternel et du Fils et de l'Esprit-Saint.

Le plus important pour parvenir au ciel, c'est la croix

Le plus important pour parvenir au ciel, c'est la croix. Portez-la sur les épaules. mon Coeur est endolori. Mon Coeur règnera sur le monde entier, ma fille ; il sera le salut de l'humanité. Il est transi de douleur, à cause de la Passion et de l'agonie de Christ.

Méditez la Passion

Méditez la Passion, mes enfants, car elle est oubliée. Combien d'âmes se sauveraient si elles la méditaient ! Mais, quelle ingratitude dans le monde humain ! Tu vas souffrir beaucoup, ma fille.

Jean-Paul II

Pauvre Vicaire ! Combien il doit souffrir à cause de quelque-uns de son entourage.

Damnation des destructeurs de la doctrine

Qu'ils sont ingrats ! Ce sont des pharisiens hypocrites, destructeurs de la doctrine de mon Fils. Ils ne savent pas ce qui les attend. Horrible sera le châtiment.

Toi, ma fille, consacre le vendredi tout entier à la Passion. Ils l'ont oubliée. Ils ne se souviennent plus de ses tourments. Priez, faites pénitence et vous parviendrez au royaume de Dieu.

Humilité

Humilité, c'est ce que je vous demande, l'humilité. Baise à nouveau le sol ma fille. (Amparo baise le sol.)

Les épines dans le Coeur Immaculé

Aujourd'hui, tu ne peux m'enlever aucune épine : elles sont clouées profond par les péchés de mes âmes consacrées. N'essaie pas de les toucher, ma fille. Non, ma fille. Ta douleur vaut pour aider à sauver l'humanité.

"Adieu, ma fille, adieu."

Le 14 aout 1982, vigile de l'Assomption, à minuit, Luz Amparo entra en extase en recevant une nouvelle apparition. Le message insistait sur le contenu des précédents et sur le fait que le châtiment s'abattrait sur les hommes, s'ils ne changent pas de vie.

Le 19 aout 1982, la Vierge "demandez à mon Coeur Immaculé que le monde change"'.

La nuit du 14 au 15 septembre 1982 on célébra au Prado la vigile de Notre-Dame des Douleurs et la Vierge s'y présenta. La pression du châtiment que le monde se forge lui-même par ses actes, fit vibrer de nouveau l'atmosphère. "Sacrifice, sacrifice, c'est ce que Je vous demande, mes enfants", conclut-Elle.

Le 16 septembre 1982, le message évoqua la récompense "qui sera pour toute l'éternité"; puis Elle ajouta: "priez pour mes âmes consacrées. L'Église de Christ est en train de se détruire. Satan est en train de s'introduire dans l'Église".

La Vierge pointait le doigt dans la plaie, en disant que beaucoup de ses prêtres ont "abandonné prière et sacrifice". C'est ce qui avait ouvert, de l'intérieur, les portes du temple à l'ennemi.

le 2 octobre 1982, message de la Vierge sur l'état de l'Église (25ème de l'année)

7 octobre 1982,

Rosaire et Purgatoire

Elle lui montrait en vision le Rosaire de lumière: à chague dizaine du Rosaire, un faisceau de lumière rédemptrice entrait au Purgatoire, sauvant une âme souffrante. La Vierge désirait que la récitation de cette prière se propage partout de par le monde. "La Rosaire, dit-Elle, sera votre salut".

12 octobre 1982, grande fête en Espagne, la Vierge se manifeste sous le vocable de Virgen del Pilar (Vierge du Pilier). "vous vous sauverez avec Marie et par la médiation de Marie. Celui qui ne croit pas en Marie, n'entrera pas dans le Royaume de Cieux, ma fille".

6 novembre 1982

(cité au paragraphe n 35, p. 77 de l'édition des Carmélites déchaussées, tome I)

Vierge Marie :

Je vous bénis mes enfants, comme le Père vous bénit, au nom du Père et du Fils et de l'Esprit-Saint.

Le Rosaire

Je suis votre Mère, ma fille ; je suis votre Mère qui peut vous sauver, mes enfants ; je veux vous sauver, mes enfants. Je vous demande, mes enfants, d'étendre partout dans le monde ma prière favorite, mes enfants, cette prière du saint Rosaire, mes enfants ; par la lumière de mon Rosaire, vous vous sauverez. Mes enfants, par le saint Rosaire, vous vaincrez Satan, mes enfants.

Souffrance du Coeur de Marie à cause des pécheurs

Regarde, ma fille (Amparo voit comment saigne le coeur de la Vierge percé d'épines), comment souffre mon Coeur Immaculé à cause de tous les pécheurs. Aide-moi, ma fille, à sauver des âmes!

Tous les jours des masses d'hommes vont en enfer

Tu es mère, toi aussi, ma fille. Pense à la douleur que tu ressentirais si l'un de tes enfants était au fond de l'abîme ; alors pense à moi, ma fille, car tous les jours, des masses de mes enfants vont à l'abîme, ma fille.

Regarde mon Coeur, ma fille, (vois) comme je souffre (Amparo sanglote en voyant la souffrance de la TSVierge) à cause de tous mes enfants, sans distinction de races ;

Marie continue de souffrir tous les jours

pour moi la douleur existe toujours, ma fille : comprends que je n'ai pas seulement souffert au pied de la Croix ma fille mais aussi que je continue de souffrir, jour après jour, à cause de toute l'humanité, ma fille.

L'Espagne

L'Espagne ne veut pas se sauver, mes enfants, ne veut pas se sauver.

Le livre de Vie

Écris un autre nom, ma fille (Amparo fait le geste d'écrire dans le Livre de vie) ; ce nom ne s'effacera jamais.

Demandez l'aide de Marie contre Satan

Ne permettez pas, ma fille, que l'Ennemi s'empare de vous ; demandez mon aide, mes enfants ; je serai toujours avec toi, ma fille. Je te l'ai déjà dit : quelle bonne mère peut abandonner ses enfants ?

Levez tous les objets, mes enfants. (La TSVierge bénit Les objets que lui présente l'assistance : chapeLets, médailles, crucifix, etc.)

9 novembre 1982, le Christ qui vint parler de ces personnes qu'Il avait dotées, par le passé, du "don de vision". Contrairement à ce que beaucoup pensent, la faculté d'entrevoir des choses extraordinaires et invisibles, n'était pas le plus important en eux; ce qui en vérité a bien plus de prix c'est "la capacité de voir que sous chaque rose, se trouve une croix très lourde".

Ce même matin, Amparo n'entendit "Je t' unirai à Teresa, tu dois accomplir une autre mission".

La Vierge du Pilar (pilier), patronne de l'Espagne. La tradition veut qu'Elle soit apparue à l'apôtre saint Jacques (Santiago) qui évangélisa l'Espagne. Découragé, il se reposait un jour au bord de l'Ebre; lorsque la Vierge lui apparut de son vivant, avec ses anges, pour le réconforter. Ce sont ces mêmes anges qui, pour lui prouver qu'il n'avait pas rêvé laissèrent le Pilier sur lequel on devait placer sa statue. Elle est fêtée le 12 octobre (en France, fête du Bon Larron) et trône à Saragosse.

Ce message se conclut lorsque cette voix cachée prit corps et que la silhouette de Jésus se laissa discerner au milieu d'une splendeur de lumière.

Le 4 décembre 1982, premier samedi du mois, la Vierge se présente habillée en blanc et bleu. Le message de ce jour se reliait à celui de La Salette, la Vierge des Alpes. Elle commença par dire: "Je viens lancer un appel très urgent à la Terre", détaillant presque immédiatement en quoi consistait cet appel pressant: "Je veux, mes enfants que vous partiez porter la lumière partout sur la Terre" (se référant à la claire lumière de la foi). "Voici les apôtres des derniers temps; hâtez-vous... N'ayez pas peur. En avant! [...] La W des temps est atrivée, la fin des fins'. Elle martela: "Bientôt, ma fille, se produira un Avertissement. Ce sera un Avertissement pour toute l'humanité".

Comme pourront s'en souvenir nos lecteurs, la Vierge de La Salette chargea Mélanie Calvat, au cours du "Secret" dicté le 19 septembre 1846, de fonder l'ordre des "Apôtres des Derniers Temps". Avec l'appui du Pape Léon XIII, Mélanie commença à travailler dans ce but. Cependant les fortes pressions et les obstructions importantes de certaines autorités ecclésiastiques~ l'empêchèrent de mener à bien, jusqu'au jour d'aujourd'hui, le désir de la Vierge des Alpes - dont l'apparition avait pourtant été, paradoxalement, reconnue par l'Église.

Je t'ai donné la date

4 décembre 1982

(Premier samedi, p. 80, cité dans un témoignage de l'édition des Carmélites déchaussées, tome I)

Pendant la récitation du Rosaire au Prado Nuevo, au début du quatriètne mystère glorieux (Assomption), Amparo signale que la TSVierge fait son apparition, vêtue de blanc et bleu, et qu'elle va bénir tous les présents.

Vierge Marie:

Je vous bénis au nom du Père et du Fils et de l'Esprit-Saint.

Appel urgent aux apôtres des derniers temps

Je vais lancer un appel très urgent à la Terre. Cet appel s'adresse à tous les disciples de Dieu ; les disciples du Dieu vivant, le Roi des rois dans les cieux. Je lance cet appel aussi à tous les imitateurs de Christ sur terre, à tous ceux qui ont vécu dans la pauvreté, l'humilité, dans le sacrifice et la chasteté ; à tous ceux qui se sont oubliés eux-mêmes et ont oublié le monde. J'appelle aussi mes véritables enfants, dévoués à mon Coeur Immaculé, tous ceux qui ont placé en moi leur confiance.

Je veux, mes enfants, que vous partiez porter la lumière partout sur terre, cette lumière de la foi, mes enfants. Ceux-ci sont les apôtres des derniers temps. Hâtez-vous, mes enfants, n'ayez pas peur. En avant ! Si Dieu est avec vous, de qui pouvez-vous avoir peur? N'ayez pas honte, mes enfants de publier la Parole de Dieu aux quatre coins de la terre. Quiconque reniera le Christ sur terre, mes enfants, les anges le renieront devant le Père céleste.

Le rosaire

Partez, mes enfants, partez rendre publique la lumière et l'oraison ; cette oraison qu'est le saint Rosaire.

la Fin des Temps

La fin des temps est arrivée, la fin des temps, mes enfants.

Hâtez-vous de sauver des âmes, mes enfants, et intercédez pour les âmes consacrées.

Le Livre de vie

Baise le livre, ma fille, le Livre de vie. (Amparo fait le geste de baiser un objet gu'on ne voit pas.) Écris un autre nom, ma fille. (Amparo écrit en l'air, de droite à gauche.) Voici un autre nom d'écrit et ce nom, comme les autres, ne s'effacera jamais. (Amparo prononce ici des mots qu'on ne comprends pas.)

Enlève deux épines, ma fille. (Amparo voit le Cceur de la TS Vierge rempli d'épines à cause des péchés du monde.)

N'y touche plus, ma fille, celles-là ne sont pas purifiées.

Continue de finir le Calice des Douleurs. (On perçoit clairememt comment Amparo boit quelque chose gu'on ne voit pas.)

Il est amer, ma fille. Quelle amertume éprouvent Nos Coeurs à cause de toute l'humanité et de ces âmes qui s'appellent pasteurs de mon Église et sont des loups, revêtus de peaux de brebis. Priez pour eux, mes enfants. Ils me font tant de peine !

Bientôt un avertissement pour toute l'humanité

Ma fille, il y aura bientôt un avertissement, cet avertissement sera pour toute l'humanité.

certains, qui se moquent des messages

Beaucoup, ma fille, se moquent de mes messages. Les malheureux, il vaudrait mieux pour eux n'être pas nés !

Vision de l'enfer

Regarde un autre type de châtiment. (Amparo voit un des enfers, avec toutes ses horreurs.) Tout cela, ma fille, c'est pour ceux qui ne respectent pas les saints commandements de la Loi de Dieu.

Et toi, ma fille, tu vas beaucoup souffrir. Offre-le pour les pauvres pécheurs.

Réciter le Rosaire

Récitez le saint Rosaire pour le monde entier. C'est ma prière favorite.

Soyez humbles, sans l'humilité on n'obtient pas le Ciel, ma fille. Baise mes pieds. (Amparo assure qu'elle a embrassé les pieds de la Vierge) Adieu.

8 décembre 1982, fête de l'Immaculée Conception, la Vierge apparut sous ce vocable: après avoir proposé d'imiter sa pureté, Elle insista de nouveau sur la mission de diffuser ses messages au quatre coins du monde.

25 décembre 1982, la Vierge désigna une fois de plus l'antidote au précipice: prière et sacrifice. Il était, à nouveau, opportun de parler du Châtiment dont la date d'accomplissement, dit la Vierge à Amparo, était celle qui lui avait été donnée antérieurement et qu'elle devait continuer de garder secrète "jusqu'au moment opportun" où il lui serait permis de la révéler.

26 décembre 1982 , fête de la Sainte Famille, Notre Dame se présenta à nouveau habillée en blanc et bleu, toute entourée d'anges. Luz Amparo reçut ce jour-là une seule vision: une des demeures du paradis. Une superbe clarté émanait des roses; là les herbes étaient blanches et bleu l'éclat irradié par l'Enfant Jésus.(Note: c'est une image, le vrai plaisir et bonheur du Paradis résulte de la vision directe de Dieu face à face).

Luz Amparo Cuevas reçues, en 1982, trente-trois apparitions publiques.

-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial

Année 1983

1er janvier 1983

(Cité au paragraphe n 74, p. 88 de l'édition des Carmélites déchaussées, tome I)

Premier samedi du mois, au Prado Nuevo, El Escorial.

Au cours de la récitation du saint Rosaire, au commençement du cinquième mystère, Amparo tombe en extase et transmet le message suivant.

La Vierge Marie :

Je suis votre Mère

Ma fille, je suis votre Mère et vous apporte paix à la Terre. Mais les hommes fomentent la guerre. Je suis Mère, ma fille, de tous les habitants de la Terre.

Je viens emplie de douleur, mais je viens aussi emplie de miséricorde et d'amour pour tous mes enfants. Je verse des grâces à toute l'humanité, mais l'humanité me répond par toutes sortes de péchés, de crimes et de moqueries.

que tous se sauvent

Je veux, ma fille, que tous se sauvent ; c'est pour cela que mon Fils descendit sur Terre, afin qu'ils le raillent et le mettent à mort par la Croix, afin que vous puissiez obtenir le Ciel, mes enfants.

Conditions pour obtenir le Ciel

Mais pour obtenir le Ciel, il faut obéir mes enfants, aux règles que le Père éternel a établies pour toute l'humanité. Beaucoup d'entre vous, mes enfants, ne voulez pas obéir à ces règles : vous partez sur le chemin du péché et de la perdition de votre âme.

Humilité

Je vous aime tous, mes enfants, mais je vous veux très petits, très petits, afin de pouvoir vous emmener très haut jusqu'aux Demeures de ceux que j'ai choisis.

Enfer et Paradis

Réfléchissez, mes enfants : les enfers existent ; réfléchissez, les cieux existent aussi : chacun recevra selon ses oeuvres. Combien de mes enfants sont arrivés blessés à l'âme et sont repartis guéris par ma grâce !

Douleurs de Marie

Regarde mon Coeur, ma fille. Enlève une seule épine, celle d'une âme consacrée. (Amparo enlève l'épine en gémissant.) Ne touche plus, ne touche plus : ces épines sont celles de mes âmes consacrées. Je les ai laissées comme pasteurs dans mon Église et qu'ont-ils fait de certaines de mes églises ? Une maison de voleurs et de péché.

Construire une chapelle

Je veux, mes enfants, qu'en ce lieu on élève une Chapelle en l'honneur de mon Nom et que s'y réunissent tous ceux qui voudront être des apôtres des derniers temps : qu'ils viennent y méditer pour la salvation du monde.

Écris un nom sur le Livre de vie, ma fille. (Amparo écrit en l'air de droite à gauche) Voici maintenant une âme de plus dans le livre : jamais ces noms ne s'effaceront.

Méditez la Passion, faire des sacrifices

Faites oraison, mes enfants, faites des sacrifices. Je vous aime tous de tout mon Cceur.Je veux, mes enfants, que vous méditiez la Passion de mon Fils qui est très oubliée.

Humilité

Je vous aime tous, ma fille, mais je veux que vous vous fassiez très petits, très petits, afin que votre Mère puisse vous arracher aux pièges de l'Ennemi.

Douleur de Marie, calice d'Amparo

Bois d'autres gouttes du Calice de douleur, ma fille. (On entend Amparo avaler quelque chose qu'on ne voit pas) Que ce calice est amer, ma fille ! Ainsi se trouve mon Coeur. Cette amertume, mon Coeur l'éprouve chaque jour, à cause de tous mes enfants, sans distinction de races.

les questions politiques

Mes enfants, ne mêlez pas les (affaires) politiques à mes rosaires :

les (questions) politiques ne servent le plus souvent à l'homme, à rien d'autre qu'à sa propre (con)damnation.

les consacrés

Je te demande aussi, ma fille, que vous fassiez des sacrifices pour les âmes consacrées, je les aime tant ! Et comme elles y répondent mal !

Je désire aussi la paix, mes enfants ; ne cherchez pas la guerre, je veux que vous semiez la paix partout dans le monde.

Humilité

Humilité, mes enfants, l'humilité c'est ce que je demande. Sans humilité on ne peut parvenir au Ciel. Nous cherchons toujours, mes enfants, des âmes humbles et ignorantes afin que les puissants voient clairement la main de Dieu.

Victime pour les péchés du monde

Offre-toi, ma fille, en victime pour l'expiation de tous les péchés du monde.

Résumé des messages connus de 1983

1er janvier 1983

La Très Sainte Vierge se plaint du mépris de l'humanité à l'égard de la venue de son Fils sur Terre et de la paix qu'Elle nous offre. Elle se plaint aussi de ses âmes consacrées, épines qui la font souffrir ; à cause d'elles, Elle demande des sacrifices.

Cette année-là, Jésus ne parlera pas avant le mois de juin.

6 janvier 1983:

"le Châtiment est très proche, [il est comme] aux portes. Voyons [espérons]si le tiers de l'humanité se sauve. Je veux du sacrifice [pour leur salut]".

14 janvier 1983, Amparo chez elle,"durant les trois jours de ténèbres, chacun reverra toute sa vie. Le monde se verra enveloppé de flammes. Le Châtiment ne sera pas évité; mais par l'oraison et le sacrifice, Dieu le Père donnera plus d'occasions afin que davantage d'âmes se sauvent".

20 janvier 1983

après le Rosaire, Amparo commence à saigner avec d'intenses douleurs aux mains, front, pieds et coté. Ramenée chez elle, la Vierge lui demande de s'offrir comme victime, de faire des sacrifices pour le Vicaire de Christ qui va beaucoup souffrir. II y aura de grands tremblements de terre, des villes entières seront détruites. Beaucoup de pasteurs sont au bord de l'abîme à cause de leur impiété et de leur négligence de l'oraison; ils entrainent beaucoup d'âmes au fond de l'abîme. Peu de couvents vivent leur Règle; ils sont devenus des maisons d'agrément ["recreo"= récréation, agrément, plaisirs au sens de choses plaisantes]: qu'ils fassent oraison...

La fin des temps arrive. Le Père Éternel est aussi un juge sévère.

22 janvier 1983

"La maçonnerie s'est infiltrée dans l'Église...

Le Fils de l'Homme est sur le point de venir juger tout le genre humain...

La Russie sera le fléau de l'humanité...

Priez le Rosaire lentement...

Communiez, mais en vous étant confessés auparavant".

29 janvier 1983:

"Un très grand Châtiment approche, comme jamais n'en a vu l'humanité. De grandes nuées de fumée et de feu détruiront ce que les hommes ont construit. II y aura aussi de grands tremblements de terre, de forts ouragans, de grandes sécheresses. Ce sera horrible!... Qu'au moins le tiers de l'humanité se sauve".

5 février 1983

la Vierge : "Je me suis manifestée en beaucoup de lieux du monde, mais certains représentants de mon Église font disparaitre mon Nom... Ils ne comprennent pas que Je me manifeste aux petits pour confondre les puissants."

24 février 1983

vision d'un ange et de Elie.

"Les couvents: les uns sont choisis et les anges les laissent; d'autres, beaucoup plus nombreux, sont emmenés: là, ils s'effondrent...

Saint Pierre élira un nouveau Pape" (cela signifierait-il que le Pape nommera son successeur?)...

"Rome connaitra de grands tremblements de terre et sera presque entièrement détruite...

Jésus règnera comme Roi des rois sur la Terre promise des élus... Les nefs célestes se trouvent prêtes pour transférer les élus à la Terre Promise...

Mon Coeur Immaculé triomphera sur toute l'humanité"

5 mars 1983

la Vierge insiste pour que ses messages soient diffusés; pour que l'on prie le Rosaire et communie; pour que l'on prie pour les âmes consacrées.

Amparo doit boire quelques gouttes de plus du Calice des Douleurs: "Il est en train de s'achever... alors, quand il sera fini, viendra la fin des fins".

17 mars 1983

au domicile d'Amparo et en présence de quatre français, dont un prêtre stigmatisé, la Vierge demande oraison et sacrifice à cause des pécheurs:

"la colère du Père est proche; soyez apôtres; continuer de prier le Rosaire; Je demande humilité et amour du prochain (message peut-être particulièrement destiné à la france).

27 mars 1983

la Vierge précise que lorsque le Calice (des douleurs) s'achèvera, le feu qui la dévastera tombera sur l'humanité. Elle indique en langue inconnue (appelée "langue céleste" en d'autres occasions), les dates du - très proche - grand Châtiment de toute l'humanité: "Diverses nations seront détruites (= Fatima) et celles qui resteront seront purifiées... Beaucoup mourront (avant), lors du seul Avertissement... Celui qui n'aime pas le prochain, n'aime pas Dieu."

2 avril 1983

Elle insite:

"Récitez le Rosaire. Il ne manque que quelques secondes pour le Châtiment".

30 avril 1983

la Vierge s'exprime en langue céleste, que seule Amparo comprend. Celle-ci voit "une montagne s'effondrer: tout n'est que feu et morts.

Ma fille, cela n'affectera absolument pas ceux qui seront en (état de) grâce; mais pour les autres, ce sera horrible... pire que quarante tremblements de terre réunis".

Notre Dame insiste aussi sur la charité.

1er mai 1983

si nous le demandons, notre Mère nous promet toutes les grâces nécessaires pour nous sauver.

"Soyez purs habillez-vous avec pudeur: l'enfer est plein de péchés d'impureté" (propos tenu également lors des apparitions de Fatima et confirmé par saint Alphonse de Ligori, princes des moralistes, docteur de l'Eglise, dans Selva, la Bonne mort, la Sainte Religieuse, ....)

7 mai 1983

"D'ici peu, le soleil cessera de briller et la lune cessera d'éclairer" (les "peu" [de temps] et les "bientot" du Ciel sont habituellement plus longs que les notres).

Les Armées du Père se comptent par billions et billions; elles sont prêtes pour séparer l'ivraie du blé; emmenere la première en enfer et la seconde au Ciel.

12 mai 1983

la Très Sainte Vierge demande " une chapelle en l'honneur de mon Nom" (demande répétée plus de trente fois, mais jamais honorée par le Cardinal Suquia, Archevêque jusqu'en 1994).

Amparo saigne du front, des yeux, des mains, des genoux pour finir, et au vu de tous, le sang disparut sans laisser la moindre trace de blessure.

22 mai 1983

Pentecôte: "Demandez au Père qu'Il vous envoie la Lumière de l'Esprit Saint pour pouvoir être des Apôtres des derniers temps.

Vous ne demandez que les miracles du corps."

4juin 1983

une salve d'applaudissements accueille Amparo de retour (de l'hôpital) après l'agression sauvage du 26 mai.

"Dieu le Père est tout miséricorde et amour, mais Il a voulu polir ton corps et que tu soies victime pour le salut des hommes.

Prie pour tes ennemis...

Le Royaume de Christ approche.

Les plus importants miracles sont ceux de l'âme".

11 juin 1983

Coeur Immaculé de Marie: "Je veux que vous diffusiez (étendiez) partout dans le monde la dévotion à mon Coeur Immaculé Je promets à tous ceux qui auront dévotion à mon Coeur Immaculé de leur donner les grâces nécessaires durant toute leur vie et de les préserver des peines de l'enfer".

24juin 1983

pendant la messe célébrée par le Père Cecillo Ibanez, dans la ferme San José (El Escorial), la Vierge répète à Amparo de "s'unir à sainte Thérèse de Jésus", (c'est-à-dire sainte Thérèse d'Avila, réformatrice du Carmel et grande organisatrice de Fondations). Elle veut "que le tiers de l'humanité soit sauvé", ce qu'Elle répètera bien d'autre fois. "Combien se condamnent parce qu'ils n'ont personne pour leur parler de Dieu! Fondez des maisons d'Amour et de Miséricorde pour les pauvres" (les messages sous-entendent qu'on leur y parle aussi de Dieu puisqu'Elle ajoute que beaucoup en ont besoin).

29 juin 1983

saint Pierre et saint Paul: la Vierge rappelle la phrase que saint Paul répétait constamment: "Qu'importe toute la souffrance au vu de la récompense qui (nous) attend au Ciel?

Combien êtes-vous comme saint Pierre, qui reniez Christ, mais lui se repentit à temps".

2 juillet 1983

"Satan s'est emparé de postes élevés y compris aux sommets de l'Église... Demande à tout le monde, ma fille, de changer de vie... Sois humble".

7 et 8 juillet 1983

extase et stigmatisation d'Amparo en l'église Sainte Marie Majeure (Rome) et à San Giovanni Rotondo (où le Padre Pio avait vécu stigmatisé).

Là, la Vierge lui conseilla d'imiter le Padre Pio qui souffrit pour la salvation des âmes. Amparo le vit; resplendissant dans une tunique blanche.

22 juillet 1983

"Beaucoup d'âmes sont en train de se convertir... Je veux qu'on médite la Passion de Christ qui se trouve complètement oubliée... Combien d'âmes consacrées ont quitté le chemin de Christ et ont glissé vers une vie de plaisirs...

quiconque s'humiliera sera élevé...

Réfléchissez: le monde passe, la Terre ne vous sert de rien...

Ne prenez pas le chemin des roses, mais celui des épines; l'ennemi veut vous confondre"

24 juillet 1983

"Ne vous laissez pas tromper: sacrifice et oraison".

la Vierge enjoint à Amparo de baiser le sol à cause de tous les pécheurs.

vision symbolique de l'enfer

Amparo voit une sorte de planète très obscure, sèche, toute de pierres et de poussière, sans végétation; de nombreuses personnes, faméliques, y cherchent désespérément de l'eau:

"Ces âmes se trouvent ici pour toute l'éternité parce qu'elles n'ont pas voulu faire cas de l'appel de Christ".

[la peine la plus dure de l'enfer éternel est de ne pas voir Dieu, pour lequel nous sommes créés; cette vue une béatitude inimaginable. La vision de la soif des damnés symbolisent leur soif de Dieu qu'ils ont choisis de hair alors que leur nature est faite pour trouver leur bonheur en l'aimant]

25 juillet 1983

"Priez pour la paix du monde entier; pour l'Espagne, pour la Russie, sinon elle sera le fléau de l'humanité. Priez pour la Russie et la Chine; elles peuvent détruire le monde...

Rendez visite au Très Saint Sacrement. Consolez mon Fils.

Christ triomphera".

30 juillet 1983

"J'ai déjà tout dit, depuis le début jusqu'à la fin".

6 aout 1983

Amparo commente: "la Très Sainte Vierge m'a dit une fois (message privé) que si Elle me disait une chose et le Directeur spirituel ou un représentant de l'Église, une autre, d'obéir à l'Église et au Directeur spirituel".La Très Sainte Vierge: "Dieu le Père envoya ses Anges à Sodome et Gomorrhe pour les avertir de tous leurs péchés d'impureté et de toute sorte d'autres vices... Mais comme ils n'en firent aucun cas, II les détruisit par des nuées de feu. La même chose va se produire ici, ma fille... Où sont donc ces fleurs pures et luxuriantes qui se trouvaient dans les couvents?...

Tu vas souffrir beaucoup, ma fille. Prie (demande, intercession) pour les âmes consacrées...

Les prophéties que J'ai données, il y a bien des années, à Mélanie et à Bernadette [ Mélanie Calvat à la Salette en 1846; et Bernadette Soubirous, à Lourdes en 1858.] vont s'accomplir...

Nous ne trouvons pas d'âmes pour être apôtres des derniers temps, des âmes qui veuillent réparer (à cause de tous) les péchés des autres".

Amparo reçoit une vision de la Transfiguration de Christ et de la Sainte Trinité.

15 août 1983

"J'ai vécu 73 ans, en donnant exemple d'humilité, de pauvreté, de pureté, cachée dans l'oraison et le sacrifice".

Amparo voit l'Assomption et dit: "la Vierge est morte"; mais la Très Sainte Vierge lui répond: "Non, ma fille, Je m'endormis et fus transportée par les (mains des) anges".

2 septembre 1983

Chez sa fille Amparito, mariée à Vicente, mécanicien: "Je donne des avertissements pour toute l'humanité; mais elle n'y prête pas attention, elle est vide; ils ne cessent d'offenser Dieu. Cela vaut la peine de souffrir et de ne pas se condamner pour toute l'éternité: pour cette raison n'abandonnez pas l'oraison".

3 septembre 1983

Amparo explique que la Vierge lui a demandé qu'on ajoute à la deuxième partie de l'AveMaria: "Mère de Dieu et notre Mère"; c'est pourquoi on le récite ainsi. Mais si l'Église le lui interdisait, elle obéirait.

La TSVierge: "Le châtiment sera plus grand dans les lieux où il y a plus de péché. Paris, ma fille, sera enveloppé de flammes. Vous avez encore le temps de vous repentir. Comprenez que les richesses ne vous serviront qu'à vous damner".. "Il est plus difficile à un riche d'entrer dans le royaume des cieux".. "Bienheureux les pauvres, comme Christ. Si vous avez deux tuniques, donnez-en une. Il est très facile de vivre comme le mauvais riche sans se souvenir de donner les miettes aux pauvres."

9 septembre 1983

La Vierge continue à enseigner qu'il est nécessaire de porter la Croix, comme son Fils, comme Elle. Combien disent l'aimer, mais "lorsqu'un peu de Croix leur est donnée, ils se mettent à crier: loin de moi, je ne veux pas de Croix!"... "Demande des sacrifices pour les âmes consacrées et pour tous".

vision de l'enfer

Elle montre à Amparo l'enfer. "Moi aussi je pleure, ma fille, touche mes larmes" (touchées aussi par certains des présents).

17 septembre 1983

La Vierge marque d'une Croix au front toutes les personnes présentes à la Pradera. Amparo dit qu'Elle choisit des instruments, pêcheurs comme elle-même, qui n'était pas pratiquante, parce que si Elle avait utilisé une personne toujours fourrée à l'église, on aurait dit: celle-ci, c'est une mystique, elle invente tout ça!

Le 23 septembre 1983

Amparo rapporte que quatre Anges accompagnaient la Vierge: ce sont eux qui marquaient les fronts des personnes présentes avec une Croix en forme de Y. Cela ne veut pas dire qu'ils soient (déjà assurés d'être) sauvés.

24 septembre 1983

"Oh, ma fille, la première trompette a sonné"

29 septembre 1983, fête des Archanges:

Saint Michel et un autre Ange tenant une balance, séparent les bons des mauvais.

damnation par sa propre volonté

On ne peut pas passer d'un côté à l'autre. "Ceux qui se trouvent là-bas, dit la Vierge, se sont damnés par leur propre volonté"...

Elle lui montre un livre scellé de sept sceaux. L'Archange Raphaël va l'ouvrir. Amparo voit des chevaux de différentes couleurs. "Celui-ci, poursuit la Vierge, c'est Mort et Destruction. Les humains ne veulent pas se sauver; ils ne cessent pas d'offenser Dieu". Elle en voit un autre, avec une trompette: "C'est la dernière: lorsqu'elle sonnera, ce sera la fin, ma fille. Les Anges du Ciel attendent le signal pour détruire la majeure partie de l'humanité."

Amparo explique ses visions de la Passion, dont certaines sont différentes de ce qui est habituellement dit; montrant le Seigneur tomber 13 fois, sous le bois de la Croix; [l'Evangile nous dit qu'il tomba trois fois donc nous devons croire l'Evangile] comment on lui administre des coups de pieds et le dénude complètement.

Elle voit aussi comment la Vierge vécu soixante-treize ans, mais ne vieillit plus après l'age de 20 ans. C'est ainsi qu'Elle apparaît dans l'autre vie, nous aurons tous l'âge de Christ.

le 1er octobre 1983

Plus de 20 000 personnes se rassemblent au Prado Nuevo. Et Amparo insiste sur la nécessité de la Confession

La Vierge dit: "Le globe terrestre voit ses saisons changer; les astres perdront leur mouvement; la lune diffusera une faible lumière rouge. Lorsque tout ceci arrivera, soyez prêt parce que la fin des temps sera proche" (selon certains à la mort de Jean-Paul II).

"La terre produira de mauvaises récoltes, de mauvais fruits.

L'eau et la lumière donneront au globe terrestre de grandes convulsions, de grandes villes seront jettées bas."

8 octobre 1983

Amparo rapporte que la Vierge continue à marquer du sceau ceux qui ne l'étaient pas.

Le 12 octobre 1983

la Vierge recommande de nouveau la paix: "Ne prenez pas d'armes à feu pour lutter" (certains le souhaitaient).

Le Rosaire, l'Eucharistie, l'oraison pour les âmes consacrées: "Mon Coeur les aime tant."

le 15

elle continue à témoigner du Sceau et de l'importance de la confession.

16 et 22: confession, oraisons, sacrifices. Amparo avertit que, selon la Vierge, au moment de l'avertissemnt, les non-croyants penseront que ça n'a pas d'importance et qu'il s'agit d'un phénomène astronomique.

Les 23 et 29 octobre 1983 : sacrifice, oraison. Le 29 la Vierge dicte l'oraison: "Père Éternel..."

le 1er novembre 1983: "Il y a de nombreuses années, j'ai donné ces mêmes avertissements.

le 5 novembre 1983, elle continue d'avertir et dit: "Je continuerais de me manifester. Mais les avertissements seront très courts, seulement pour le sacrifice et l'oraison."

Le 6 novembre 1983

Purgatoire

Amparo voit des âmes du Purgatoire sortir par groupes lumineux et blancs, "Par vos oraisons", explique la Vierge (Cf Message du 7 octobre 1982).

Les 12 et 19 novembre 1983.

Oraisons. Sacrifices. Ceux qui ne l'étaient pas encore sont marqués de la Croix. Amparo demande de prier à genoux pour les âmes du Purgatoire: "si nous savions le réconfort qu'elles en reçoivent, nous réciterions pour elles, au moins une partie du Rosaire, chaque jour."

3 décembre 1983.

la grande promesse de El Escorial

La Vierge dit: "Tous ceux qui chaque jour récitent le Rosaire, rendent visite au Saint Sacrement et se confessent et communient les premier samedi du mois, verront les peines du Purgatoire qu'ils ont méritées mais sans y entrer, elles passeront directement au Ciel.

Vision du Purgatoire: une planète avec une faible lumière orangée. " Des fours et niches. On y souffre surtout de la partie du corps avec laquelle on a péché: langue, etc... Pour écourter les peines certaines pratiques ont une grande valeur: indulgences et jubilés, Messes, Rosaires et sacrifices.

Amparo voit aussi diverses Demeures du Ciel: chacune à sa couleur. La blanche, pour ceux qui sont le plus près de Dieu; puis bleu, rose, verte. La dernière, plus basse et éloignée de Dieu est marron.

8 décembre 1983

l'Immaculée Conception, tunique blanche, sans ceinture, aux manches très larges; manteau bleu avec bordures d'or ornées de Croix de saint André (X). Superbe au dehors mais triste intérieurement.

24 décembre 1983

Humilité et pauvreté, deux vertus pour se sauver

Amparo voit l'Enfant Jésus sur les lieux de Sa Naissance, et les bergers: "Vous devez les imiter en humilité et en pauvreté; sans ces deux vertus vous ne vous sauverez pas"

-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial

Année 1984

Résumé des messages connus de 1984

1er janvier

La Vierge demande paix amour sacrifice et oraison.

Le 24 mars

Amparo revient au Prado Nuevo après plusieurs mois de maladie. La Vierge arrive toute resplendissante, très souriante

" Mon Coeur déborde de joie en voyant que tous les humains ont été consacrés à mon Coeur Immaculé par le Vicaire de Christ; mon Fils aimé." (fait le 25 mars 1984 par le Pape et simultanérnent en Russie par Mgr Hnilica).

"Je dois donner un conseil très important: attention à tous ces (faux) prophètes qui viennent par dizaine en ce lieux. Ils ne parlent pas contre Dieu, mais ils mentent, ils utilisent Nos Noms comme un enfant un jouet: ils les détruisent...

soit humble; parfois tu ne respecte pas cet ordre de ta Mère."

1er avril

"Je veux que tous les présents sachent que tu es peu humble"

(la Très Sainte Vierge lui a très souvent demandé de l'être).

7 avril.

"Combien qui paraissent de grands saints, aux yeux des hommes sont en train d'offenser le Père Éternel."

8 avril.

dimension de la chapelle

La Vierge précise le lieu et les dimensions de la Chapelle. Amparo les parcours à pieds parmi les pierres et la boue: 14 mètres sur 28. Elle lui répète en outre d'allez voir l'évêque pour la lui demander.

14 avril"Recevez les mendiants avec amour" elle répète "il reste peu de temps: sacrifice, oraison pour le salut des âmes..."

15 avril.

"Qui sont les hommes pour dire combien de fois je peux me manifester?"

"Le salut des âmes est le plus grand miracle"...

"Les victimes doivent souffrir, tu devras souffrir tout le temps qui te reste (à vivre)"

21 avril.

"Christ est sur le point de revenir dans une nuée entouré d'anges" (parousie.) elle répète: "la proximité du grand châtiment, ce qui concerne le âmes consacrées, les souffrances de son coeur, le petit nombre de ceux qui se sauvent..."

22 avril.

Résurrection:

"Tu as vu les trois bourreaux (Cf agression contre Amparo du 26 mai 1983) offre pour eux des sacrifices, considère les comme des amis. Ce qui est mal, ce n'est pas d'éprouver de la peur, mais d'éprouver de la rancoeur."

28 avril.

"Je vous ai déjà tout dit. Tout s'accomplira."

Elle répète ses conseils: pardon et amour des ennemis.

5 mai.

"La deuxième trompette va sonner"

"Je vous ai déjà tout dit" Elle répète: "Je continuerai de manifester ma présence en ce lieu jusqu'à ce que ma parole s'accomplisse."

6 mai

jour de la fête des Mères.

Comme Mère et Mère de toute l'humanité la Vierge les salue et leur souhaite bonne fête. Elle ajoute: "combien d'entre vous ne vous préoccupez que du corps de vos enfants. Éduquez-les dans la doctrine de Christ; dans la sainte crainte de Dieu; vous en serez responsable lorsque vous vous présenterez devant le Père.

Quant aux mères qui, à cause de leurs divertissements, ne se préoccupent pas de leurs enfants, ne s'appliquant qu'à faire les coquettes et à dépenser ce que Dieu leur a donné... bienheureux, mes enfants, ceux qui ont eu le don d'acquérir des richesses et de les distribuer aux pauvres sans les dépenser en luxe inutile. Vous devrez rendre, mes enfants...

J'aime la chanson : "avec des fteurs à Marie qui est notre Mère".

Les présents sont marqués par la Vierge.

Nouveaux prodiges du soleil. Amparo ne peut pas revenir (sur terre).

12 mai. Sacrifices et pénitences.

"Par le Rosaire vous obtiendrez tout."

Amparo voit sortir du Purgatoire et monter des groupes d'âmes.

13 mai.

Long dialogue entre Amparo et la Très Sainte Vierge. ;

Visions du Ciel.

Amparo est préoccupée: que va-t-il se passer le lendemain?

Elle devait en effet comparaître devant la commission nommée par l'Archevêque. Elle dit: "Je suis faible... ils sont cinq et nous trois." Elle pleure.

La Très Sainte Vierge: "ne t'imagine pas, ma fille que demain les choses vont bien se passer. Beaucoup d'entre eux sont des loups revêtus de peaux de brebis. On te traitera de folle et d'autres choses pires encore; mais offre-le au Christ Jésus...

Tu ne pourras pas entrer au royaume des Cieux avant que mon fils ne te polisse, bien polie.:. Ne crois pas qu'il soit facile de se sauver. Très peu entrent par la porte étroite tandis que des milliers vont par la voie large.

La Vierge fait référence aux jour précédent: "Tu as été très peu intelligente ma fille. Je t'avais avertie de l'être car eux sont roués, des loups couverts de peaux d'agneaux, Mais n'aie pas peur. Les grandes épreuves arrivent maintenant. L'obéissance est très importante mais l'intelligence aussi. (Prudents comme des serpents. Matt. 10, 16)

"Ces lieux sont sacrés parce que mes pieds s'y sont posés. Si ce n'est pas dedans (en ce lieu) ce sera dehors, mais je continuerais à me manifester"...

"C'est aujourd'hui la fête d'un grand saint (saint Isidro le laboureur) combien de calomnies il eut contre lui!"

Le Seigneur parle

"Tu as été peu intelligente, si Dieu est avec vous de qui pouvez-vous avoir peur? Soyez fermes, ne cessez pas de venir en ce lieu." Amparo: "Et s'ils l'interdisent, qu'est-ce que je fais?" Le Seigneur: "Toi obéis, mais que tous ceux qui croient en la présence de Dieu en ce lieu continuent d'y venir: c'est alors qu'ils verront que ce lieu est sacré...

Bien que Dieu soit miséricordieux, sa colère est très grande".

19 mai.

Confession

La Vierge: "approchez-vous du sacrement de la confession, ne croyez pas que celui qui se confesse directement à Dieu se sauvera. Dieu a placé des confesseur pour que vous vous humiliez".

Long colloque avec la Vierge, parfois en langue céleste.

"L'ennemi tuera tous ceux qui seront marqués de son sceau mais il ne touchera à aucun de ceux marqués-scellés par l'Ange ou par Moi.

baiser le sol est un acte d'humilité qui peut servir à aider les âmes... En faisant oraison la tête contre le sol, vous imitez le Christ qui priait ainsi...

je me suis manifesté il y a longtemps dans ce lieu, mais personne n'a voulu tirer au grand jour cette manifestation" (Cf Messages des 9 et 14 juillet)

20 mai.

La Vierge répète une fois encore qu'elle veut une chapelle.

"Allez au village non par deux comme certains faux témoins , mais par groupes pour diffuser l'Évangile...

si toutes les âmes consacrées récitaient quotidiennment le Rosaire toutes les âmes seraient sauvées...

N'allez pas dormir sans vous être conciliés (litt: mis bien) avec Dieu. Souvenez-vous que la mort arrive sans prévenir".

26 mai .

La Vierge : "Dites très souvent: Dieu saint, Dieu immortel, libère le monde de tout mal ...

Regardez le ciel: quelles couleurs, quelles merveilles, lui donner témoignage de ce que vous avez vu."

27 mai.

La Très Sainte Vierge: "Venez vers le Père Éternel, il se trouve triste et faché parce que personne ne se souvient de lui.

Long colloque avec la Vierge et le Seigneur sur les thèmes habituels.

31 mai.

Conversions, oraisons, pénitences.

La Russie est le fléau de l'humanité, des morts partout sur la terre, l'anti-christ se trouve parmi l'humanité avec tous ses acolytes. "Quelles sont peu nombreuses les âmes consacrées qui paient de retour l'amour de mon Coeur; et ils auront davantage de comptes à rendre". Long colloque.

2 juin.

Amparo voit comment seront habillés les "apôtres des Derniers Temps": soutanes noires, ceintures blanches, agrafes dorées sur le rabat, pélerine avec deux agrafes dorées aussi. Des franges tombent tout au long de la soutane. Souliers blancs et chapeaux ronds.

Elle voit aussi Élie et Enoch: ils descendront, mourront et le monde croira lorsqu'ils ressusciteront.

Beaucoup de pélerins s'étaient rassemblés ce jour-là suite à l'annonce faite le premier samedi du mois précédent selon laquelle, tous pourraient voir des signes extraordinnaires dans le ciel. Ce qui arriva. Certains virent même la Très Sainte Vierge dans le soleil.

9 juin.

La Vierge avertit Amparo: "les épreuves commencent à présent. Vous devez être forts et courageux. Qu'il ne se produise pas en ce lieu ce qui c'est passé il y a bien des années (Cf: Messages des 19 mai et 14 juillet).

10 juin.

"Lorsque l'ennemi essaiera de détruire cette oeuvre, continuez à venir prier le Rosaire. Malheur à celui qui détruira mon oeuvre!" Comme toujours Amparo demande avec insistance pardon pour les péchés.

Comme toujours la Vierge demande l'humilité.

"La lumière de l'Esprit Saint vous illuminera pour que vous diffusiez partout dans le monde. Cette lumière divine provient de l'énergie divine de Dieu. Allez par groupe de 5 ou 6. Si on vous refoulle d'un village allez de l'avant...

Le châtiment qui s'abattra sur la terre sera de feu produit par un astre qui s'écrasera contre la terre. Cela n'affectera en rien tous ceux qui seront en état de grâce avec Dieu. Ils resteront comme en extase."

14 juin.

La Très Sainte Vierge rappelle que cela fait 3 ans qu'elle est apparue sur le fresne du Prado Nuevo.

"Le moment viendra où l'on vous interdira de réciter le Saint Rosaire (ceci s'est réalisé puisque la Mairie l'a interdit, clôturant de barbelé le terrain en mars 1994) mais ne cessez pas de fréquentez ce lieu. Si je ne me manifeste pas dedans je me manifesterai dehors."

16 juin.

La Très Sainte Vierge: "Ne considérez pas les fautes des prêtres. Considérez le Christ en eux. Pensez que ni les Anges, ni même la Mère de Dieu ne peuvent remplacer le prêtre."

Elle demande pénitence avec sacrifice et oraison, la confession, la communion et l'humilité.

Durant le Rosaire se produisent à nouveau des phénomènes solaires sous les acclamations de joie de la foule. Amparo voie les chevaux de l'apocalypse.

21 juin.

"Je veux, mes enfants, que vous restiez unis, très unis. Placez-vous en derniers et non les premiers, ne soyez pas pharisiens.

Que de conflits pour des choses sans importarice. Ne jugez pas et vous ne serez pas jugez."

23 juin .

Pénitence. "Par l'humilité vous pourrez parvenir à tout...

Pensez à Christ sur la Croix et vous verrez que vous n'avez plus le temps de vous occuper des choses humaines du monde. Comment le Christ mourait sur la Croix pour ceux là-mêmes qui étaient en train de le crucifier! Avec quel amour il les regardait!...

Répandez l'Évangile de par toutes les nations de la Terre.

Ne soyez pas lâches. Il y a longtemps que je le dis... Je termine en vous demandant la pénitence. Par la pénitence et le sacrifice l'ennemi ne pourra pas vaincre.

2 juillet.

"Ton chemin est cours, mais en ce peu de chemin qu'il te reste tu dois aider à sauver beaucoup d'âmes... Si tu es forte pour ; marcher ce bout de chemin qu'il te reste..,"

Amparo: "Ah, très peu!"

La Très Sainte Vierge: "Tu dois être humble... C'est une grande vertu que de pouvoir se taire quand on vous calomnie."

Comme bien d'autres fois Amparo bois du Calice de Douleur...

"Il ne reste que quelques gouttes ma fille. Tenez vous prêts, car lorsqu'il s'achèvera, les nations se dresseront contre les nations et de grands châtimerts épuiseront l'humanité. Ce sera terrible. Les engins atomiques seront déchaînés..."

8 juillet."Ton chemin est très court, mais plein d'écueils et d'épines. Réfugie-toi en Nos Coeur lorsque la tristesse t'envahit."

14 juillet.

La Vierge demanda aussi que le Saint Sacrement soit exposé pour accompagner le Christ jour et nuit...

"Je me suis manifestée en ce lieu il y a des années mais on n'a pas écouté mes messages: '

Amparo: "Mais pourquoi ne l'ont-ils pas laissée là? Où l'ont-ils emmenée? Sous une autre invocation:'

La Très Sainte Vierge: " Ce fut sous cette même invocation. Eux ont ajouté l'autre invocation. Mais il n'y a qu'une Vierge Marie Mère de Dieu. La Vierge des Grâces (Notre-Dame des Grâces, paroisse de l'Escorial d'en-haut) c'est la même que la Vierge des Douleurs" (Cf 9 juin).

Comme le 22 avril, Amparo voit à nouveau ses bourreaux dans l'assistance. La Vierge lui dit de leur pardonner. Puis Elle répète (pour la 45 ème fois à ce jour) qu'Elle veut une chapelle... "Je suis Mère de l'Églisé".

15-16-21 et 22 juillet.

Messages très brefs

le 16, fête de Notre- Dame du Mont Carmel, on voit de merveilleuses couleurs dans le soleil et son image s'y reflète. Amparo voit beaucoup d'âmes du Purgatoire aller au Ciel grâce aux oraisons et aux sacrifices.

Le 22, lorsque la Très Sainte Vierge s'en va, douze anges irradient de lumière toute la foule.

29 juillet. "En d'autses lieux ont a fait disparaître mon Nom, mais pas ici. Et dedans ou dehors (du Prado Nuevo), je ne cesserais pas de me manifesterjusqu'à ce qu'ils accomplissent ce que J'ai demandé."

4 août. Les messages sont achevés...

Ne dis jamais: je n'en peux plus parce que Christ ne t'enverra pas plus que tu ne peux (en supporter).

5 et 11 août. Bénédiction de la Vierge.

12 août.

"J'ai dit que je ne donnerais plus d'avertissement à l'humanité; mais je n'arrêterai pas de te donner des avertissements/annonces; ni de bénir tous ceux qui viendront en ce lieu: à nouveau des prodiges ont lieux dans le soleil.

15 août,

Assomption. "Tu vas voir l'Assomption, comment les anges du Ciel m'ont transportée. Mon corps n'était pas mort mais était endormi."

Amparo: "Je veux que vous m'emportiez avec vous."

La Très Sainte Vierge: "Il ne te reste plus beaucoup (de temps et d'épreuves), ma fille, tu es presque polie...

Les âmes consacrées en entraînent beaucoup d'autres en enfer."

19 août

La Très Sainte Vierge demande qu'on récite le NotrePère.

1er septembre.

Pas de Ciel sans la Croix

Contrairement à d'autres fois c'est le Seigneur qui parle:

"que la tristesse ne t'envahisse pas. Réfugie toi en Nos Coeurs. Ne perds pas ton temps dans cette tristesse. Je ne veux pas que tu Me voles une seule minute. Sans ma croix, tu n'obtiendras pas le Ciel. Je ne prends jamais de victimes sans qu'elles disent "oui" à la souffrance."

15 septembre,

jour de Notre-Dame des Douleurs en France comme en Espagne.

"Ce sont les hommes qui causent les guerres par leurs péchés" dit la Très Sainte Vierge.

Suivi d'un colloque où le Seigneur demande à Amparo son amour.

6 octobre.

Le colloque avec le Seigneur se poursuit.

La Très Sainte Vierge se plaint des prêtres qui vont sur le chemin des plaisirs et des mères qui commettent de grands crimes envers leurs propres enfants.

7 octobre.

La Vierge reprend: "Beaucoup de prêtres sont lâches

pour parler de cela (des prêtres qui vont sur le chemin des plaisirs et des mères qui commettent de grands crimes envers leurs propres enfants)

Je ne permettrai pas que celui qui récite le Rosaire se damne.

3 novembre.

La Très Sainte Vierge se plaint du monde et des âmes consacrées: "Leur impiété lorsqu'ils célèbres le Mystère de la Messe"; leur amour de l'argent, c'est pourquoi "j'ai besoin de beaucoup d âmes réparatrices. Recherche l'humiliation ma fille, bienheureux celui qui sera calomnié à cause de Nos Noms"

18 novembre.

Le Seigneur parle: "Je te promet que quiconque aime d'amour ce Coeur ne se damnera pas...

Guerres, discordes, parents contre enfants; enfants contre parents, frères contre frères... Signes que la fin des temps approche. Voici la date du châtiment. La Très Sainte Vierge parle en langue inconnue (langue céleste déjà évoquée, signalons que c'est la troisième fois que cette date est donnée...).

25 novembre. Christ roi.

"Je suis le Roi du Ciel et de la Terre. De nombreux gouvernants sont des démons incarnés: Plusieurs nations seront détruites, dont une partie de l'Europe. Grande catastrophe et grands tremblements de terres. Mon Coeur divin et miséricordieux se trouve triste de voir que les hommes ne changent pas; mais uni à celui de ma Mère, ce sera Lui qui triomphera."

le 1er décembre.

La Vierge répète certaines annonces.

8 décembre 1984

La Très Sainte Vierge parle du mystère de l'incarnation et de sa vie (sur terre): "Quiconque lira la Bible apprendra a aimer Dieu."

9 décembre 1984

Amparo raconte les vision qu'elle a reçue: comment une âme se sauve pour avoir récité tous les jours trois ave-Maria (déjà indiqué par le Christ à Marie-Julie Jahenny 1850-1941, mystique et stigmatisée Bretonne: Si vous priez tous les jours ma mère avec trois ave-Maria en disant: je te salue Marie, pleine de grâce, fille du Père, lys de pureté, le Seigneur est avec vous Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus le fruit de vos entrailles est béni. Mère du Verbe Incarné, Violette d'humilité, Épouse du Saint Esprit, Rose de charité, priez pour nous pauvres pécheurs maintenant et à l'heure de notre mort.

(or se sont là les principaux parfums ressentis à l'Escorial).

23 décembre.

"Je vous ai dit que mes messages étaient en train de s'achever; mais quelle Mère, voyant son enfant se précipiter dans l'abîme ne continue pas de l'avertir."

Colloque avec Amparo à qui elle montre la naissance de Jésus.

25 décembre.

La Très Sainte Vierge continue à raconter: "

C'est saint Michel qui annonça la nouvelle aux justes dans les limbes, saint Gabriel qui avertit les bergers. Un autre ange (saint Raphaël?) le communiqua à sainte Isabelle. Satan ne crut pas qu'il s'agissait du Messie dans une telle pauvreté.

Pense toujours ma fille à la pauvreté, à la mangeoire, à l'humilité et à la Croix. (Pesebre: ratelier, mangeoire, crêche. Double sens comme nous l'avons déjà indiqué, car le hammeau où naquit Amparo s'appelle El Pesebre).

30 décembre.

Causerie d'Amparo sur la famille, bénédiction de la Vierge.

31 décembre.

La Vierge révèle à saint Joseph que son fils mourra crucifié.

Amparo voit la circoncision.

Note: nous ne transcrivons pas dans ces résumés tout ce qui est répété. Ajoutons cependant les faits les plus fréquents: Amparo ote les épines du Coeur de la Vierge; des âmes se convertissent; elle voit des scène de la vie de la Vierge et du Seigneur; elle intercède pour quelqu'un; pleure; se plaint; ne veut pas revenir de l'extase ni "descendre" sur Terre; parfois elle embrasse le pied de la Vierge ou du Seigneur également, très froids... On pourrait avoir l'impression que tout n'est que souffrance pour Amparo

, pourtant elle éprouve aussi de grandes joies. Quant à sa vie personnelle elle n'est pas faite que de souffrance. Son caractère est plutôt joyeux

, comme celui bien d'autres mystiques actives féminines, qui avant elles insistèrent sur lajoie, Thérèse d'Avila et Marie-Madeleine de Pazi par exemple.

Par ailleurs le lecteur aura remarqué les pratiques et prières demandées à l'Escorial ainsi que les magnifiques promesses de la Vierge Marie. Ces dernières années Jésus et sa Mère insitent sur la consécration des personnes et foyers aux deux Coeurs et sur la prière aux anges gardiens et l'appel à l'Esprit Saint.

-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->-->

Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial

Année 1985

Janvier 1985

2 Février 1985.

"Ma fille regarde le soleil"(La TS Vierge garde un long silence pendant que les assistants observent le prodige céleste)

"Que d'âmes ingrates!

Malgré ce qu'elles voient, elles ne croient pas. Pauvres âmes!

Mes enfants, regardez quelles merveilles dans l'Univers;

ma fille, ce sont les couleurs des demeures.

Aujourd'hui, ce message est pour les consacrés

Mes enfants, -mots très accentués- N'offensez plus mon Fils, ne continuez pas à affliger son Coeur qui est très affligé par les âmes consacrées ne remplissant par leurs devoirs. Mettez-vous en règle avec Dieu et soyez prêts; vous avez abandonné le chemin de l'Evangile et avez exposé votre corps aux plaisirs du monde. Pauvres âmes! Convertissez-vous, car vous donnez un très mauvais exemple. Ce qui fait le plus souffrir mon Coeur, ce sont les péchés des consacrés: les péchés d'impureté, mes enfants C'est pourquoi Je vous demande de restreindre vos fautes, vos vices et vous mettre sur le chemin de l'Evangile,

Vous avez abandonné le CHRIST, mes fils, vous n'avez pas la foi. Pauvres âmes qui ont abandonné le caractère distinctif du sacerdoce pour se mettre sur le chemin de l'Ennemi. Ce caractère distinctif était la soutane qui empêchait bien des péchés.Pauvres âmes! Elles ne sont pas loyales avec le CHRIST. Ce sont des pharisiens, des hypocrites, Mon Fils veut des âmes pures se donnant à la publication de la parole de Dieu. Il est encore temps, mes enfants, la Miséricorde de Dieu est très grande, mais sa Justice est terrible.

Je demande aussi que les consacrés, comme le CHRIST, vivent dans la pauvreté: Lui n'avait pas de tunique de rechange. Vous vivez comme le riche avare, sans même penser à donner des miettes aux pauvres Paures âmes, mon Coeur les aime tant, et elles correspondent si mal à mon amour.

Réfugiez-vous dans mon Coeur Immaculé. Il vous protègera des impuretés: imitez votre Mère, mes enfants. Soyez pauvres, humbles. Que les âmes consacrées soient des modèles de perfection pour tous les hommes.J' ai eu la joie de porter le CHRIST dans mes mains, mais vous, mes fils, qui touchez chaque jour le Corps du CHRIST? Vous avez perdu la foi, vous n'êtes pas loyaux en célébrant les Saints Mystères de la Messe. Vous faites beaucoup de mal aux âmes: corrigez vos vices. Soyez en règle avec le Seigneur: il faut beaucoup d'hommes saints.

Pauvres âmes, ma fille. L'Ennemi les a fait entrer comme des agneaux dans l'abattoir de son Enfer. Prie beaucoup pour elles, fais beaucoup de sacrifices, J'ai tant de pitié pour ces âmes! Mon Coeur les aime tant et quel glaive de douleur J'ai en mon coeur à cause d'elles, mon Coeur en est tellement affligé! Je les prie de me consoler un peu et de consoler mon Fils!

Baise le sol pour les consacrés, pour ces pauvres âmes qui ont besoin de prière et de sacrifice: ayant abandonné la prière, l'Ennemi s'est emparé de leur âme. Priez pour qu'elles prennent le chemin de l'Evangile. Pauvres âmes ,ne les critiquez pas, priez beaucoup pour elles qui sont si chères à mon Coeur.

Et toi, ma fille, sois très petite pour que Je t'élève très haut. Aujourd'hui c'est un jour spécial pour vous donner une bénédiction qui servira pour les âmes consacrées.

Vous tous, mes enfants, aidez-les, vous êtes tous héritiers de la Gloire de DIEU.

Levez tous vos objets.

Tous ont été bénis avec des bénédictions spéciales.

Que de curieux viennent en ce lieu,

mais ne te préoccupe pas d'eux (passage incompréhensible) Parlez du CHRIST dans tous les lieux du monde, n'ayez pas honte sinon le Père Céleste aura honte de vous devant ses anges.

Que personne ne vous trompe. Allez de l'avant, publiez partout la parole du CHRIST.

Mes enfants, soyez humbles, très humbles pour gagner le Ciel. Que d'âmes croient que tout finit sur terre! Non, mes enfants, que je fois J'ai dit quel sens a la vie sur terre, si ce n'est d'atteindre le Ciel pour y être heureux. Ici tout finit mais après il y a l'ETERNITE. Pensez toujours à l'ETERNITE, l'ETERNITE (mots accentués par la TS Vierge) Cela vaut la peine de souffrir, de faire des sacrifices, pour acqueris l'ETERNITE.

Pauvres âmes remplies de ténèbres, ce qui les attend...

J'ai déjà dit, DIEU est très miséricordieux, mais Il est aussi très juste et rendra à chacun selon ses oeuvres. Au revoir, mes enfants, au revoir.

1er SAMEDI DE MARS I985

(Depuis le 15 mars 1985, pour accomplir le désir de l'archevêque de Madrid, Mgr Taracon, maintenant décédé, Amparo ne va plus prier chaque jour le rosaire sur le pré neuf, de manière publique, elle ne dirige plus le rosaire et elle n'y reçoit plus publiquement les messages.)

Ma fille, tu es triste, mon Coeur aussi est triste car les hommes s'obstinent dans le péché. Dans les foyers, les enfants se disputent avec leurs parents, les pères avec les fils, le frère avec la soeur, la soeur avec la soeur, la belle-mère contre la belle-mère, la belle-fille contre la belle-mère C'est eux-mêmes qui font la guerre, qui se haissent, ne veulent pas la paix mais la guerre.

C'est pourquoi Je te demande de prier beaucoup ma fille, la prière peut tout.Ne te décourage pas: fais des sacrifices, fais pénitence. Pense que si beaucoup d'âmes ne se sont pas encore converties, beaucoup d'autres l'ont été: elles en ont appelé à nos Coeurs et nos Coeurs se sont ouverts les portes de part en part pour qu'elles y entrent. Pour cela, Je te demande d'unir la prière au sacrifice.

Ma fille, pauvres âmes: baise le sol à cause de tous les pécheurs du monde, pour eux tous Car tous sont mes enfants.

Tu vas voir, mon Fils.

Le Seigneur parle:

LUZ (premier prénom d'AMPARO se traduisant par "Lumière") pourquoi es-tu triste ? Combien je fois j'ai dit que le disciple n'est pas plus que le Maitre. Ma fille, pense que Moi qui en mon pays, étais le Maitre, on ne m'a pas honoré. Tu n'es pas plus que Moi. Mais Je t'ai appelé et tu as entendu ma voix: Je t'ai admise en (mots perdus)

t'ai appelée et tu as entendu ma voix. Je t'ai admise en mon troupeau et personne ne pourra t'arracher de mes mains. Pauvres âmes que celles de ceux qui veulent détruire mon oeuvre! Pauvres âmes de ceux qui ferment le Royaume de Dieu aux hommes! Eux-mêmes n'y entrent pas et n'y laissent pas entrer ceux qui le voudraient, induisant à ne pas croire en Moi. Que d'âmes de pharisiens hypocrites, propres à l'extérieur mais souillées à l'intérieur. J'ai fait le corps semblable à l'extérieur comme à l'intérieur. Pour cela, Je veux que vous ayez le corps pareil à l'éxtérieur comme à l'intérieur et que vous le laviez.

Tu sais déjà ,ma fille, qui sont ceux qui veulent détruire mon oeuvre. Ce sont des serpents, de la race des vipères.

Vous ne voyez pas la poutre dans votre oeil et vous voulez enlever la paille dans l'oeil de votre prochain: enlevez d'abord la poutre de votre oeil et ensuite enlevez la paille de l'oeil de votre prochain. Ne sois pas triste, ma fille. Ta conversion, qu'elle ait eu lieu avant ou après, pour Moi, cela n'a pas d'importance, pour Moi les derniers seront les premiers. Qui êtes-vous pour juger ? Il n'y en a qu'Un seul qui vous jugera, ce sera votre Père Céleste. Ma fille, réfugie-toi dans nos Coeurs, eux ne t'abandonneront pas si tu les quittes pas. Tu fais partie de mon troupeau, Je suis le Pasteur, pense que J'ai donné ma vie pour toutes mes brebis. Si J'en ai quatre-vingt-dix neuf et qu'une soit égarée, Je quitte la bergerie et n'en vais la chercher. Quand tu es malade, toi, tu appelles le médecin car ce sont les malades qui ont besoin du médecin et non pas ceux qui sont en bonne santé. Dans le Ciel la fête est beaucoup plus grande pour une âme convertie que pour la persévérance de beaucoup de justes

Tu es en sûreté dans ma bergerie: ne t'affliges donc pas.

Pour sauver les âmes de toute l'humanité, Moi, J'ai publié l'Evangile et ils m'appelaient le "fou" ils disaient que J'étais possédé par Béelzébud et que lui parlait en mon nom. Aussi, Je te demande de manifester l'humilité que Je t'ai enseignée. Sois très humble, ma fille, avec l'humilité mon oeuvre ne se détruira pas. Je te demande aussi de beaucoup aimer tes frères -vous étes tous frères- vous êtes tous enfants de Dieu et héritiers d'une Gloire Eternelle. Cela vaut la peine de souffrir, ma fille pour recevoir une grande récompense.

Bienheureux ceux qui sont calomniés à cause de mon nom: leur héritage est sûr. Prie pour eux.

Sais-tu qui m'emmena au gibet de la Croix ?

Sais-tu qui furent les premiers ?

Prie pour eux, pour qu'ils lisent l'Evangile, le méditent et y réfléchissent car ils n'agissent pas bien. La charité est très importante envers tous.

Que ton coeur se réjouisse :au cours de l'histoire il y a eu de grands saints qui ont été de grands pécheurs et ils jouissent maintenant d'une très grande gloire. Pense donc à la gloire, non à la souffrance et à l'humiliation.

Recommence à baiser le sol pour ces pauvres âmes égarées.

Cependant toutes ne sont pas semblables au sein de ce pauvre troupeau. Il y a de nombreuses brebis aimant beaucoup mon Coeur et celui de ma Mère bien-aimée c'est pourquoi Je te dis qu'elles ne sont pas toutes semblables: qu'elles ne soient pas lâches et défendent le Christ. (Amparo baise le sol)

Cet acte d'humilité sert pour ces pauvres âmes.

Quel est celui d'entre vous qui est sans péché ? Je vous ai répété cela souvent.

Mes enfants, vous devez tous prier Dieu qu'Il fasse miséricorde à votre pauvre âme, et vous mettre bien en règle avec son Fils: Approchez vous du sacrement de l'Eucharistie en recevant auparavant celui de la confession.

Beaucoup de ceux à qui vous pensez se demandent si c'est l'oeuvre du démon ? Le démon ne construit pas, il détruit. S'ils ne parlent pas contre mon Nom, ils ne sont pas contre Moi, c'est pourquoi avec la prière vous pourrez les sauver, mes enfants.

Sois humble, ma fille, très humble pour qu'avec l'humilité on ne puisse pas détruire mon oeuvre.

Je vous bénis, mes enfants, mais auparavant Je vais bénir tous les objets avec des bénédictions spéciales pour les pauvres pécheurs. Levez tous les objets.

Ils ont été bénis.

Allez par toute la terre publier l'Evangile parlant de Dieu, c'est la Parole de l'Evangïle.Je vous bénis, comme le Père vous bénit, par le Fils et l'Esprit-Saint: cette bénédiction est accompagnée de celle de ma Mère.

Au revoir, mes enfants, au revoir.

MESSAGE du SEIGNEUR, JEUDI-SAINT 4 Avril I985 AMPARO souffrant des stigmates de la Passion., (copier pour le site)

Ma fille, mon agonie ne dura pas seulement trois heures: elle continue jusqu'à la fin du monde.

Sais-tu qui me fait continuer cette agonie ? Beaucoup de mes prêtres, de mes âmes consacrées. Je leur ai donné beaucoup; ils sont ceux qui ont reçu le plus et ce sont les pires, ceux qui correspondent le plus mal à mon amour.

Mes enfants, PENSEZ QUE JE SUIS PRISONNIER DANS LE TABERNACLE POUR TOUS LES HOMMES, JE DEMANDE AUSSI QUE VOUS AIMIEZ BEAUCOUP MA MERE, celui qui aime ma Mère m'aime aussi parce que J'aime beaucoup ma Mère.

Je vous demande aussi de prier pour les prêtres et aux prêtres (?) Je leur demande un peu d'Amour que Je suis en train de leur mendier! UN ROI CREATEUR, MENDIANT UN PEU d'AMOUR!

Mes enfants, priez pour eux.

Je te dis aussi énergiquement de leur faire savoir qu'ils se réveillent de leur sommeil car ils sont en léthargie. Le démon les a affaiblis ainsi pour pouvoir s'emparer de leurs âmes. Mon Coeur les aime tant! mais ils correspondent très peu à cet Amour de mon Coeur Ils sont ingrats, ont abandonné la prière et le sacrifice, encore que Je continue de les aimer et de répandre des grâces pour qu'ils se repentent. Priez pour eux; dites-leur de s'unir à mon Armée des Anges et de se laisser marquer du sceau par eux.

Vous êtes à une heure très critique, mes enfants, laissez-vous marquer du Sceau des élus.

Satan aussi marque du sceau et veut s' emparer de la plus grande partie de l'humanité.

Sur beaucoup de fronts et de mains, il y a le 666, mes enfants, ne vous laissez pas tromper par l'astuce de Satan.

Aimez ma Mère, Elle vous mènera vers Moi et Je vous emmènerai au Père.

Je viendrai comme Juge et alors [je] ne viendrai pas comme ami, mes enfants. Aussi Je vous demande de vous efforcer d'accomplir de bonnes oeuvres. Aimez-vous les uns les autres. Confessez vos péchés. Obéissez aux Dix Commandements de Dieu pour vous sauver.

Ne pensez pas que le temps est éloigné car il est proche

Maintenant Je répands des grâces et mon Coeur vient en ami, plein de Miséricorde, mais quand arrivera ce moment cette heure si terrible, Je n'entendrai pas de lamentations, Je n'écouterai pas vos gémissements.

SOYEZ PRETS, CAR C' EST UNE HEURE TRES IMPORTANTE, MES ANGES MARQUENT AVEC LE SCEAU DES ELUS.

Je vous aime beaucoup mes enfants, ne refusez pas mon Amour.

Tu vas boire les gouttes du Calice de Douleur, ma fille (On voit AMPARO faisant le geste de boire et on entend la déglutition et elle tousse comme enrouée en prononçant des "Aie"!) C'est amer, ma fille, cette amertume, mon Coeur la ressent pour tous mes fils, spécialement pour les âmes consacrées, pour ces prêtres qui sont prêtres de nom mais n'agissent pas comme tels. Priez pour eux. Je leur ai tout donné, Je leur ai remis mon Corps pour qu'ils le conduisent où ils veulent,

J'AI SOIF D'AMOUR, DONNEZ-MOI de L'AMOUR, mee enfants, mon coeur est assoiffé. Ne soyez pas ingrats.

Aujourd'hui, ma fille, tu vas recommencer à boire quelques gouttes du Calice de Douleur. Il manque peu de gouttes pour qu'il soit achevé et quand cela arrivera, ce sera la fin. (0n voit la même attitude d'AMPARO que précédemment avec la toux et les cris: elle termine en disant:"Ah! Seigneur, Ah! Seigneur..."

Ma fille, Je te demande de te sacrifier pour les prêtres: crucifie-toi chaque jour pour eux. Je veux qu'ils reprennent le bon chemin. Cela pourra s'obtenir par le sacrifice et la pénitence.

Comme Je te l'ai dit d'autres fois, vous pourrez éviter par le Rosaire, prière préférée de ma Mêre, une grande guerre, une grande catastrophe et de nombreux dangers qu'il y a dans le monde. Pour cela, je te dis:"Crucifie-toi pour les âmes consacrées.Beaucoup parmi elles n'honorent pas mon Corps JE VEUX QU'ON FASSE DES ACTES DE REPARATION POUR CES OFFENSES COMMISES PAR BEAUCOUP DE PRETRES.

Je te demande d'être fidèle, d'être forte, ma fille. Les épreuves ont été dures en commençant et celle -ci est très forte, mais continue de lutter, car il n'en est pas beaucoup de ceux-là qui croient en l'existence (?) de ma Mère. Que les prêtres et religieux croient en notre existence!

Aussi je vous demande de réparer par des actes et avec amour.Ne soyez pas ingrats.

Beaucoup disent que c'est l'oeuvre du démon. Le démon ne construit pas, il détruit. Que de fois je te répète ces mêmes paroles. L'oeuvre du démon se fait par ceux qui n'observent pas mon Evangile, ceux qui choisissent ce qui leur plait et écarte ce qui les gêne: cela c'est l'oeuvre du démon. Mais là où se trouve l'humilité la charité, l'amour, Satan ne pourra rien, ma fille. Je te demande donc d'étre humble, très humble pour empêcher Satan d'entrer.

Réfugie-toi en nos Coeurs, dans celui de ma pure et sainte Mère et dans le Mien pour en ètre fortifiée, Ne sois pas affligée ni triste. Nous sommes avec toi, ainsi que t'importe [ce qui t'arrive] de la part des autres!

Ne les critiquez pas, mes enfants, priez pour eux: ils ont tant besoin de prière et de sacrifice. Pauvres âmes! Combien mon Coeur les aime alors que beaucoup correspondent mal à cet Amour!

Aimez-vous les uns les autres: attention à vos paroles, mes enfants: la langue est un couteau à double fil. Ne vous critiquez pas, aimez-vous comme Je vous ai aimés.

Ma fille, tu vas écrire six noms en récompense pour ta souffrance: ils seront tes élus. Ecris-les sur le Livre de la Vie et au nom de Dieu. (AMPARO dit quelques paroles qu'on ne comprend pas) Ma fille, vois comme tes souffrances sont récompensées ? Six noms qui ne s'effaceront jamais.

Vois-tu ma Mère, ma fille ?

Je vais vous donner une bénédiction spéciale qui répandra beaucoup de grâces, surtout pour ces âmes qui n'ont pas encore profité du Sacrement de Pénitence et de la Confession. Aujourd'hui même, recevez-le et n'ayez pas honte de vos fautes.

DONNEZ AMOUR AU PRISONNIER QUI A SOIF DE VOTRE AMOUR, Mes Enfants, DONNEZ-MOI CET AMOUR, CAR MON COEUR EST ASSOIFFE. REFUGIEZ-VOUS TOUS EN LUI OUVERT POUR VOUS DE PART EN PART.

Je vous bénis, comme le Père vous bénit, par le Fils que Je suis, avec l'Esprit-Saint.

Je vous dis : LE FILS EST DIEU, l'ESPRIT-SAINT EST DIEU, le PERE EST DIEU C'EST UN SEUL DIEU EN TROIS PERSONNES MAIS LE MEME. Ce mystère vous sera révélé à votre arrivée aux Demeures célestes.

Bénissez vos parents qui vous ont donné l'être en mon nom; honorez-les :celui qui honore son père et sa mère entrera dans le Royaume des Cieux. Soyez humbles avec eux et aimez-les beaucoup. Ne regardez pas vos (?) défauts ou regardez les vôtres avant les leurs. Ils vous ont donné l'être et vous leur devez la vie. S'ils ne vous avaient pas donné la vie, vous n'auriez pas eu la connaissance de Dieu, mes enfants: d'ici même, ils sont bénis .

Levez tous les objets, tous seront bénis. Au revoir, mes enfants, au revoir.

MESSAGE reçu par AMPARO le 6 avril 1985 à 9H,Pré-Neuf La TS.Vierge parle:

Ma fille, notre rencontre se trouve ici.

-Mais tu m'as demandé de venir et comme on me l'a défendu!

Ils m'ont dit de m'abstenir, pour moi c'est une défense. Toi, qu'est-ce que tu m'en dis ? Parce que ça c'est mal passé, je veux venir en ce lieu mais Toi, aide-le pour lui donner des forces. Toi ma Mère qui peux tout!

-Ma fille, personne ne pourra détruire les plans divins.

-Ah! Mais pour moi on me les detruit, par exemple comme pour ce qui est de venir ici.

- Viens tous les jours ma fille, Je t'attends ici.

-Ah! quelle grandeur! "Madre mia!", Je suis si orgueilleuse que je voudrais venir tous les jours et te parler! Mais parfois je suis triste.

-Obéis, ma fille, unis-toi à eux par l'obéissance. Tu n'as pas fait de voeux, mais pour Moi c'est très important.

-"Madre mia! comme Tu es grande Ah! je ferai ce que Tu demandes car je suis orgueilleuse, humilie-moi si Tu veux.

-Regarde, ma fille, tous ceux que tu vois, le chapelet à la main, ont été martyrs de la prière. Ah! oui, tous ceux qui sont vêtus de blanc! Que de chapelets, quelle grandeur Tu as...

-Je continue de te répéter: continuez de prier, mes enfants, continuez les sacrifices. Je te demande aussi, ma fille, qu'on MORTIFIE SES SENS ,QU'ON AIME DIEU SON CREATEUR, DE TOUT SON COEUR, DE TOUTES SES FORCES.

Unis-toi au Vatican, prie pour le Vicaire du Christ, ne t'en écarte pas, n'écoute pas ceux qui se montrent contre le Vatican. Aime-nous beaucoup, Je te le répète encore: crucifie-toi pour les âmes consacrées. Obéis, ma fille, l'obéissance est tellement importante.

-Ah! quelle joie! quelle allégresse ressent mon coeur! Ah quelle grandeur est la tienne, "Madre Mia" Aide -moi à supporter tout, aide-moi, je veux être fidèle, obéissante et humble, mais aide-moi O Mère!

-Prie pour les prêtres, ma fille, mais ne les critiquez pas; demande qu'ils soient remplis de Dieu, que l'Esprit-Saint les illumine pour qu'ils portent le sel de la terre dans tous les coins du monde et conduisent les âmes au Ciel.

-Mère, tu sais que tous deux, je vous aime beaucoup, de tout mon coeur et de toutes mes forces (Ces paroles sont très accentuées) J'ai commencé tard à vous aimer mais je vous aime de tout mon coeur et je veux donner ma vie pour vous. O Mère! Tu dis qu'il y a bien des façons d'être martyr, mais je veux l'étre!

-J'ai un rendez-vous avec toi tous les premiers samedis (du mois) ma fille. J'ai choisi ce lieu, ce n'est pas toi qui l'as choisi, aussi Je te demanderai à quelle heure tu peux y venir pour pouvoir me rencontrer. Je choisis les endroits qui sont miens, personne ne les chotsit.

-O Mère avec quelle grandeur tu parais!

-Mes enfants, donnez l'exemple par votre charité votre humilité, votre amour. Ne demandez pas la paix si vous ne la faites pas entre vous auparavant.

Baise le sol, ma fille, en acte d'humilité. Sois humble, très humble, petite pour pouvoir te mouler selon notre désir.

Je vous donne aussi ma bénédiction très spéciale mes enfants. Cette bénédiction vient du Père, du Fils et du St Esprit: Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit par le Fils et avec le St Esprit. Je vous bénis tous, mes enfants: au revoir.

AU PRE NEUF DE l'ESCORIAL,

LE 1er juin à 6H30 DU MATIN, MESSAGE RECU PAR AMPARO.

Ma fille, prie et fais prier. Cette recommandation est très importante. Dis qu'on prie et fasse prier: l'humanité a perdu la foi. Réfugiez-vous en ma protection et Je vous protègerai.

Mes enfants, vous serez protégés par mon coeur immaculé, je suis Mère de la Grâce,de l' Amour, de la miséricorde; venez à mon coeur car il sera votre refuge.

La Justice de Dieu le Père pèse sur la Terre. Les hommes seront lavés dans leurs propres péchés, dans leur propre sang. Comme au temps du Déluge, ils ont a- abandonné le chemin du Ciel et ont introduit l'esprit de Satan dans leurs coeurs. La Justice de Dieu pèse sur toute la Terre. Avec leurs crimes atroces, à cause de leurs péchés d'impureté, les hommes sont lavés de leur propre péché par leur propre sang. C'est ainsi que la Justice de Dieu permet des crimes atroces, de grandes tempêtes, de grands tremblement; de terre, de grandes catastrophes sur la terre car le péché des hommes a transpercé la voûte des cieux. Je vous demande donc le sacrifice et la pénitence pour sauver beaucoup d'âmes.

Toi, ma fille Je te demande l'humilité pour pouvoir (langage inconnu à cet endroit)

Comme Je te l'ai dit souvent, tu dois prêcher par ton exemple avec humilité.

Ne te décourage pas, prie et fais beaucoup de sacrifices: le monde en a tant besoin Mes enfants, vous êtes presque en train de vivre la fin des temps, aussi Je vous fais une importante reconmandation: prier et faite prier le saint rosaire. Le saint rosaire peut faire éviter une grande guerre, une grande catastrophe et un grand crime.

La prière, la pénitence, et le sacrifice peut tout faire éviter.

L'esprit des humains inverse cela seulement dans le péché en construisant des armes meurtrières pour détruire la plus grande partie de l'humanité.

Je te demande aussi de beaucoup prier pour le Vicaire du Christ mon fils aimé, que mon Coeur aime tant, mais il est en grand danger, prie beaucoup pour lui, ma fille

Baise le sol en acte d'humilité Cet acte sert pour le salut des âmes.

Sois très humble, très obéissante, l'obéissance est aussi une vertu, ma fille Je sais que tu souffres mais il faut offrir ta souffrance, ta douleur pour le salut des âmes.

Mes enfants, priez, ne vous couchez pas un seul jour sans réciter le saint rosaire. Dites-le à votre Mère, Pure et lmmaculée, cette prière me plaît tant.

Je vous le demande, mes enfants et vous protégerai.

Soyez fermes et continuez de porter mes messages par tous les coins de la Terre. Votre Mère vous en récompensera.

Aimez-moi beaucoup, aimez beaucoup votre Jésus, vous ne resterez pas sans récompense. Votre Jésus vous donnera cent pour un.

Et toi, ma fille, fais-toi petite, très petite pour qu'ensuite tu puisses monter très haut. Ton obéissance me plait beaucoup; offre tout pour le salut des âmes, pour mes âmes consacrées car mon Coeur les aime beaucoup.

Sacrifice et prière, mes enfants.

Je vais vous donner ma sainte bénédiction: Je vous bénis, mes enfants, comme Le Père vous bénit, avec le Fils et l'Esprit-Saint. Je vous donne toutes mes grâces car mon Coeur désire les répandre.

Levez tous les objets, tous seront bénis. Au revoir, au revoir, mes enfants.

1er Samedi Juillet I985

La T.S.Vierge parle:

" Mes enfants, merci d'être venus; quelle joie vous avez donnée à mon Immaculée Conception, parce que Je vois que J'ai encore des âmes qui peuvent réparer pour les autres. Aimez beaucoup votre Mère, n'ayez pas peur, si je suis avec vous, qui pouvez-vous craindre, mes enfants ?

Je vous demande aussi de faire des actes de réparation pour tant de péchés qui se commettent. Le monde est au bord du précipice; chaque jour les hommes ingrats offensent mon Coeur davantage.

Aimez beaucoup vos semblables, mes enfants.

Et toi, ma fille, je veux que tu acceptes ces épreuves si dures, avec humilité.

Les âmes victimes doivent souffrir jusqu'au bout. Réfugie-toi en mon Coeur Immaculé: il triomphera sur toute l'humanité.

Faites des actes de réparation pour les offenses si graves qui se commettent contre mon Coeur Immaculé mes enfants.

Je vous demande aussi d'aller de village en village, publiant la parole de Dieu, répandant les messages de votre Mère Pure et Immaculée.

Faites des actes de réparation. Baisez le sol, en acte de réparation à mon Coeur Immaculé (Beaucoup de personnes baisent le sol) Mon Coeur Immaculé vous protègera ,mes enfants.

N'ayez pas peur des hommes qui peuvent tuer votre corps mais non votre âme. Le corps seul ne se tue pas d'un coup de feu ou d'un coup de poignard, (?)

la langue tue!

Mes enfants, faites attention, car Satan veille et veut s'emparer des âmes.

Pour cela, Je vous demande le SACRIFICE et la PRIERE.

Satan n'est pas dans le sacrifice ni dans la pénitence, ni dans la prière;

mais que la prière sorte du plus profond de votre coeur.

AIMEZ VOTRE MERE, AIMEZ MON FILS, REFUGIEZ-VOUS EN MON COEUR IMMACULE, mes enfants.

Je vous bénis, comme le Père vous bénit par le Fils et avec l'Esprit-Saint, mes enfants. Au revoir.

1er samedi du mois d' août 1985

Je viens répandre amour et miséricorde. Ma fille, dis aux hommes que c`est encore l'heure de la miséricorde, que celle de la justice n'est pas encore arrivée, que mon Coeur est ici, déversant des grâces pour tous. Qu'on ne les refuse pas, mon Coeur lmmaculé intercède auprès du Père pour tous mes enfants.

Tous ceux qui ont la dévotion à mon Coeur Immaculé, Je promets de les sauver.

Ma fille, J`implorerai mon Fils pour qu'Il prie le Père.

Oui, mon Fils m'envoie en beaucoup de lieux du monde pour donner des avertissements mais quelle ingratitude: on ferme les oreilles à mes appels.

Aussi Je te dis que sans pénitence ni sacrifice on ne pourra sauver les âmes.

Je fais un appel: Mes Enfants: pénitence, pénitence et sacrifice.

Je demande aussi que vous alliez à la Sainte Messe tous les jours.

Je t'ai dit la grande valeur de la Sainte Messe. Mon Fils s'immole chaque jour en Elle. Ce sacrifice de la Sainte Messe a une valeur très grande et tous ceux qui ne peuvent pas y assister quotidiennement q'ils y assistent les jours de fête.

Mais vous n'en faites pas cas, rnes enfants.

Je demande aussi la confession individuelle et qu'on reçoive le sacrement de l'eucharistie. Je vous demande de faire le saint chemin de croix, et de méditer la Passion du Christ, le chapelet quotidien: vous pouvez sauver tant d'afnes avec cette prière, mes enfants.

Ayez la dévotion à vos anges gardiens, beaucoup de dévotion envers eux, ils guideront vos pas durant toute votre vie.

Implorez votre Mère qui vous aime de tout son coeur.

Que ceux qui ne peuvent venir à ce lieu consacré récitent le saint Rosaire en famille. Si vous le pouvez dites en les trois parties des Mystères: vous ne connaissez pas la valeur de ma prière devant mon Fils. J'intercède auprès de Lui mais vous devez intercéder auprès de Moi.

Baise le sol, ma fille, en réparation pour tous les péchés du monde.

Ma fille, sacrifice et prière accompagnée de pénitence. Sois forte avec tant d'épreuves. Bienheureux ceux qui sont calomniés à cause du Nom du Christ car ils auront la récompense éternelle.

Aimez votre Mère, aimez-la beaucoup car Elle vous aime, mes enfants.

Mon Coeur Imnaculé triomphera sur l'humanité.

Quelle bonne maman peut refuser à son fils un caprice ? Vous qui êtes de tendres mères, vous refusez si peu les caprices à vos enfants! Ma fille, comment refuserais Je le salut éternel que vous demandez par cette prière qui m'implore ? Votre Mère ne peut vous refuser.. (paroles en idiome inconnu) Quelle merveille ! lorsque vous pourrez obtenir tout cela.Rien de terrestre ne peut se comparer à l'éternelle félicité!

Je vous demande donc d'AIMER BEAUCOUP VOTRE MERE, car elle vous aime toujours sans que vous l'aimiez.

N'abandonnez pas le Saint Sacrifice de la Sainte Messe, il a une valeur incalculable, mes enfants. Vous ne l'appréciez pas, mais elle est si importante... (Paroles en idiome inconnu...)

Recommence à baiser le sol pour les ârnes consacrées, ma fille.

Tous ceux qui vont de village en village en publiant mes messages, qu'ils soient humbles. Aimez-vous les uns les autres. ; je ne veux pas qu'il y ait des disputes entre vous.

Que de fois Je vous ai dit :"Aimez vous comme le Christ aima ses Apôtres et comme Il vous aime."

Je vais donner ma bénédiction mais auparavant je bénirai les objets: levez tous les objets.Tous sont bénis et recevront beaucoup de grâces spéciales.

Je demande aussi qu'on ne s'interpose pas sur mon chemin lorsque Je vous demande de venir à telle heure, soyez ponctuels, mes enfants: que personne ne s'interpose: l'obéissance est très importante, ma fille tu mèneras mon oeuvre à bien avec humilité et avec l'obéissance. Je te veux humble, très humble et sacrifiée.

Je vnus bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par le Fils et avec l'Esprit-Saint.

Au revoir, mes enfants, au revoir.

1er Samedi septembre I985

Ma fille, aujourd'hui Je vais te parler de la pureté pour que tu fasses beaucoup de sacrifice et beaucoup péitennce pour ces âmes qui se consacrent au Christ et ne laissent pas les plaisirs.

Je t'ai dit d'autres fois que pour Jésus, la pureté est très importante.

Pour Dieu le Père, vois si c'est important car Il a pris pour Mère de Jésus la femme la plus pure de la Terre: avant et après.

En une autre occasion je t'ai dit que le privilège le plus grand fut d'être Mère de Dieu mon Créateur ensuite le plus grand don que Dieu m'octroya fut d être Pure et Immaculée.

Ainsi, vois ma fille, si la pureté a de la valeur pour les hornnes devant Dieu!

Dans l'Evangile du Christ, il est dit plusieurs fois:"Si ton oeil te scandalise, ou quelque membre de ton corps, arrache-le et jette-le au loin, très loin!"

Malheur à celui qui provoque le scandale avec son corps !

Que d'indécences, que d'offenses on commet envers mon Coeur Immaculé! Sais-tu pourquoi, ma fille ? Parce qu'ils sont orgueilleux: où il y a l'humilité il n'y a pas de luxure.

Combien de fois Je t'ai dit que l'humilité est accompagnée par la pureté.

Celui qui est pur est chaste.

Malheur à mes âmes consacrées qui ne remette pas ce trésor intact et sans tâche au Christ.

Priez mes enfants, pour que leur corps ne soit pas souillé par le péché.

Prie et crie ma fille pour qu'on veille, que l'on ne tombe pas dans ce péché si grave.

Comme on lui donne peu d'importance après y être tombé!

C'est un péché très grave, ma fille. Tu as vu que ce sont les péchés de la chair qui condamnent le plus les âmes. L'enfer est rempli d'impurs.

Aussi veille beaucoup pour ces âmes, veille pour qu'elles ne tombent pas dans cet horrible péché.

Pauvres âmes! Satan s'empare de la plus grande partie de mes âmes consacrées.Ils ne renoncent pas parce qu'ils sont orgueilleux, arrogants et n'écoutent pas ma Parole, ni la Parole du Christ.

Priez, priez pour ne pas tomber en tentation, comme disait mon Fils, car la chair est faible. Le démon profite de cette fragilité car Satan avec son astuce fit commettre le premier péché d'impureté à l'homme que Dieu avait créé pour l'aimer et le glorifier (?), C'est ce premier péché qui fut la cause de cet enfer si terrible, (AMPARO pleure beaucoup en voyant le châtiment)

-Ah! non, non! fais miséricorde à tous, fais miséricorde. Pas encore, pas encore! Fais miséricorde! Ah! c'est terrible, c'est terrible!)

Continue de crier, ma fille, crie fort: dis que l'heure de la miséricorde existe encore, mon Coeur répand des grâces pour toutes ces ames et le Coeur de mon Fils également.

Par pitié, soyez purs! Par pitié soyez purs! Votre Mère vous le demande, elle veut que vous vous sauviez.

Mon Coeur est rempli de douleur,ma fille.

Que l'on en rencontre peu qui sont purs!

Priez beaucoup pour ces âmes, pour mes âmes consacrées qui continuent obstinément dans le péché. Ma fille, fais beaucoup de sacrifices et beaucoup pénitence. Là où se trouve le sacrifice, il n'y a [pas] de péché.

Baise le sol, en réparation de tous les péchés des âmes consacrées

Je continue de vous répéter, mes enfants "Ne soyez pas faibles, soyez forts"

Je vous bénis, mes enfants, comme le Père vous bénit, par le Fils et avec l'Esprit-Saint.

Au revoir, mes enfants, au revoir.

5 0CTOBRE I985

Ma fille, aujourd'hui ma douleur est encore plus grande que les autres jours.

Elle est causée par ceux qui se disent "miens" et vont de village en village faire connaitre mes messages. Vous ne pouvez parler de charité, mes enfants, si vous ne l'avez pas d'abord vous mêmes les uns avec les autres. Vous ne pouvez parler d'amour si d'abord vous ne vous aimez pas entre vous.

Mon Coeur est triste, car Je ne vois pas d'âmes capables d'être humbles.

C'est pourquoi Je pleure amèrement à cause des ces âmes.

(On entend pleurer et AMPARO dit à la T.S.Vierge:"Ne pleure pas! Ah! Ah!...Quelques minutes après on entend Amparo pleurer en même temps et le message continue entre des sanglots)

Vois-tu, ma fille, comme les âmes sont incapables de donner quelque chose au Christ! Quand on les humilie, elles sont furieuses. Comnent le Christ devrait être lors de l'humiliation et "ils" l'humilient quotidiennement par leurs péchés!

Je te laisse avec mon Fils, ma fille.

LE SEIGNEUR PARLE:Qui d'entre vous est capable de faire obstacle à mes plans, les plans que J'ai pour les hommes ? La haine, la jalousie, la division, la désunion, c'est l'oeuvre de mort, c'est l'oeuvre de Satan, mes entants, C'est pourquoi Je vous ai enseigné un Comnendement: "Aimez-vous les uns les autres comme Je vous ai toujours aimé! mais ce Commandement que vous l'observez peu! Personne ne peut faire obstacle à mes plans divins: les responsables devront en rendre compte à Dieu par la suite.

J'ai besoin d'âmes capables de publier l'Evangile. Il y a besoin d'âmes mais Je n'oblige pas. J'ai besoin de ces volontaires qui voudraient aller de village en village. Je n'oblige pas bien que J'en ai besoin. Je ne vous enlève pas votre liberté, mes enfants.

La division, la désunion sont oeuvres de Satan.

Mes oeuvres sont de lumière, d'amour, de charité, de douceur.

Qui est capable de donner sa vie pour son frère ?

Personne n'en est capable , mes enfants.

J'ai donné ma Vie pour vous et vous êtes si peu capables de la donner pour moi.

Aimez-vous les uns les autres, n'ayez pas de disputes entre vous.

Ne vous mettez pas aux premières places, pensez que les premiers seront les derniers.

Vous vous mettez beaucoup au-dessus de vos frères, sans regarder la mal que vous faites pourvu que vous soyez aux premières places.

Aimez-vous et ne créez pas la division.

J'ai besoin d'âmes de bonne volonté pouvant tout me donner.

Mes enfants, combien d'entre vous font partie du groupe [des fervents de l'Escorial ?] et demeurez matérialistes tellement encore!

Je vous ai aussi demandé de tout quitter pour me suivre.

J'ai eu douze Apôtres et l'un d'entre eux me trahit.

Ne me trahissez pas, vous mes enfants.

Laissez participer toutes ces âmes qui le voudraient.

Abandonnez votre "Je" et soyez humbles, l'humilité est la principale base de tout.

En combien de lieux ma très Sainte et Pure Mère se manifeste! Mais on n'écoute pas ses appels alors qu'elle veut seulement sauver l'humanité.

Ne refusez pas les grâces, mes enfants, ne cherchez pas la désunion et la discorde.

Baise le sol, ma fille, pour toutes ces âmes afin qu'elles soient capables de tout me donner.

Elles refusent mon amour et ma miséricorde, mes enfants, et mon amour agonise avec mes mérites dans le bourbier de la faute!

Les hommes sont ingrats, n'écoutent pas mon appel: ils se sont laissés séduire par la gloire, le mensonge, la jalousie, la luxure, la convoitise, la superbe, le désordre: ils se sont laissés séduire par ce roi trompeur qui se croit victorieux.

Je vous en prie: "Prenez la main de votre Mère, Elle vous amènera à Moi J'arracherai les âmes que tient Satan qui se croit sûr de sa victoire.

Mes enfants, les Anges de ma Justice sont prêts:

l'humanité ne mérite pas le pardon ni l'amour: elle mérite d'être détruite.

Voyez à quel point j'aime les âmes: pour les arracher à Satan, J'envoie de grandes purifications, de grands tremblements de terre, de grandes catastrophes, mais les hommes se révoltent contre Moi comme des fauves blessés. Ils ne savent pas que Je veux les sauver, Je les aime tellement les âmes que Je meurs chaque jour pour elles.

Je vous demande l'humilité.

Savez-vous pourquoi existe la désunion ?

C'est parce que vous abandonnez la prière.

Ne priez pas de manière mécanique car ainsi votre prière ne vient pas de votre coeur. Aimez-vous les uns les autres car celui qui repousse son frère ou le hait, est homicide, coupable et condamnable .Aussi, je vous demande :AMOUR, UNION ET PAIX ENTRE VOUS .Qne votre visage soit toujours souriant. Dieu se trouve dons ce sourire, dans cette douceur, dans cette humilité .

Que l'orgueil ne l'emporte pas, aimez-vous comme le Christ vous aime, que l'amour sorte du plus profond de votre coeur, mes enfants.

Ne soyez pas des pharislens hypocrites.

(Amparo parle en sanglotant)

Aie! Aide-moi, Moi aussi je suis orgueilleuse, aide-moi (aie! répété).

Je n'ai pas la paix

- Cormrent veux-tu avoir la paix dans cette division et cette désunion ,ma fille ? (Amparo continue à pleurer)

- Je te promets d'être humble avec ton aide, mais parfois je ne le peux pas

- ma fille, tu reçois bien peu d'aide des humains: réfugie-toi dans le Coeur Immaculé de Marie. Elle te protègera sous son manteau. Sois humble, très humble.

Mes enfants, soyez humbles et unis.

Je vous bénis, mess enfants, comme le Père vous bénit par le Fils et le Saint-Esprit

2 Novembre 1985

Dans ce lieu, ma fille, on est en train de mentir aux humains. Pauvres âmes! Elles sont trompées et elles aiment aller à ces lieux pour se croire plus. Regardez comnent l'enfer existe parce que Luzbel (Belle Lumière) [Lucifer?] voulut en savoir plus que Dieu.

Bienheureux ceux qui croient sans voir, ils auront une grande récompense ,vous dit le Christ dans son Evangile.

Ma fille, vois comme les humains ne changent pas (Amparo s'exclame: Ah! Seigneur, le feu ,le feu .. trois, quatre) De grandes colonnes de feu détruiront la plus grande partie de l'humanité (AMPARO donne des signes d'angoisse à cause de ce qu'elle voit)

Regarde cette colonne: elle vient de l'Est et va détruire une grande partie de l'Europe. (Amparo redonne des signes d'angoisses).

Cette autre colonne, ma fille, va en direction de Rome. (Amparo dit en pleurant:"Aie! aie! le Vatican) Une grands partie de Rome sera détruite, ma fille Regarde cette autre :Russie , Chine (Aie, Aie!)

- Et quand aura lieu tout cela ?

- Cette autre ira vers l'Allerrragne.

Le monde sera détruit par le feu en plusieurs endroits.

Savez-vous pourquoi le démon continue à rôder en ce lieu pour le détruire en faisant croire que Je me manifeste ailleurs ? Parce que vous ne priez pas assez, ne faites pas assez pénitence et de sacrifices, votre prière ne vient pas du coeur, mes enfants. Comme vous appréciez peu mes manifestations !

Soyez humbles, nmes enfants, n'essayez pas de chercher.

Vous cherchez: que trouvez-vous dans ces endroits ? Mensonge, tromperie. Depuis son jeune âge, cet être a la méchanceté dans son coeur, une méchanceté destructrice pour tromper les hommes. Pauvre âme! S'il lit ce message, il aura encore le temps de réparer le mensonge et la tromperie.

J'ai besoin d'âmes capables de réparer toutes les hérésies qui se comnettent contre Moi.

Ces âmes me font tant de peine! Mais Je veux qu'elles se repentent, qu'ellles demandent pardon.

Baise le sol, en réparation pour les hérésies contre Moi et contre le Christ.

Ma fille, ils imitent mes Messages de ce lieu, ils imitent la voix, ils m'imitent pour tromper les gens. Ils jouent avec la Passion du Christ, avec ce Saint Sacrifice Divin. Ces âmes me font tant de peine! Ils mettent nos Noms dans la bouche des humains comme un jouet dans la bouche d'un enfant. C'est pourquoi Je veux des âmes réparatrices (AMPARO pleure amèrement et on entend en même temps qu'Amparo la T.S.Vierge)

-Ah! comme Elle pleure, quelle tristesse! comme les larmes tombent sur le manteau!...Aie! aie!

Entre les sanglots, la Très Sainte Vierge dit:

"Ma fille tu vas boire au Calice de Douleur, cela fait longtemps que tu n'y bois pas. Seulement une goutte. Oui, il est amer (Un entend AMPARO faire effort pour avaler, tousser et dire plusieurs fois: "c'est amer".)

Si une goutte te semble amère, ma fille, combien alors mon Coeur ressent la douleur pour ces âmes qui, jouent avec nos Noms.

J'ai besoin d'âmes réparatrices.

Qui est prêt à réparer, mes enfants ?

Vous ne prenez pas les choses au sérieux.

En conrbien de lieux, Je me manifeste pour que les hommes changent, pour qu'ils s'approchent du Sacrement de la Pérritence et de l'Eucharistie !

Que ceux qui ne l'ont pas fait encore, le fassent aujourd'hui même:

n'attendez pas une minute de plus, mes enfants.

De grandes catastrophes tomberont sur la Terre de grands fléaux, des maladies, des trombes d'eau, des ouragans et grands tremblements de terre. Tout cela tombera sur l'humanlté pour la purifier, mes enfants.

Ne vous rebellez pas contre Dieu, aimez-Le avec votre coeur votre esprit et vos sens. Réfugiez-vous dans mon Coeur Immaculé, Il vous protégera, vous conduira à Jésus pour que Jesus vous conduise au Père qui vous donnera la grande récompense.

Humiliez-vous, car celui qui s'humilie sera élevé.

Aimez votre prochain de tout votre coeur;

aimez le Christ et aimez sa Mère qui vous attend les bras ouverts.

Baise le sol à nouveau, ma fille, pour les consacrés; Mon Coeur les aime tant!

Prie beaucoup pour eux. Offre-toi en victime de réparation pour tant d'offenses, tant d'outrages qu'ils font à mon Coeur Je les aime tant! (La TS Vierge accentue ces derniers mots)

Je vais te donner un signe pour confirmer que ce que Je t'ai dit auparavant aura lieu. Quand les hommes n'aimeront pas Dieu -ceci est le cas, ma fille lorsque les consacrés abandonneront leur ministère, -ceci est en train d'arriver, ma fille- Lorsque dans les foyers il y aura peu de familles chrétiennes à remplir leurs devoirs de chrétiens,- ceci est en train d arriver ma fille,- Lorsque le père se révoltera contre le flls et le fils contre le père, -ceci est le cas, ma fille; cela sera le signal que tu me demandais.(Amparo dit alors:"Ah! je vois que c'est terrible! Ah! Ah!) C'est pourquoi ce qui peut sauver l'humanité, c'est la prière et la pénitence: vous faites si peu cas de la pénitence! mes enfants. Et que votre prière ne soit pas mécanique.

Aimez-vous les uns les autres.

Sois humble, ma fllle.

Tu vas boire encore une goutte du Calice de la Douleur. (AMPARO s'étouffe, tousse et dit :"Comme c'est amer" plusieurs fois.)

-Cette rnême amertume ,mon coeur le ressent pour tous mes enfants, pour tous sans distinction de race.

1er SAMEDI de DECEMBRE 1985

Ma fille, regarde mon visage voilé par la douleur et mes yeux rougis par les larmes ; ma poitrine transpercée par les sept épées de douleur et les hommes disent encore que Je ne souffre pas ! Vois, ma fille comme mes larmes tombent sur mon manteau noir , mes yeux en sont perlés (AMPARO en voyant souffrir la T.S.Vierge a un cri de douleur. "Madre Mia !"(En Espagne, N.D. des Douleurs est représentée vêtue de noir et sept glaives lui transpercent le coeur).

Fais attention, ma fille, à ce que je vais te confier et révéler aux hommes.

"MON COEUR EST DOULOUREUX, à cause de la GRANDE RUINE EN LAQUELLE VA TOMBER L'HUMANITE. LA JUSTICE DE DIEU EST GRAVEMENT OFFENSEE. Les hommes continuent leur vie d'obstinés dans le péché et LA COLERE DE DIEU VA TOMBER D'UN MOMENT A L'AUTRE. Le monde va être secoué par de grands tremblements de terre, de grandes catastrophes ; il y aura de grandes épidémies et la disette. De grands ouragans feront déborder les mers et les fleuves.

Crie bien fort QUE LES MINISTRES DU SEIGNEUR APPELLENT L'HUMANITE A LA PENITENCE ET A LA PRIERE. Comme on ne tourne pas ses regards vers Dieu, il y aura aussi une grande guerre. (AMPARO a une expression d'angoisse en entendant ces paroles). Les hommes savants élevés au pouvoir utiliseront des armes mortelles pour détruire de grandes nations : les unes seront balayées par des tremblements de terre, d'autres par les ouragans et d'autres seront victimes des guerres.

Regarde, je supplie pour la protection du monde. Je suis en train de retenir le bras de mon Fils. TOUT CELA DEVAIT ARRIVER, mais lorsqu'il se trouve des âmes priant Dieu, Dieu empêche le châtiment. Dieu n'est pas un tyran, DIEU EST AMOUR ET MISERICORDE, mais les hommes se mettent dans le péché et vont vers l'abime.

LE SEIGNEUR PARLE :

Mes enfants, Je vous demande d'aller de village en village en publiant l'Evangile. Malheur à celui qui en enlève et y met ce qui n'y est pas.

Beaucoup de mes pasteurs font ainsi, ôtant ce qui ne leur plait pas et ajoutant ce qui leur convient.

Priez pour les consacrés, pour le Vicaire du Christ qui est en grand danger.

Faites des sacrifices. Faites pénitence.

Ne faites pas cas de ceux qui vous disent qu'il n'y a pas besoin de pénitence ni de prière pour se sauver, vous serez sauvés par la prière et a pénitence

Je ne suis pas un père tyran ou cruel. A celui qui vient à Moi, je pardonne, mais ce monde est cruel pour moi. Comme SODOME et GOMORRHE, comme avec le Déluge, cette planète va être détruite. Soyez prêts, je vous mènerai à la Terre Promise. alors, Un seul sera votre Roi et votre Pasteur. Un seul vous fera connaitre l'Evangile et vous le prêchera, sans erreurs, ni mensonges.

Il y a de nombreuses âmes consacrées, de grands saints, mais il y a aussi de nombreux loups dans mon Eglise couverts de peaux de brebis. Qu'ont-ils fait de mon Eglise ? Un repaire de voleurs.

Priez beaucoup votre Mère : Elle vous amènera à Moi et Moi, Je vous mènerai au Père, mes enfants.




Apparitions de Jésus et Marie à l'Escorial